Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Château de Vincennes

« Château de Vincennes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le donjon, construit en 1337

Le château de Vincennes est une forteresse construite du XIVe au XVIIe siècle à Vincennes, à l'est de Paris.

C'est le plus vaste château fort royal français subsistant et, avec son donjon de 52 mètres, c'est la plus haute forteresse de plaine d'Europe.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

La forteresse est située à environ 8 km du centre de Paris. Elle n'est pas implantée sur une butte, mais sur un plateau calcaire. Elle n'est pas non plus à proximité d'une rivière, mais d'un petit cours d'eau, le ru de Montreuil, qui traverse le bois de Vincennes.

Au Moyen Âge, le site était situé à l'entrée d'une vaste forêt, bien plus étendue que l'actuel bois de Vincennes.

Architecture[modifier | modifier le wikicode]

Cette grande forteresse rectangulaire a plus l'apparence d'une vaste cité fortifiée que d'un château fort.

Elle est composée d'un long mur d'enceinte, flanqué de trois portes et de six tours de 42 mètres de hauteur, qui se développe sur plus d'un kilomètre. La place abrite un donjon de 52 m, des bâtiments civils, administratifs et militaires et une chapelle.

Le donjon, conçu pour abriter le roi de France en cas de danger, est à lui seul une place forte. De larges douves, un châtelet et deux ponts-levis assurent sa défense.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'époque médiévale[modifier | modifier le wikicode]

Sainte-Chapelle du château de Vincennes

Le roi Louis VII fait construire vers 1150 un simple pavillon de chasse dans la forêt de Vincennes. Au XIIIe siècle, Philippe Auguste, puis Louis IX, y aménage un manoir. Vers 1337, Philippe VI de Valois décide de fortifier le site en construisant un donjon carré, du côté ouest.

Charles V naît dans cette forteresse, puis en fait le siège de son gouvernement et de sa haute administration. Il fait effectuer les travaux décidés par Philippe VI, en y ajoutant l'enceinte monumentale avec ses portes et ses tours. Les travaux du donjon et l'enceinte sont achevés en 1371.

La Sainte-Chapelle de Vincennes, dont les travaux d'édification débutent en 1379, doit recevoir un fragment de la relique de la couronne d'épines.

Louis XI fait de Vincennes sa résidence, mais il quitte les appartements royaux aménagés dans le donjon pour un pavillon neuf édifié, en 1470, dans l'angle sud-est de l'enceinte.

Depuis la Renaissance[modifier | modifier le wikicode]

François Ier fit réaménager le pavillon construit par Louis XI pour y résider lors de ses séjours dans la capitale. La chapelle put enfin être inaugurée sous Henri II, en 1552. En mai 1574, Charles IX, gravement malade, mourut dans les appartements royaux du donjon.

Après l'assassinat de son père Henri IV, le jeune Louis XIII est installé à Vincennes dans l'ancien pavillon de Louis XI et y passe une partie de sa jeunesse. Le château devient ainsi la troisième résidence royale. L'architecte Louis Le Vau construit pour Louis XIV les ailes appelées « pavillons du Roi et de la Reine » de 1658 à 1661. Le cardinal Mazarin y décéde le 11 mars 1661 et sa dépouille est exposée dans la Sainte-Chapelle.

Puis les travaux de reconstruction sont abandonnés et les efforts se concentrent entièrement sur Versailles. Le jardiner Le Nôtre a eut le temps d'y aménager des jardins à la française.

Prison[modifier | modifier le wikicode]

Le donjon est aménagé en prison d'État pour les prisonniers de haute naissance. Nicolas Fouquet y est incarcéré durant son procès de trois ans (1664), avant son transfert dans la place forte royale de Pignerol.

Arsenal[modifier | modifier le wikicode]

Fossé du château, côté sud. Le monument en forme de colonne marque l'endroit où fut exécuté le duc d'Enghien.

En 1796, le château est converti en arsenal. En 1804, le duc d'Enghien est fusillé dans les douves du château, sur l'ordre de Napoléon.

Le général Daumesnil, gouverneur de Vincennes, le défend avec acharnement lors de l'occupation de Paris par les troupes russes et prussiennes en 1815. Il résiste ainsi cinq mois, et ne finit par capituler que sur ordre de Louis XVIII, sortant de la forteresse en brandissant le drapeau tricolore.

Visite du château[modifier | modifier le wikicode]

Le château, restauré et mis en valeur, est d'accès facile et reçoit de nombreux visiteurs.

Le château de Vincennes abrite le service historique de la défense (archives de l'armée française). Il est candidat pour abriter le futur musée de l'histoire de France.

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Château de Vincennes de Wikipédia.
Lumière !Résidences des rois de France
AmboiseBloisChambordFontainebleau -
Le LouvreMarly - Saint-Germain-en-Laye -
Les TuileriesVersailles - Vincennes
Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.
Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.
Portail de l'architecture —  Tout sur les monuments et les architectes célèbres.

48°50′34″N 2°26′09″E / 48.84278, 2.43583