Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

« Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La cathédrale et les toits de Strasbourg, en 1890.

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est une église catholique de style gothique, construite de 1176 à 1439. Sa flèche culmine à 142 m, ce qui en fait la deuxième plus haute cathédrale de France après celle de Rouen. C'est la deuxième cathédrale la plus visitée de France (après Notre-Dame de Paris), avec 4 millions et demi de visiteurs par an.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les édifices antérieurs[modifier | modifier le wikicode]

Avant la cathédrale actuelle, plusieurs églises avaient déjà été construites au même emplacement, en commençant par un temple dédié au dieu Mars, à l'époque romaine.

Au VIIe siècle, une cathédrale est bâtie sur l'ordre de l'évêque Arbogast, mais aucun vestige de cette cathédrale n'a été conservé.

Au VIIIe siècle, sous le règne de Charlemagne, l'édifice est remplacé par un autre plus important, dans lequel ont sûrement été prononcés les serments de Strasbourg. Cette cathédrale possédait trois nefs et trois absides. Elle a plusieurs fois été ravagée par des incendies, notamment en 873, 1002 et 1007.

Les fondations de la cathédrale de Strasbourg en l'an 1015. Photo prise en 2014.

Les fondations de 1015 et le début de la cathédrale actuelle[modifier | modifier le wikicode]

En l'an 1015, l'évêque de Strasbourg Werner de Habsbourg et l'empereur Henri II posent la première pierre d'une nouvelle cathédrale, sur les ruines de l'édifice carolingien. Werner de Habsbourg choisit de construire une cathédrale de style ottonien. Les fondations, commencées en 1015, ne furent achevées qu'en 1028, année de la mort de l'évêque. Les fondations étaient faites d'un socle de limon et d'argile renforcé par des pieux de bois. Mais cette cathédrale brûle en 1176, car la couverture des nefs était une charpente de bois.

Architecture[modifier | modifier le wikicode]

Façade et plan de la cathédrale

Les plans initiaux prévoyaient la construction de deux flèches sur la façade ouest, mais les fondations trop fragiles l'ont empêché. Comme beaucoup de bâtiments alsaciens, la cathédrale est construite en grès des Vosges, une roche friable qui a demandé de nombreuses restaurations après des dégradations dues aux catastrophes naturelles (comme la foudre), au vandalisme (durant la Révolution), et pendant les guerres de 1870 et 1944. Elle a succédé à l'église Sainte-Marie de Stralsund (Allemagne) en tant qu'édifice le plus haut du monde en 1647, et n'a été dépassée qu'en 1874 par l'église Saint-Nicolas de Hambourg.

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.