Feu d'artifice 2016-07-14 Loire Tours 2.jpg
11-Years-Wikipedia-Sofia-20120115-cake-1.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Vikidia a onze ans ! bravo à tous les contributeurs, rejoignez-les !

Casoar à casque

« Casoar à casque » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Casoar à casque
Un casoar et son petit, en Australie
Un casoar et son petit, en Australie
Nom(s) commun(s) Casoar
Nom scientifique Casuarius
Répartition Australie et Nouvelle-Guinée
Taille jusqu'à 1m80
Poids 35 à 60 kg
Longévité 40 à 50 ans
Statut UICN VU IUCN 3 1.svg Vulnérable
voir modèle • modifier

Le casoar à casque (nom scientifique : Casuarius casuarius) est un très gros oiseau terrestre, incapable de voler. Il vit en Australie et en Nouvelle Guinée. Cet oiseau se reconnaît à sa tête dépourvue de plumes, à la peau bleue, et pourvue de caroncules, et d'une crête osseuse appelée casque.

C'est le plus gros oiseau du monde après l'autruche. Les femelles sont plus grandes que les mâles ;

Les casoars sont de proches cousins des émeus. Ils sont solitaires, agressifs et difficiles à observer.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Leur plumage ressemble à du poil de chèvre, noir et rêche, avec un casque vert brun qui surplombe la tête, un cou et une face bleus, une nuque verte et deux caroncules rouges pendant sous le cou.
Certains ont des fanons : celui du sud en a deux, celui du nord un et le nain aucun.
Chaque patte est terminée par trois doigts. Leurs doigts intérieurs portent une griffe aussi dangereuse qu'un poignard.
Ils peuvent atteindre 50 km/h. à la course. Ils peuvent sauter et nager.
Leurs ailes sont très petites et pas adaptées au vol.

Régime alimentaire[modifier | modifier le wikicode]

Ils se nourrissent surtout de fruits mais mangent aussi des escargots, des champignons, des fougères et des fleurs. Ils jouent un rôle écologique très important dans la forêt humide car ils transportent des graines à l'intérieur de leur aire de déplacement, c'est à dire jusqu'à 700 hectares : plus de 70 espèces d'arbres sont dépendants de ce type de dispersion, car leurs graines sont trop grosses ou trop toxiques pour être utilisées par les autres animaux.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

C'est la femelle, dominante, qui choisit le mâle. En cas de face-à-face entre deux mâles, ils s'affrontent en grondant et en dressant leurs plumes.

Les femelles pondent entre trois et huit gros œufs, qui pèsent près de 600 grammes. C'est le mâle qui construit le nid et qui couve les œufs pendant deux mois puis surveille les poussins pendant neuf mois. Les femelles peuvent s'accoupler avec des mâles différents deux ou trois fois par an.

Espèce en danger[modifier | modifier le wikicode]

Il ne reste qu'environ 1500 casoars à casque en Australie, et leur nombre en dehors de l'Australie est mal connu. C'est une espèce classée en danger. Elle est menacée par la destruction de son habitat forestier, la circulation automobile au moment où ils traversent les routes et la chasse.

Le cyclone Larry du 20 mars 2006 à Mission Beach (Queensland) aurait tué 18% de la population de casoars.

Il existe deux autres espèces de casoar :

  • le casoar unicaronculé, Casuarius unappendiculatus, originaire de Nouvelle Guinée et de Nouvelle Angleterre ;
  • le casoar de Bennett ou casoar nain, Casuarius bennetti, qui vit en Nouvelle Guinée.

Surveillance par la CSIRO australienne[modifier | modifier le wikicode]

Le Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation ou CSIRO (Organisation fédérale pour la recherche scientifique et industrielle en français) est l'organisme gouvernemental australien pour la recherche scientifique.

  • Ils sont intervenus pour que les arbres de la forêt humide ne soient plus abattus pour utiliser le bois à la reconstruction des maisons détruites à Mission Beach ;
  • ils vont maintenir les couloirs entre les zones de forêt pour que les oiseaux puissent circuler sans risque ;
  • la population a été invitée à participer à cet effort de replantation ;
  • le gouvernement prévoit de racheter des terrains à cet effet ;
  • les chercheurs font l'inventaire des passages utilisés par les casoars pour installer des limitations de vitesse dans les zones concernées ;
  • il est également prévu d'aménager des routes surélevées pour laisser le passage terrestre aux oiseaux.

Les zoos[modifier | modifier le wikicode]

  • De nombreux zoos, comme le parc australien des reptiles de Gosford, le parc de la plage de la vie sauvage d'Airlie et le zoo de Denver ont entrepris l'élevage de casoars. L'un d'eux a vécu plus de 60 ans.
  • Le premier casoar fut importé en Europe en 1597 à Amsterdam comme cadeau à l'empereur Rodolphe II de Habsbourg.

Les casoars en musique et en peinture[modifier | modifier le wikicode]

  • En 2007, la chanteuse australienne Christine Anu a édité un album pour les enfants, La famille de l'île de Chrissy : une de ses chansons, Casoar, met en scène Samu, le casoar Wakka Woo.
  • Livre d'images pour enfants intitulé Sisi et le casoar par Arone Raymond Meeks : les illustrations sont dans le style des aborigènes.
  • Le botaniste anglais John Gould (1804-1881) a représenté le casoar à plusieurs reprises dans ses ouvrages sur Les oiseaux d'Australie imprimés à Londres entre 1851 et 1869.
  • Une aquarelle de casoar par Henri Richter est exposée au musée de Melbourne.

Le shako des élèves de l'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr porte le surnom de Casoar depuis la visite de la reine Victoria en 1855, car elle a coïncidé avec l’arrivée d'un de ces oiseaux à casque au Jardin d'Acclimatation de Paris.

Scilab128.png Portail des oiseaux —  Tous les articles sur les oiseaux.