Client

« Client » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un client est quelqu'un qui achète quelque chose dans un magasin, ou qui utilise des services (fournisseur internet, opérateur téléphonique...) en échange d'un paiement.

Histoire du mot[modifier | modifier le wikicode]

Le mot vient du latin cliens qui veut dire « serviteur ».

Du temps des Romains[modifier | modifier le wikicode]

Dans la Rome antique, un client était un homme libre qui se plaçait sous la protection d'un patron, c'est-à-dire d'un bienfaiteur plus puissant que lui.

Clients, chalands et pratiques[modifier | modifier le wikicode]

Autrefois, on disait des chalands. Il en est resté l'expression un magasin bien achalandé (= qui a beaucoup de clients), qu'on comprend (à tort) comme bien approvisionné.

« Pendant la première année, César Birotteau mit sa femme au fait de la vente et du détail des parfumeries, métier auquel elle s'entendit admirablement bien ; elle semblait avoir été créée et mise au monde pour ganter les chalands. » (Balzac, César Birotteau, 1837, p. 43)

Au XIXe siècle, on ne disait pas couramment des clients, mais des pratiques.

« Le parfumeur donna l’ordre à Célestin d’envoyer les factures chez ses pratiques ; mais avant de le mettre à exécution, le premier commis se fit répéter cet ordre inouï. Les clients, noble terme alors appliqué par les détaillants à leurs pratiques et dont César se servait malgré sa femme, qui avait fini par lui dire : Nomme-les comme tu voudras, pourvu qu’ils paient ! » (_X.djvu/341 Balzac, César Birotteau, p. 331)

« Client », en informatique[modifier | modifier le wikicode]

En informatique, un client est un programme qui a besoin d'un autre programme pour fonctionner : par exemple, Outlook est un client de messagerie.

Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.