Vikidia a besoin de toi !
Favicon Vikidia.png Permets à vikidia de continuer sa mission et d'apporter la connaissance aux enfants en faisant un don ! Favicon Vikidia.png

Chapelle royale de Dreux

« Chapelle royale de Dreux » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La Chapelle royale de Dreux

La Chapelle royale Saint-Louis, à Dreux, est la nécropole de la famille d'Orléans.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Louis Jean Marie de Bourbon, duc de Penthièvre, contraint de laisser Rambouillet à son cousin, le roi Louis XVI, qui lui a cédé en 1775 le comté de Dreux, fait transférer les neuf cercueils de ses parents, de sa femme et de ses enfants dans la collégiale Saint-Étienne, située dans l'enceinte du château de Dreux.

Le 4 mars 1793, le duc de Penthièvre décède à Bizy. Dans la nuit du 6 au 7 mars, le corps du duc est transporté et inhumé clandestinement à Dreux. Le 21 novembre, pour récupérer les plombs des sépultures, le caveau est violé, les corps en sont extraits et "jetés dans une fosse profonde de six pieds" dans le cimetière des chanoines. En septembre 1797, Louise Marie Adélaïde de Bourbon, mère du duc d'Orléans, futur roi Louis-Philippe, est chassée de France.

En 1816, Louise Marie Adélaïde de Bourbon charge l'architecte Charles-Philippe Cramail de construire une chapelle.

En 1839, le roi Louis-Philippe décide d'agrandir la chapelle, et en fait la nécropole de la famille et de ses descendants.

Sépultures[modifier | modifier le wikicode]

  • Louis-Philippe d'Orléans (1773-1850), duc de Chartres, duc d'Orléans en 1793, roi des Français en 1830 et son épouse Maire-Amélie de Bourbon-Sicile (1782-1866), princesse des Deux-Siciles, enterrés dans la chapelle Saint-Charles Borromée à Weybridge, ils furent transférés le 9 juin 1876 dans la chapelle royale Saint-Louis. (Groupe de Antonin Mercié, 1886).
  • Philippe d'Orléans (1838-1894), comte de Paris, devenu en 1842 pour les royalistes Philippe VII, inhumé dans la chapelle Saint-Charles Borromée à Weybridge, transféré en 1958 et Marie-Isabelle d'Orléans (1848-1919), comtesse de Paris, inhumée dans la chapelle Saint-Charles Borromée à Weybridge, transférée en 1958.
  • Philippe d'Orléans (1869-1926), duc d'Orléans, devenu en 1894 pour les royalistes Philippe VIII, transféré dans la chapelle royale de Dreux en 1931.
  • Dans un tombeau double Jean d'Orléans (1874-1940), « duc de Guise », devenu en 1894 pour les royalistes Jean III et Isabelle d'Orléans (1878-1961), « duchesse de Guise ».
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Chapelle royale de Dreux de Wikipédia.