Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Claude Lecomte

« Claude Lecomte » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'exécution des généraux Lecomte (à droite) et Clément-Thomas (en civil). Photomontage réalisé après l'évènement. Les participants sont des comédiens dont la tête a été remplacée par des photographie prises du vivant des deux généraux. Ici le photographe représente des soldats fusillant les généraux, ce qui est contesté dans d'autres versions de l'évènement.

Claude-Martin Lecomte, est né le 8 septembre 1817 à Thionville et est mort exécuté le 18 mars 1871 à Paris, colline Montmartre, le 18 mars 1871. C' est un général français. Il est un des premiers morts de la Commune de Paris.

De 1835 à 1837 il fait ses études militaires à l' École de Saint-Cyr. Il est promu colonel en août 1865, il commande en second, en 1869, le Prytanée militaire de la Flèchee. Pendant la guerre franco-allemande de 1870-1871 comme général de brigade il combat dans l’armée du Nord, commandée par le général Faidherbe.

Après la capitulation de Paris en février 1871, il devient le commandement du sixième secteur militaire de la capitale, puis nommé directeur de l’école de la Flèche. Il était encore dans la capitale lorsqu'éclate l'insurrection du 18 mars 1871 qui est le premier évènement de la Commune de Paris.

Le 17 mars il est chargé par le gouvernement d'Adolphe Thiers de récupérer les canons stationnés à Montmartre, un des volets du plan de Thiers pour désarmer les Parisiens jugés trop rebelles. Le 18 mars les chevaux nécessaires pour l'évacuation des pièces d'artillerie n'arrivent pas à temps. Les Parisiens alertés par le remue-ménage veulent conserver chez-eux ces cannons dont ils ont financés la fabrication. Pour éviter l'encerclement de la foule, le général Lecomte donne l'ordre de tirer sur les manifestants. Mais une partie de ses soldats refusent et avec le concours des Parisiens arrêtent le général. Dans la soirée, il est fusillé rue des Rosiers, quelques instants après l'exécution au même endroit du général Clément-Thomas.


Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !