Colobe guéréza

« Colobe guéréza » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Colobe guéréza
Colobe guéréza avec son bébé
Colobe guéréza avec son bébé
Nom(s) commun(s) Colobe guéréza, Guéréza du Kilimandjaro
Nom scientifique Colobus guereza
Classification Primate de la famille des cercopithécidés
Répartition Afrique équatoriale (voir plus bas)
Taille 45 à 70 cm, + queue de 50 à 100 cm
Poids 5 à 14 kg
Longévité 15 à 20 ans
Régime alimentaire Herbivore
Statut UICN LC IUCN 3 1.svg Préoccupation mineure
Répartition
Répartition
voir modèle • modifier

Le colobe guéréza (nom scientifique : Colobus guereza), aussi appelé guéréza du Kilimandjaro, est un primate. C'est un proche cousin du guéréza d'Angola et du guéréza noir, espèces faisant partie, comme lui, du genre Colobus. Il vit dans presque tous les pays d'Afrique équatoriale, Somalie exclue.

Le nom "colobe" vient du latin Colobus, lui-même issu du grec κολόβός, qui signifie « tronqué » : en effet, le pouce de ces singes est quasiment inexistant.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Portrait d'un colobe guéréza

Le colobe guéréza est un singe de taille moyenne, mesurant de 45 à 72 cm, sa queue mesure de 50 cm à 1 m et il pèse de 5 à 15 kg. Les mâles sont plus grands et plus lourds que les femelles, et les plus gros peuvent peser jusqu'à 12 kg. Son pelage est noir et ses flancs sont ornés d'un long manteau blanc. Le visage, gris et sans poils, est entouré par un masque blanc et surmonté d'une sorte de béret noir. Le pelage peut différer selon les sous-espèces. Son espérance de vie en captivité est de 25 ans.

Répartition et milieu de vie[modifier | modifier le wikicode]

On peut trouver le colobe guéréza en Afrique équatoriale : du Nigéria à la République démocratique du Congo, au sud du Soudan, en Ouganda, au Kenya, jusqu'à l'Éthiopie. Il habite les forêts humides et de mangrove, les forêts montagnardes (à moins de 3 000 m), les savanes boisées ainsi que des prairies fournies en arbres.

Reproduction et mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Comportement[modifier | modifier le wikicode]

Ce singe est un animal social et grégaire, vivant en groupes de cinq à quinze guérézas composés d'un mâle dominant, quelques femelles et le reste de jeunes. Les mâles ne supportant pas la concurrence, les territoires sont séparés. Le colobe guéréza est diurne, une moitié de la journée étant consacrée à la toilette et au repos, tandis que l'autre moitié sert à l'alimentation et aux déplacements. Il évolue sans concurrence avec divers primates tels que le mangabey à joues grises, le galago et le chimpanzé. Cependant, si le chimpanzé ne cherche pas à prendre la nourriture du colobe guéréza, il peut très bien se nourrir... de ce dernier, qu'il n'hésite pas à chasser en groupe. Cependant, le colobe guéréza est davantage menacé par les aigles couronnés et de Verreaux, et parfois par le léopard.

Vocalises[modifier | modifier le wikicode]

Bien que le colobe guéréza puisse produire une large variété de vocalises et mimiques, le cri le plus fréquent est un « rugissement » produit par le mâle à l'aube. Ce cri audible à plus d'un kilomètre sert à communiquer de loin. La force de ces rugissements donne des informations sur la puissance potentielle du « hurleur »... ou pas, car certaines vocalises sont des intox pures et simples.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Les femelles peuvent se reproduire à partir de quatre ans et les mâles à partir de six ans. Il n'y a pas de « saison des amours », ils peuvent se reproduire toute l'année. La femelle met au monde un seul petit, au terme d'une gestation de quasiment six mois. Le nouveau-né est alors totalement blanc, et acquerra progressivement la robe des adultes au fur et à mesure de sa croissance. La mère laisse fréquemment d'autres femelles du groupe s'occuper du petit, sevré au bout de six mois.

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Le colobe guéréza est herbivore. Il se nourrit notamment de feuilles mais peut aussi manger un peu de fruits et de graines. Il dispose d'un estomac spécial, composé de quatre compartiments chambres, dont les deux premiers servent à digérer la cellulose avant d'être drainée dans les chambres suivantes. Ce système digestif lui permet d'assimiler des végétaux pauvres en éléments nutritionnels, ainsi que certaines toxines telles que les alcaloïdes.

Conservation de l'espèce[modifier | modifier le wikicode]

Au début du XXe siècle, le colobe guézéra était chassé intensivement, ce qui a considérablement réduit la population. Cependant, bien que la déforestation réduit quelques populations, l'espèce n'est pas considérée comme menacée et est classée en « préoccupation mineure » par l'UICN.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Face-monkey.svg Portail des primates —  Tous les articles sur les primates