Complexe pyramidal

« Complexe pyramidal » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Complexes pyramidaux de Gizeh

Dans l'Égypte ancienne, chaque pyramide était accompagnée d'édifices annexes. Le tout forme le complexe pyramidal.

La pyramide était la demeure éternelle du pharaon. Celui-ci était accompagné dans l'au-delà par ceux qui l'avaient servi pendant sa vie terrestre, c'est-à-dire les nobles, les scribes, les reines. Ceux-ci faisaient construire des tombeaux (des mastabas ou de petites pyramides pour les reines) à proximité du tombeau de leur roi.

La vie éternelle du pharaon est assurée par la momification et l'enfermement dans le tombeau. Mais il faut entretenir cette vie éternelle. Il y a les éléments de décoration des tombeaux qui reproduisent ce dont le pharaon pourrait avoir besoin, ou qui lui rappelle la vie quotidienne terrestre, même quand le souvenir du pharaon sera oublié ces éléments seront toujours là pour assurer le service funéraire. Mais tant que son nom reste dans les mémoires et que les troubles politiques ne perturbent pas le pays, on lui apporte aussi des offrandes « fraîches » une fois qu'il est décédé. Pour accueillir ces offrandes et permettre que les prêtres assurent un service religieux pour le pharaon, celui-ci a fait construire un temple funéraire près de l'entrée de la pyramide.

Il existe un autre temple funéraire, appelé par les archéologues, le temple bas, qui est souvent sur les rives du Nil (la grande artère de circulation de l'époque). Pour assurer le transfert du corps momifié du monde des vivants vers celui de la vie éternelle, le corps du pharaon est transporté par le Nil jusqu'à ce temple funéraire. Puis il est débarqué et acheminé vers la pyramide grâce à une rampe d'accès.

Portail de l’Égypte ancienne —  Tous les articles sur l’Égypte ancienne.