Cnossos

« Cnossos » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Reconstitution du palais de Cnossos

Le palais de Cnossos, situé au nord de la Crète, est le plus important des palais minoens, correspondant peut-être à la capitale de l'île durant cette période. Sa construction s'est étendue progressivement de -2200 à -1600.

Par son plan inextricable et sa disposition unique, il est souvent rattaché aux légendes du Labyrinthe et du Minotaure.

L'archéologue britannique Arthur Evans à Cnossos, vers 1900.
Salle du trône (largement reconstituée par Evans) du palais de Cnossos.
Fresque du palais de Cnossos, représentant des dauphins. (Appartements de la reine)

Le site a été découvert en 1878, puis fouillé systématiquement à partir de 1900 par l'archéologue britannique Arthur Evans (1851-1941).

Historique[modifier | modifier le wikicode]

La construction d'un premier palais commence vers -2200, s'étend progressivement, jusqu'à sa destruction complète vers -1800/-1700, probablement à la suite d'une série de tremblements de terre.

Un nouveau palais, dont on voit actuellement les ruines, est construit à partir de -1700. Sa disparition doit être liée au déclin de la civilisation minoenne après le raz-de-marée causé par l'implosion du volcan de Santorin, événement majeur survenu vers -1600. Toutefois, Knossos continuera de servir pour les siècles suivants, tout en déclinant d'importance et de pouvoir.

Il était le centre attractif principal du royaume de Crète minoenne, gouverné par la dynastie des descendants de Minos.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Cnossos est un ensemble de plus d'un millier de pièces, qui devait servir de centre administratif et religieux, mais aussi de magasin de stockage des denrées; la capacité était énorme et le peuple minoen devait profiter des apports en nature payés au roi.

Escalier et salle du trône[modifier | modifier le wikicode]

On distingue un escalier monumental et une salle du trône (reconstitués), décorés de fresques représentant des griffons (créatures mythologique apparemment animal symbole de la grande déesse en majesté). Par endroits, le palais atteignait probablement cinq niveaux. Les multiples entrées, les cour secondaires, les pièces innombrables, les longs couloirs parallèles aux magasins de vivres ajoutent encore à l'impression de labyrinthe, qui donnera probablement le mythe de Thésée et du Minotaure. Les matériaux, essentiellement du gypse et de l'albâtre, ne semblent pas avoir été choisis pour durer.

La décoration est très différente de celle connue dans la civilisation égyptienne qui lui est contemporaine, avec des colonnes coniques évasées vers le haut et des fresques colorées, des motifs récurrents de taureaux, de dauphins et de créatures marines aux couleurs vives, surtout des bleus et des rouges très tranchés.

Magasins et « théâtre »[modifier | modifier le wikicode]

Une partie du palais est occupée par des gigantesques entrepôts remplis de grandes jarres de terre cuite extrêmement bien conservées.

Des gradins, sur un côté du bâtiment, sont probablement les vestiges d'un lieu de spectacles important.

Art minoen à Cnossos[modifier | modifier le wikicode]

Les pièces archéologiques découvertes à Cnossos sont réparties entre le musée archéologique d'Héraklion et le musée national archéologique d'Athènes.

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 4 août 2014.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.

35°17′54″N 25°9′44″E / 35.29833, 25.16222