Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Château de Hellbrunn

« Château de Hellbrunn » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Façade centrale du château de Hellbrunn

Le château de Hellbrunn est un château de plaisance de style maniériste, construit au XVIIe siècle à proximité de Salzbourg. L'ensemble architectural ainsi que le vaste parc attenant sont de nos jours un lieu touristique de premier ordre. Les jeux d'eau qui jalonnent les jardins sont la pièce maîtresse du château.

Le château[modifier | modifier le wikicode]

Vue aérienne sur le château de Hellbrunn

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

En 1613, Marcus Sitticus, prince archevêque (wp) de Salzbourg élu l'année précédente, décide de se faire construire une résidence estivale dans la province de Salzbourg. Dans ce dessein, il appelle l'architecte Santino Solari, déjà concepteur de fortifications de la ville de Salzbourg, et lui commande les plans d'un palais de plaisance campagnard. Cet architecte de la Cour qui, par la suite, construira la cathédrale de salzbourg, s'acquitte merveilleusement bien de la tâche qui lui incombe. Il édifie un peu de temps un somptueux palais au pied de la montagne de Hellbrunn.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Markus Sitticus (wp) était un grand admirateur de la culture artistique et architecturale de la Renaissance italienne. Aussi veilla-t-il à ce que sa résidence seigneuriale soit édifiée sur le plan d'une « villa suburbana » dans le style maniériste.

Le bâtiment résidentiel est d'un jaune pâle très caractéristique qui contraste bien avec le bleu clair des volets. Les nombreuses dépendances, disposées symétriquement de part et d'autre du bâtiment principal, délimitent une cour fermée qui se prolonge dans une longue allée dans l'axe du bâtiment principal.

Les intérieurs sont richement décorés et témoignent de l'aisance dont jouissait à cette époque les princes archevêque de Salzbourg. Notamment, la salle de bal est d'un faste exceptionnel avec ses fines fresques peintes sur les murs et le plafond voûté.

Le parc[modifier | modifier le wikicode]

Vue sur l'étang du parc

Les jardins[modifier | modifier le wikicode]

Le château de Hellbrunn est agrémenté de vastes jardins. Ce parc constitue un des plus importants jardins d'Autriche et, à ce titre, il est protégé. Le centre de ce parc est marqué par un grand étang symétrique. Il est décoré par des statues et d'autres ornements. La nature y est très bien domptée par l'Homme : les arbres sont très bien taillés de manière à former des avenues et les gazons sont tous tondus à ras.

Markus Sittikus avait aussi fait transformer une carrière de pierres en un théâtre en plein air, le Steintheater. C'est de nos jours le plus vieux de son espèce.

Les jeux d'eau[modifier | modifier le wikicode]

Jeux d'eau avec théâtre en plein air

Markus Sitticus, toujours représenté avec le regard sévère et la silhouette droite, était en vérité un personnage très coquin et rigolard... Lorsqu'il entreprit de faire construire sa résidence estivale, il avait pris bien soin de choisir un emplacement dans une zone riche en eau. Les sources d'eau de la montagne de Hellbrunn convergeaient vers un terrain plat, aux pieds du mont : c'est sur cet endroit qui s'y prêtait que le prince archevêque jeta son dévolu.

Markus Sitticus souhaitait trouver dans le palais de Hellbrunn un lieu de refuge, de détente et de recueillement, mais pas uniquement ! Il désirait aussi en faire un lieu spectaculaire où pendant tout l'été on enchaînerait les célébrations et les mondanités. Grâce à ce palais, il souhaitait impressionner ses visiteurs et affirmer son autorité et sa richesse. Tout cela passait par un élément majeur de son château : les jeux d'eau. Grâce à l'emplacement propice qu'il avait choisi, le prince archevêque parvint à faire installer dans ses jardins une série de jeux d'eau fonctionnant à la seule force du débit de l'eau (car l'électricité n'existait pas à cette époque). On distingue deux types de jeux d'eau : les automates et les jets d'eau. Markus Sitticus avait fait construire des petits personnages qui bougeaient et grimaçaient à la seule force de l'eau, ce qui faisait grand effet. L'autre prouesse, plus taquine, était les jets d'eau : ils jaillissaient inopinément depuis des endroits cachés et inattendus et aspergeaient les visiteurs de l'archevêque, stupéfaits.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Autriche —  Accédez au portail sur l'Autriche.
Portail de l'architecture —  Tout sur les monuments et les architectes célèbres.