Château de la Pierre

« Château de la Pierre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le château de la pierre est situé dans la département de la Sarthe dans la commune de Coudrecieux (72440). Il a été construit en 1589 et la construction a duré environ 100 ans car il y a eu plusieurs étapes.

Le château[modifier | modifier le wikicode]

Ce château est composé de 4 tours, une à chaque coin. Le château a été construit avec des matériaux des environs : des pierres ramassées dans les champs, de l'argile et la charpente a été réalisée avec les arbres de la forêt.Les pierres sont liées par de la chaux. Le château fait 2 000 m². Il y a 30 pièces à l’intérieur et plusieurs cheminées car chaque chambre possède sa cheminée.

Les différents propriétaires[modifier | modifier le wikicode]

En 1634, le château est vendu, et Claude Loisel l'achète pour 120 000 livres. Mort sans enfant, sa succession a été compliquée et finalement LA PIERRE est attribuée en 1731 à François Le Gras, premier Marquis du Luart. En 1734 ,il fait construire les deux ailes et fait ouvrir 4 fenêtres sur la façade sud. Son arrière-petit-fils , le Comte Philippe du Luart, s’installe à la PIERRE en 1840. Avec l'aide de l'architecte Delarue, il fait construire l'entrée (divisée en 3 pièces), les quatre tours et les écuries qui seront terminées en 1860. En 1904, la fille de Philipe du Luart, Elisabeth de Pontoi, fait édifier la bibliothèque (qui relie les tours Est et Nord) et le jardin d'hiver (qui relie les tours ouest et sud). En 1905, Louis de Pontoi, fils d’Élisabeth, fait installer un balcon monumental en pierre au premier étage de la façade sud et refaire en briques et en pierres la façade de l'entré côté Nord. Entre 1925 et 1935, sur un dessin du paysagiste Duchène, Louis de Pontoi fait aménager des jardins à la française au sud du château, à la place du parc à l’anglaise qui avait toujours existé. Ces jardins,entièrement artificiels, couvrent 2 hectare et ont nécessité la mise en oeuvre de 4 300 mètre cube de terre et matériaux. Enfin, en 1936, l’aménagement intérieur de l'entrée qui relie, sur un niveau, les 2 ailes du château, est complètement modifiée par Louis De Pontoi qui en fait une seule pièce, avec du marbre italien au sol. Depuis cette date aucun aménagement majeur n'a été réalisé. Le château appartient actuellement à Sophie et Frédéric de Montalembert.

Les écuries[modifier | modifier le wikicode]

Les écuries ont été brûlées et rénovées. Dans les écuries, il y avait 19 box. A côté des écuries, il y avait une forge. Il y avait la place pour 4 chevaux de selle et 15 chevaux pour tirer les voitures. Actuellement, les écuries servent de lieu de réception.

L'environnement du château[modifier | modifier le wikicode]

La forêt qui entoure le château fait plus de 1000 hectares et le parc fait 30 hectares.

La verrerie a tourné de 1734 à 1936. Il y avait 140 personnes à son service ! Elle était conçue pour faire de verre. Elle utilisait le bois de la forêt comme ressource.

L'usine de brique a ouvert en 1810. Elle a fermé en 1963. Elle est restée ouverte pendant 153 ans. Les briques ont dû être utilisées pour les maisons de Coudrecieux.

L'histoire du château[modifier | modifier le wikicode]

Le château s'appelle "La Pierre" car il y a eu une pierre levée dans la forêt. Elle n'a jamais été retrouvée.

Le château a été construit en 1589 par François de LA VOVE sur les bases d'une ancienne forteresse.

Anecdotes du propriétaire:

LA PIERRE ET LA GUERRE

Lors de la guerre 1870-1871, La Pierre est occupée par les Prussiens et Louis de PONTOI, qui avait 5 ans est emmené par sa mère ailleurs. En quittant les lieux, les Prussiens incendient les écuries qui sont partiellement détruites puis reconstruites à l'identique.

La charpente de l'aile gauche des écuries porte encore des traces de cet incendie (chevrons léchés par les flammes).

En juin 1940, les sides-cars de la wehrmacht arrivent à la Pierre.

La Pierre est à ce moment-là vide, car Louis de PONTOI, avec sa femme et sa fille Thérèse de MONTALEMBERT , a pris la route de l'exode dans la HOTCHKISS conduite par le chauffeur André. Durant trois étés (1941, 1942 et 1943), la Pierre est réquisitionnée pour servir de villégiature estivale à des officiers de la Wehrmacht.

Globalement, cette occupation se passe sans heurts ; Louis de PONTOI, sa femme, sa fille et son gendre René de MONTALEMBERT sont relégués dans les zones moins nobles du château, les officiers de l'armée allemande s'étant installés dans les meilleures pièces. La présence des officiers de l'armée allemande, avec leur cohorte d'ordonnances et de chauffeurs, n'empêche par Louis de PONTOI d'écouter assidûment la BBC sur une T.S.F. bruyante. Le départ des derniers soldats de l'armée allemande en juillet 1944 est nettement moins glorieuse : juchés sur une charrette agricole, ils repartent par où ils sont venus.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Sources : Témoignage du propriétaire actuel.

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Site du Domaine de la Pierre

Portail de la Renaissance —  Tous les articles sur la Renaissance
Portail des Pays de la Loire —  Tout sur les Pays de la Loire
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.