Chaos rocheux

« Chaos rocheux » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un chaos de blocs ou de boules (ou mer de blocs : felsenmeer) désigne une forme de relief constituée par des blocs rocheux, souvent de très grande taille, entassés naturellement les uns sur les autres. Ces blocs de roches diverses (granite et grès en particulier) sont dus au travail de l'érosion qui les a déchaussé des roches environnantes.

Selon la position du chaos on parle de tor s'il se trouve au sommet d'un interfluve (point haut séparant deux vallées) , s'il se trouve dans le fond d'une vallée on parle d'un chaos de boules lavées. Souvent les blocs rocheux sont encore enrobés dans les matériaux provenant de l'érosion .

Formation d'un chaos rocheux[modifier | modifier le wikicode]

Un chaos rocheux est créé par l'action des agents atmosphériques (pluie, ruissellement, vent...).

La formation des boules formant un chaos se fait en deux étapes :

  • d'abord une phase d'altération de la roche principalement sous l'action des eaux d'infiltration dans le sol superficiel puis dans les fissures profondes de la roche. À l'intérieur d'un massif de granite les fissures qui se sont créées lors de la formation sont ordonnées de manière géométrique. L'altération de la roche progresse en créant comme des pelures d'oignons. L'altération (en particulier la disparition des feldspaths sous l'action de l'eau), désagrège la roche et libère les grains de quartz qui forment un enrobage sableux appelé, la « roche pourrie ». Cette altération est particulièrement intense sous climat tropical (chaud et humide)
  • La deuxième étape correspond au déblaiement de l'arène granitique enrobant les blocs, cela est provoqué par le ruissellement qui transporte et évacue les débris les plus fins comme le sable et les micas. Cette étape dure aussi très longtemps. Le bloc apparaît lorsque l'arène est en grande partie ou en totalité dégagée.

Dans le cas des roches gréseuses, les grains de sable sont cimentés les uns aux autres par la silice et du calcaire. La grésification se fait souvent par une variation du niveau de la nappe phréatique contenue dans la couche de sable. La variation de la nappe crée des sortes de lits empilés différents les uns des autres. Les grès sont plus ou moins résistants et une fois soumis à l'action de l'érosion atmosphérique, l'eau de pluie exploite la moindre fissure pour dissoudre et évacuer les ciments libérant alors le sable, dans lequel subsistent de gros blocs.

Portail de la géologie —  Tous les articles sur la géologie et les sciences de la Terre.