Confiné chez toi, tu t'ennuies ? Crée un article sur Vikidia, c'est facile ! Commence par quelques lignes et on va t'aider !

Charles Perrault

« Charles Perrault » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Charles Perrault
Portrait de Charles Perrault
Portrait de Charles Perrault
Nom Charles Perrault
Date de naissance 12 janvier 1628
Lieu de naissance Paris, France
Date de décès 16 mai 1703
Lieu de décès Paris, France
Nationalité Français
Profession Écrivain
voir modèle • modifier
Illustration du Petit Chaperon rouge.

Charles Perrault, né le 12 janvier 1628 à Paris et mort le 16 mai 1703 (à 75 ans) à Paris, est un écrivain français, resté célèbre pour son livre Les Contes de ma mère l'Oye, remplacé maintenant par Contes Choisis, qui transcrit une dizaine de contes d'après des histoires traditionnelles qui étaient racontées oralement jadis.

Sa vie et son œuvre[modifier | modifier le wikicode]

Il est né dans une famille de la haute bourgeoisie. Il est le dernier d'une famille de sept enfants.

Un de ses frères, Claude (1613-1688), fut un docteur en médecine et un architecte célèbre à la cour de Louis XIV : il a participé aux travaux du Louvre. Claude a soutenu son frère pendant la Querelle des Anciens et des Modernes (Q.A.M) qui a provoqué une véritable guerre intellectuelle autour du rôle de l'Antiquité dans la création littéraire et artistique.

Après des études de droit, il est reçu avocat à Orléans en 1651.

À partir de 1663, Charles Perrault est chargé par Colbert de la politique artistique de Louis XIV.

En 1671, il est élu à l'Académie française. En 1687, il y lit un poème intitulé Le siècle de Louis le Grand. Cette lecture réveille la Querelle des Anciens et des Modernes.

En 1677, il a publié Le labyrinthe de Versailles, une présentation du bosquet où une quarantaine de fontaines mettaient en scène des fables d'Ésope pour l'éducation ludique et en plein-air du dauphin fils aîné du roi, dans le Parc de Versailles.

Très tardivement, après la mort de sa femme, à partir de 1683, il commença à écrire, probablement pour ses petits-enfants, les contes en prose et en vers, publiés en 1697 sous le titre Contes de ma mère l'Oye, qui ont fait son renom d'écrivain.

Il a eu une carrière de "touche-à-tout" littéraire.

Il mourut à Paris en 1703, après avoir connu la célébrité de son vivant pour ses contes.

Adaptation des contes[modifier | modifier le wikicode]

Maurice Ravel a écrit une suite pour piano à partir de deux de ces contes entre 1908 et 1910.

Contes célèbres[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]


Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…