Chiffre de Vigenère

« Chiffre de Vigenère » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le chiffre de Vigenère est un système de chiffrement par substitution (une lettre en remplace une autre) qui crée de nombreuses possibilités de cryptage pour une même lettre selon sa position dans la phrase. Cette méthode de chiffrement repose sur une clef de chiffrement se présentant sous forme de mot ou de phrase permettant de chiffrer de manières différentes le même mot ou la même phrase en fonction de la clé.1

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le chiffre de Vigenère est un système de chiffrement inventé par "Blaise Vigenère" (1523-1596) qui mit en échec les cryptanalystes durant trois siècles. C'est une modification du chiffre de "Giovan Battista Bellaso" à qui l'on doit cette idée dont il parle dans son livre "La Cifra del Sig" publié en 1553.

Cette méthode de cryptage est utilisable grâce à la table de Vigenère qui est un tableau carré permettant de chiffrer le mot ou la phrase selon la clé choisie. Blaise Vigenère décrit sa méthode de chiffrement dans un ouvrage intitulé Traité des chiffres paru en 15862.

Il a été découvert par le major prussien Friedrich Kasiski qui publie sa méthode en 1863.3

Utilisation[modifier | modifier le wikicode]

Grille de cryptage du code de Vigenère

Pour utiliser le chiffre de Vigenère, il faut avoir en sa possession : la table de Vigenère (représentée ci-dessus), une phrase à modifier pour lui donner un sens incompréhensible et un mot clé :

  • phrase : je suis en vacances en Espagne.
  • mot clé : balais.

Chiffrement[modifier | modifier le wikicode]

Pour que ça marche il faudra qu'il y ait le même nombre de lettres dans le mot clé que dans la phrase, pour ça il faudra répéter les lettres qu'il y a dans le mot balais pour qu'il y en ait autant que dans la phrase ce qui donne :

  • phrase: je suis en vacances en Espagne
  • mot clé: ba lais ba laisbala is balaisb

Maintenant qu'on a autant de lettres dans la phrase que dans le mot clé, voyons comment transformer cette phrase banale en une phrase cryptée, incompréhensible pour les personnes ne connaissant pas cette méthode de chiffrement.

Pour cela il suffit de prendre la colonne correspondant à la première lettre de la phrase et la rangée (ligne horizontale) de la première lettre de la clé, et au croisement de ces lignes vous trouverez une lettre étant la première lettre de votre phrase cryptée.

Ce qui donne avec notre exemple au croisement de la colonne J (première lettre du mot je) et de la rangée B (première lettre du mot-clé balais la lettre K pour crypter la lettre J de je. Pour crypter le E(seconde lettre du mot je) de je on croise la colonne E avec la rangée A (seconde lettre de balais) ce qui donne un E; pour crypter le S du mot suis (troisième lettre de la phrase à crypter) on croise la colonne S avec la rangée L (troisième lettre de balais) ce qui correspond à la lettre D et ainsi de suite: la phrase à crypter donnera la suite suivante de lettres : KeduqkfngaksocpsmfFsaaoff. 4

Déchiffrement[modifier | modifier le wikicode]

Pour déchiffrer il suffit de prendre la colonne correspondant à la première lettre de la clé et de chercher dans cette colonne la lettre correspondant à la première lettre de la phrase codée, elle sera sur la ligne de la première lettre de la phrase normale (lettre qu se trouve dans la colonne la plus à gauche). Ainsi dans l'exemple choisi: dans la colonne de B la première lettre de balais le K correspond à la lettre J dans la conne de gauche, donc il s'agit de la première lettre du mot je. La lettre A seconde lettre du mot-clé balais croisé avec la lettre E seconde lettre du mot à décrypter donne E dans la colonne de gauche., ce qui correspond au E seconde lettre de la phrase d'origine: la lettre L troisième lettre du mot-clé balais croisé avec la lettre D troisième lettre du mot crypté correspond au S dans la colonne de gauche soit la troisième lettre du mot de la phrase d'origine (le premier S du mot suis). Il n'y a plus qu'à reproduire cette étape pour toutes les lettres.5

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. "Chiffre de Vigenère". Le Parisien [En ligne], 16/01/2018. Consulté le : 22/01/2018. Disponible sur : http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/Chiffre%20de%20Vigen%c3%a8re/fr-fr/
  2. "Chiffre de Vigenère". Wikipédia [En ligne], 16/01/2018. Consulté le : 22/01/2018. Disponible sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chiffre_de_Vigen%C3%A8re#La_table_de_Vigen%C3%A8re
  3. "Cryptographie et codes secrets". Bibmath.net [En ligne]Consulté le : 22/01/2018. Disponible sur : http://bibmath.net/crypto/index.php?action=affiche&quoi=poly/vigenere
  4. PIERRAT-PAJOT, Lucie. Les mystères de Larispem tome 2. Gallimard-jeunesse, Mai 2017. 322 p.
  5. "Chiffre de Vigenere Encrypt & Decrypt". md5decrypt [En ligne], 11/2015. Consulté le : 22/01/2018. Disponible sur : http://md5decrypt.net/Chiffre-vigenere/

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'information —  Tout sur les écritures, les codes secrets, les médias...