Claude Antoine Prieur-Duvernois

« Claude Antoine Prieur-Duvernois » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
gravure en noir et blanc. Portrait rapproché de Prieur en costume d'officier
Prieur de la Côte-d'Or vers 1790

Claude Antoine Prieur-Duvernois dit Prieur de la Côte-d'Or est né à Auxonne (Côte-d'Or) en 1763 et est mort à Dijon en 1832. C'est un officier, et scientifique français. De 1792 à 1794, il est des hommes politiques les plus importants de la Révolution française.

Prieur de la Côte-d'Or est officier du génie avant la Révolution.

En septembre 1791, il est élu à l'Assemblée législative.

Pendant l'été 1792, il est élu député à la Convention. Il siège parmi les députés montagnards. Il vote la mort de Louis XVI. Envoyé comme représentant en mission en Normandie pour réprimer le soulèvement fédéraliste provoqué par les Girondins qui viennent d'être chassés du pouvoir, il est arrêté par ceux-ci puis libéré après leur défaite.

Le 4 août 1793, il est élu membre du Comité de Salut public. Il est le responsable de la fabrication des armements. Il faut en effet produire en grande quantité car la France, en guerre contre la totalité de l'Europe, a mis sur pieds une armée très nombreuse grâce à la levée en masse.

En octobre 1794, il n'est pas réélu au Comité, mais n'est pas inquiété par la réaction thermidorienne.

Prieur de la Côte d'Or est un des fondateurs de l'École polytechnique, du Conservatoire national des arts et métiers, du bureau des longitudes. Après s'être opposé à l'idée du système métrique il en favorisa la diffusion.

Pendant le Directoire il est élu au Conseil des Cinq-Cents. Il abandonne la politique au moment du Consulat. Il fonde à Dijon une manufacture de papiers peints et est fait comte d'Empire en 1808.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.