Casier judiciaire

« Casier judiciaire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le casier judiciaire est un fichier regroupant toutes les condamnations pénales d'une personne mis à la disposition de la police et de la Justice.

Certaines parties du casier peuvent être communiquées à des employeurs en France, par exemple :

  • La pédophilie : Le fait qu'un adulte ait une relation sexuelle avec un mineur;
  • La pédopornographie : Le fait d'enregistrer ou visionner des images d'enfants ayant des rapports sexuels.

Peuvent conduire à être divulgué aux employeurs uniquement si la personne souhaite travailler avec des enfants.

Le casier judiciaire est en principe personnel, personne ne peut y avoir accès à part la personne concernée et les autorités de police et de justice pour leur enquête. La seule exception, étant la partie concernant la pédophilie qui peut être dévoilée si la personne souhaite un métier au contact des enfants.

En France[modifier | modifier le wikicode]

Le nom officiel du casier judiciaire en France est « casier judiciaire national automatisé » dont le traitement se fait à Nantes. Le premier est apparu durant la Deuxième République française sous l'idée de Arnould Bonneville de Marsangy vu que les techniques anciennes ont été interdites telles que :

  • L'essorillement : Consistait à couper les oreilles d'une personne.
  • La marque au fer rouge : Consistait à brûler une partie du corps d'une personne afin de montrer que celle-ci avait été condamnée.

En Suisse[modifier | modifier le wikicode]

En Suisse, il contient les jugements pour crime ou délit si une peine a été prononcée mais aussi les jugements prononcés à l'étranger s'ils sont communiqués à la Suisse

En Belgique[modifier | modifier le wikicode]

En Belgique, on ne parle pas de casier judiciaire mais de « Certificat de bonnes vie et mœurs ».

Portail du droit —  Tous les articles sur le droit.
Portail de la criminologie —  Tous les articles sur la criminologie.