Au travail !
Logo Vikidia es.png
la cabane • le Livre d'or
Plus de 700 des articles de Vikidia ont été créés par des élèves en classe, voyez la page des projets pédagogiques Super méga cool !

Chapelle Sixtine

« Chapelle Sixtine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Super article Tu lis un « super article ».
La chapelle Sixtine, vue du dôme de la basilique Saint-Pierre de Rome, Vatican.

La chapelle Sixtine est un édifice religieux de la Renaissance, bâti au milieu des palais pontificaux du Vatican par le pape Sixte IV, entre 1477 et 1483. Actuellement, elle fait partie des musées du Vatican. C'est là que les cardinaux se réunissent en conclave pour élire chaque nouveau pape.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La chapelle, commandée par le pape Sixte IV della Rovere (1471-1484), est consacrée à la Vierge de l'Assomption. Elle fut au cœur du projet de Sixte IV de relancer la force chrétienne face aux signories telles que Florence. Rome était sortie d'une période de décadence (à cause du déplacement de la papauté à Avignon), pendant laquelle de nombreux édifices étaient tombés en ruine.

La chapelle Sixtine a pris la place de la capella magna, une grande pièce médiévale où le pape recevait la cour pontificale et les ambassadeurs, et célébrait les liturgies.

Au cours des premières années de son pontificat, Sixte IV utilisa la capella magna, mais en 1477, il voulut réaménager complètement cet espace : il rénova et embellit de nombreux bâtiments, construisit un nouveau pont sur le Tibre et rétablit les routes.

Vue d'ensemble de la chapelle : le Jugement dernier est au fond.

Les architectes de l'édifice sont incertains : Giovanni de' Dolci ou Baccio Pontelli. Le premier reçut des paiements pour la construction de la chapelle, mais il est probable qu'il n'était que le contremaître du projet ; le second demeurait à la cour d'Urbino, mais il aurait pu envoyer ses projets à Rome.

La décoration fut commencée par Le Pérugin, qui exécuta seul la fresque (la Pala del Assunta) située derrière l'autel. Le 28 juin 1472, le pape Sixte IV prononça une excommunication à l'encontre des Médicis et de Florence, car une conjuration menée par la famille des Pazzi, soutenue par la papauté, n'avait pas réussi. Cependant les meilleurs ateliers et les plus talentueux artistes de l'époque se trouvaient à Florence. C'est pour cela que seul Le Pérugin avait commencé la décoration, car il n'était pas originaire de la capitale toscane. Plus tard, les tensions entre le pape et Florence disparurent : le premier révoqua, le 3 décembre 1480, l'excommunication prononcée en 1472. Pour sa réconciliation avec lui, Laurent de Médicis proposa de lui envoyer les meilleurs artistes florentins, ce que Sixte IV accepta.

Ghirlandaio, Botticelli, Signorelli et d'autres Florentins arrivèrent pour décorer les murs latéraux. D'autres peintres avaient des tâches mineures, comme les scénettes du fond, le décor...

Jules II continua ensuite la renovatio de Rome entamée par Sixte IV. Il nomma Bramante surintendant des fabriques papales. On peut imaginer qu'au vu de la Sixtine, avec le plafond étoilé endommagé, sa pensée alla au génie de Michel-Ange, qui, lorsqu'il fut appelé par le pape, était déjà un artiste affirmé et connu, protégé par les Médicis.

Michel-Ange était cependant très perplexe quant à accepter la proposition : peindre une voûte aussi importante était un travail épuisant, et l'artiste était un sculpteur, non un expert de la fresque (il n'avait fini aucun tableau, même pas la Bataille de Cascina). De plus, cela impliquait d'énormes risques : il devait décorer la chapelle la plus importante de la chrétienté, alors que lui-même n'avait exécuté aucune fresque.

Architecture[modifier | modifier le wikicode]

Fresque du Jugement dernier, par Michel-Ange.

La chapelle est constituée d'une unique salle rectangulaire de 40 m de long, 13 m de large et 21 m de haut (21/13=1,61... est le nombre d'or), avec une voûte en berceau et 12 fenêtres cintrées. Une galerie extérieure défensive assurait la sécurité du bâtiment. Elle est séparée en deux par une cloison en marbre qui délimite la partie réservée au clergé et celle accessible aux fidèles.

Décoration[modifier | modifier le wikicode]

Elle doit sa célébrité à sa décoration réalisée par les plus grands artistes de la Renaissance : Michel-Ange, Le Pérugin, Sandro Botticelli, notamment. Le Pérugin fut le premier a commencer la décoration de la chapelle (pour le maître autel, la Pala d'Assunta et sur les côtés). Les Médicis et le pape entretenaient de très mauvaises relations à l'époque (on soupçonne ce dernier d'avoir organisé la conjuration dei Pazzi) ; la plupart des artistes renommés de l'époque venaient de Florence et le pape s'est vu privé pendant 7 ans des meilleurs peintres de l'époque.

Plafond et Jugement dernier[modifier | modifier le wikicode]

Les fresques du Jugement dernier et du plafond, dont La Création d'Adam, par Michel-Ange, ont été restaurées récemment, retrouvant un éclat et une fraîcheur de couleurs qu'on ne leur avait pas connus depuis des siècles.

La voûte de la chapelle Sixtine est composée de 11 sections représentant des évènements relatés dans la Genèse.

Les sections paires sont constituées latéralement, de deux trônes des Voyants (prophètes ou sibylles), et au centre d'une corniche en marbre avec deux médaillons représentant des épisodes bibliques et quatre gnudi. Les sections impaires, situées juste au dessus des fenêtres, possèdent des lunettes semi-circulaires qui soulignent l'arc des fenêtres et qui sont surmontées par des parties triangulaires.

Parois latérales[modifier | modifier le wikicode]

Les parois latérales furent décorées par deux cycles consacrés à Moïse et Jésus – Moïse était un des principaux patriarches de l'Église, à l'égal de Isaac et Abraham. Ces cycles représentent certains évènements de la vie de ces personnes assez proches théologiquement et thématiquement (volonté d'opposer les deux patriarches pour montrer leur importance).

Cycle de Jésus[modifier | modifier le wikicode]

Il est composé de 6 peintures:

Cycle de Moïse[modifier | modifier le wikicode]

Il est également composé de 6 peintures:

  • La Circoncision du fils de Moïse : Pérugin et atelier.
  • Scènes de la vie de Moïse : Sandro Botticelli et atelier.
  • Le Passage de la mer Rouge : Biagio d’Antonio et atelier.
  • L’Adoration du Veau d’or : Cosimo Rosselli et atelier.
  • Le Châtiment de Coré, Datan et Abiram : Sandro Botticelli et atelier.
  • Les Derniers Actes de Moïse : Luca Signorelli, et Sandro Botticelli.


Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Le chien de Rosselli
Le Sermon sur la montagne, de Cosimo Rosselli : le petit chien est en plein centre, avec un jeune enfant !


Cosimo Rosselli, un des artistes de la chapelle Sixtine possédait un petit chien.

Il est devenu la "mascotte" de la chapelle, car il est présent sur plusieurs peintures !

Marketing[modifier | modifier le wikicode]

La chapelle Sixtine est une des œuvres artistiques les plus reproduites dans le monde. Le Vatican gagne de l'argent grâce aux droits d'auteur et d'image.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • (it)Viaggio nella Cappella Sistina, Alberto Angela, Éditions Musées du Vatican.
  • Les Musées du Vatican, Éditions Musées du Vatican.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 14 avril 2014.
Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.
Portail de la Renaissance —  Tous les articles sur la Renaissance