Chauve-souris spectre

« Chauve-souris spectre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Chauve-souris spectre
Dessin de 1886 d'une chauve-souris spectre
Dessin de 1886 d'une chauve-souris spectre
Nom(s) commun(s) Chauve-souris spectre, Faux-vampire, Chauve-souris spectrale
Nom scientifique Vampyrum spectrum
Classification chauve-souris de la famille des phyllostomidés
Répartition Amérique centrale et du Sud : du sud du Mexique au Pérou et au Brésil.
Milieu de vie forêt dense
Taille Jusqu'à 1 m d'envergure
Poids Jusqu'à 190 grammes
Régime alimentaire Carnivore
Statut UICN NT IUCN 3 1.svg Quasi menacé
voir modèle • modifier

La chauve-souris spectre, ou faux-vampire de Linné (nom scientifique : Vampyrum spectrum) est la plus grande chauve-souris d'Amérique, et la plus grande chauve-souris carnivore (c'est-à-dire, non insectivore) du monde. C'est une cousine des « vraies » chauve-souris vampires.

Description et mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Mesurant environ 13 cm de long, la chauve-souris spectre a une envergure, ailes déployées, entre 60 et 90 cm en moyenne1, d'une extrémité d'une aile à l'autre, mais les plus grandes peuvent atteindre 1 mètre ! Elle pèse entre 145 et 190 grammes1. Cette chauve-souris a de grandes oreilles ovales au dessus de sa tête, et un museau allongé, avec des dents pointues. Comme toutes les chauve-souris de sa famille, elle possède un gros nez aplati, en forme de feuille. Contrairement à la plupart des chauve-souris, elle n'utilise pas l'écholocation pour chasser, mais repère plutôt ses proies à l'odeur. Car cette chauve-souris est un féroce prédateur, qui chasse la nuit. Elle passe la journée à dormir dans les branches des arbres, et s'envole à la tombée du jour à la recherche de ses proies. Elle s'attaque aux gros insectes, aux petits mammifères (y compris d'autres chauve-souris2), et aux oiseaux : elle peut manger des oiseaux de la taille d'un pigeon, environ. Contrairement à la grande noctule, une autre chauve-souris, européenne, qui se nourrit également d'oiseaux, et dont le vol rapide lui permet sans doute de capturer des oiseaux en plein vol, la chauve-souris spectre est beaucoup plus adroite en vol, mais aussi beaucoup plus lente : capable de voler silencieusement et de manœuvrer rapidement entre les arbres, elle s'en prend plutôt à des oiseaux endormis, ou qui se reposent, sur le sol ou dans les branches.

La chauve-souris spectre reste une espèce mal connue, en raison de son habitat peu accessible. On la rencontre souvent en couple, et il est probable que cette chauve-souris soit monogame3, c'est-à-dire que les couples, une fois formés, restent ensemble toute leur vie. Cette chauve-souris se rencontre fréquemment en compagnie d'une autre espèce, la grande chauve-souris à ailes en sac, qui niche dans les mêmes arbres3.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le wikicode]

  • Dans la série de romans pour la jeunesse Silverwing, est ses adaptations, dont les héros sont des chauves-souris, le méchant Goth, et quelques autres, sont des chauves-souris spectres. Dans cette série, les chauves-souris spectres sont beaucoup plus grandes que les autres, et cannibales (dans la réalité, les chauves-souris spectres mangent parfois d'autres chauves-souris, mais elles ne font pas partie de leur régime alimentaire habituel ; de plus, comme il ne s'agit pas de la même espèce de chauve-souris (la chauve-souris spectre ne mange pas d'autres chauve-souris spectres...), ce n'est pas vraiment du cannibalisme). Les chauves-souris spectres de Silverwing vénèrent Cama Zotz, dieu chauve-souris de la mort, inspiré de Camazotz, le dieu maya à tête de chauve-souris.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Images[modifier | modifier le wikicode]

  • photo, par Sylvain Uriot, d'une chauve-souris spectre perchée sur une branche, au Pic du Croissant, en Guyane.
  • Goth, dans le dessin animé Silverwing.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • John D. Altringham, (en) Bats: From Evolution to Conservation, OUP Oxford, 2ème édition, 25 août 2011 (ISBN 978-0199207121)

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 ressource en ligne [en ligne] Adrian Hailey (éditeur) [pdf] (en) Vampyrum Spectrum (Spectral Bat) - The Online Guide to the Animals of Trinidad and Tobago, Department of Life Sciences The University of the West Indies, St Augustine page consultée le 19 novembre 2015
  2. ressource en ligne [en ligne] Aguirre, L., Mantilla, H., Miller, B. & Dávalos, L. 2008 (en) Vampyrum spectrum, The IUCN Red List of Threatened Species 2008 page consultée le 19 novembre 2015
  3. 3,0 et 3,1 John D. Altringham, (en) Bats: From Evolution to Conservation, OUP Oxford, 2ème édition, 25 Août 2011 (ISBN 978-0199207121)
Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.