Charles d'Orléans

« Charles d'Orléans » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Charles Ier.
Charles d'Orléans

Charles d'Orléans est un prince et un poète français, né le 24 novembre 1394 à Paris et mort le 5 janvier 1465 à Amboise.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Il est le fils ainé du duc Louis d'Orléans (fils du roi Charles V et frère du roi Charles VI de France) et de sa femme Valentine Visconti, de la famille des ducs de Milan en Italie. À cette époque, le roi Charles VI est fou et il n'est pas en état de gouverner ; des membres de sa famille se disputent le pouvoir : son frère Louis d'Orléans, et leur cousin Jean, duc de Bourgogne, surnommé « Jean sans Peur ».

En 1407, Louis d'Orléans est assassiné sur l'ordre du duc de Bourgogne. Charles d'Orléans (qui va avoir quatorze ans) hérite alors des titres de son père et devient duc d'Orléans. Il a épousé en 1406 sa cousine Isabelle de France (1389-1409), fille du roi Charles VI, mais elle meurt peu de temps après en mettant au monde leur fille, Jeanne. En 1410, Charles d'Orléans se remarie avec Bonne d'Armagnac, et il peut alors compter sur le soutien de son beau-père, Bernard VII d'Armagnac, dans la lutte qui l'oppose au duc de Bourgogne Jean sans Peur. Une guerre civile opposant les « Armagnacs » aux « Bourguignons » éclate alors en France.

Article à lire Article à lire : Guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons

Charles d'Orléans participe en 1415 aux combats contre le roi Henri V d'Angleterre. Après la défaite de l'armée française à Azincourt le 25 octobre 1415, le duc d'Orléans est fait prisonnier par les Anglais et il est emmené en Angleterre. Il y reste captif pendant vingt-cinq ans : personne ne peut payer la rançon réclamée par les Anglais car tous ses proches sont morts (sa femme Bonne, son beau-père Bernard VII d'Armagnac et sa fille Jeanne d'Orléans). Charles d'Orléans écrit pendant sa captivité dorée de nombreux poèmes, chansons, rondeaux ou ballades. Notons qu'il est complètement coupé de la France et dans aucun de ses poèmes il ne fait allusion à Jeanne d'Arc.

Libéré en 1440, il se remarie avec Marie de Clèves (qui est la petite-fille de Jean Sans Peur). Leurs trois enfants, Marie, Anne et Louis (le futur roi Louis XII de France) naissent alors qu'il est déjà très âgé. Il vit dans son château de Blois où il accueille à sa cour des poètes, comme par exemple François Villon qui y est reçu pendant quelque temps.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

Miniature illustrant un recueil de poèmes de Charles d'Orléans et évoquant sa captivité en Angleterre.

Charles d'Orléans a composé 131 chansons, 102 ballades, sept complaintes et 400 rondeaux. L'un des plus connus est le Rondeau de printemps, écrit vers 1450 :

Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie,
Et s'est vêtu de broderie,
De soleil luisant, clair et beau.
Il n'y a bête ni oiseau
Qu'en son jargon ne chante ou crie :
« Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie, »  
Rivière, fontaine et ruisseau
Portent en livrée jolie,
Gouttes d'argent, d'orfèvrerie ;
Chacun s'habille de nouveau.
Le temps a laissé son manteau.

Vikilien pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Charles Ier d'Orléans de Wikipédia.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.