Compromis du Missouri

« Compromis du Missouri » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le compromis du Missouri est un accord entre les États formant les États-Unis pour régler le problème de l'esclavage des noirs. Il a été conclu en 1820, pendant la présidence de James Monroe.

Le problème de l'esclavage au début du XIXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

L'esclavage des noirs aux États-Unis en 1821

Les États du Nord et du Centre des États-Unis, aux climats tempéré ou continental, pratiquaient des cultures sur le type européen, ce qui ne réclamait pas l'esclavage des ouvriers agricoles. L'esclave avait donc disparu de ces États. Dans ces États la population blanche ne remettait pas en cause l'esclavage existant dans le Sud mais ne voulait pas que celui-ci s'étende aux territoires qui seraient conquis lors de l'expansion vers l'ouest au détriment des Indiens.

Par contre les États du Sud avaient développé une culture de plantation pour le riz, le coton. Ces cultures étaient basées sur l'emploi d'une main-d'œuvre agricole nombreuse fournie par les esclaves noirs.

A chaque fois qu'un nouvel État demandait son adhésion à l'Union, le problème de l'esclavage sur son territoire était débattu au Congrès des États-Unis. Les États sudistes souhaitant autoriser l'esclavage, les États nordistes voulant l'interdire. Cela était important pour la vie politique du pays. En effet les États antiesclavagistes du Nord, plus peuplés et renforçant leur peuplement par l'immigration européenne, avaient la majorité à la chambre des représentants (où le nombre des députés de chaque État dépend de l'importance numérique de sa population). Les États esclavagistes du sud tentaient de maintenir l'égalité au Sénat. Or la majorité du Sénat pouvait basculer soit en faveur des nordistes soit en faveur des sudistes (chaque État ayant droit à deux sénateurs, quelle que soit l'importance de sa population). Or le sénat a un rôle essentiel dans l'adoption des lois.

Le compromis du Missouri[modifier | modifier le wikicode]

En 1820, l'État du Maine (sans esclaves) et l'État du Missouri (avec esclaves) sont admis dans l'Union. Le compromis prévoit que les nouveaux États qui seraient admis dans l'Union pourraient autoriser l'esclavage s'ils étaient situés au sud du 36°30' parallèle. L'esclavage était interdit pour les nouveaux situés au Nord de ce parallèle. Ce parallèle correspond à la limite sud de l'État du Missouri, qui bien qu'au nord de cette ligne reste un État esclavagiste.

Le compromis du Missouri sera complété en 1850, pour les régions prises au Mexique par les États-Unis.

Pour compléter sur l'esclavage aux États-Unis[modifier | modifier le wikicode]


Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.