Communauté scientifique

« Communauté scientifique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un congrès de scientifiques se rencontrent de temps en temps pour échanger des idées sur leurs travaux, et constater les progrès ou les échecs.

La communauté scientifique est le nom utilisé pour désigner l'ensemble des gens qui travaillent dans le domaine de la science, dont surtout ceux qui étudient et font de la recherche scientifique. Leur point commun est donc assez large et cette appellation désigne un groupe dont les limites sont floues.

Selon le domaine scientifique auquel ils appartiennent, on précise la communauté, comme la communauté des physiciens ou la communauté médicale, qui ont en commun un domaine scientifique plus réduit. Cette communauté peut concerner un pays (la communauté scientifique chinoise), mais les scientifiques communiquent et échangent presque toujours avec leurs pairs d'autres pays, même sans tenir compte des bonnes ou mauvaises relations entre ces pays. On parle alors de communauté scientifique internationale.

Les chercheurs ont besoin de collaborer et de communiquer fréquemment entre eux, la communauté scientifique a pour cela créé des usages (presque des règles) sur la façon de communiquer, d'échanger et de comparer les hypothèses et les découvertes de chacun.

Façons de communiquer et d'échanger[modifier | modifier le wikicode]

La communauté scientifique a plusieurs moyens de communiquer, de façon à ce que chacun s'appuie sur les progrès des autres. Ce sont :

  • la formation universitaire, avec l'usage que les chercheurs soient souvent aussi enseignants et vice-versa. Les étudiants, quand leur parcours les prépare à faire de la recherche, sont encouragés à changer de ville voire de pays pour connaître d'autres professeurs et d'autres points de vue ;
  • les publications, notamment les revues scientifiques, pour lesquels les chercheurs proposent des articles qui doivent suivre une forme ou un modèle convenu : la forme de l'article scientifique ;
  • les rencontres organisées, appelées colloques ou congrès scientifiques, où plusieurs personnes sont invitées à faire une présentation d'un sujet devant une salle, et où les participants ont l'occasion de prendre contact et de discuter directement entre eux ;
  • les modes de communication informelle habituels : courrier, téléphone, courriel (que les scientifiques ont adopté très tôt par rapport au grand public).

Avis et vérité scientifique[modifier | modifier le wikicode]

La communauté scientifique n'est pas un groupe uni, il n'y a pas de règle qui s'applique à tous sur la façon de travailler, pas plus que de chef ou de porte-paroles. Les scientifiques sont libres de choisir les idées et les hypothèses qu'ils défendent, et sur un sujet nouveau, il est rare que tous les scientifiques soient d'accord entre eux ; les avis peuvent même être très différents et certains d'entre eux se trompent.

Les hypothèses incertaines et discutées à tel moment peuvent finir par être soit rejetées (on est d'accord pour dire que c'est faux), soit acceptées par la plus grande partie de la communauté scientifique, il y a alors ce qu'on appelle un consensus scientifique sur la question, ou même des vérités scientifiques.

Les idées évoluent avec le temps, et les connaissances scientifiques d'une époque et dans un domaine sont parfois ensuite considérées comme fausses. Par exemple, avant Copernic, tout le monde pensait que c'était le Soleil qui tournait autour de la Terre. Il a fallu longtemps pour qu'on comprenne que ce n'était pas le cas. Néanmoins, le plus souvent on considère qu'elles n'étaient pas vraiment fausses mais ces connaissances sont élargies et « dépassées » plus tard par les nouvelles.

Le grand public considère que cette communauté peut valider (ou invalider) une théorie ou une idée. Si l'ensemble des gens qui travaillent dans un même domaine difficile sont à peu près d'accord sur une question ardue, on peut penser que leur jugement est correct. Pour un scientifique, il est important de recevoir le soutien de ses pairs. C'est un encouragement, car cela indique qu'il est sur la bonne voie.

Cependant, la confiance que l'on accorde à ses opinions doit être prudente : il y a simplement des savants qui sont plus ou moins souvent interviewés par les médias, et puis il existe des gens qui utilisent le prestige et le vocabulaire de la science afin de tromper les autres ; ce sont des escrocs ou des charlatans. Le vocabulaire spécialisé et difficile à comprendre qu'ils emploient peut rendre difficile la découverte de telles erreurs.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail des sciences — Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques.