Château de Hautefort

« Château de Hautefort » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Château de Hautefort.

Le chateau de Hautefort est un château situé à Hautefort en Dordogne classé comme monument historique.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le château est construit à partir du XVIe siècle avec l'aide des architectes Nicolas Rambourg et Jacques Maigret ensuite, pour le compte de la famille des marquis de Hautefort, proche du roi et ayant des charges importantes à la Cour. La famille est très appréciée des sujets car elle s'avère être généreuse envers les pauvres. Le marquis Jacques-François de Hautefort fera édifier dans le village un hospice du même style que le château.

À la Révolution, les habitants de Hautefort décident de protéger, à l'aide d'armes qu'ils ont fabriquées, le château et sa famille pour éviter la destruction de celui-ci en tant qu'emblème de la féodalité d'Ancien Régime.

Construction et rénovation[modifier | modifier le wikicode]

Vue de la façade Ouest du Château : Pont levis et entrée

Au début du XXe siècle, le château est à l'abandon, le mobilier ayant disparu et les boiseries étant détruites. En 1929, le baron et la baronne de Bastard décident de le racheter et le restaurent entièrement et le remeublent ensuite. La baronne, suite à la mort de son mari, continue la rénovation et ne l'habitera qu'en 1966 pour une durée de deux ans.

Incendie et reconstruction[modifier | modifier le wikicode]

Le 30 août 1968, le château est détruit par un incendie ne laissant que des ruines. Mais avec l'aide du pays et des habitants vivant à proximité de ce château, mais aussi de personnalités, la baronne recommence la reconstruction qui décédera en 1999. Pour permettre sa reconstruction, elle décide d'engager sa propre fortune et de vendre les ouvres d'art.

Les façades et les charpentes sont reconstruites, ainsi que les plafonds, les décors et les pièces qui sont restaurés et restitués à l'identique à partir de photos. Le château est entièrement remeublé. Les boiseries du château de Kerlaudy qui a été abandonné ont permis d'être récupérées pour le château de Hautefort.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Bernard de Soumagnat - Le château de Hautefort - Éditions Jesco - Hautefort - 1970.
  • Guy Penaud - Dictionnaire des châteaux du Périgord - Éditions Sud-Ouest, - Bordeaux - 1996 - (ISBN 2-87901-221-X)
  • Jacques Lagrange - Le Périgord des Mille et Un Châteaux - Pilote 24 édition - Périgueux - 2005 - (ISBN 2-912347-51-3)

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.