Feu d'artifice 2016-07-14 Loire Tours 2.jpg
11-Years-Wikipedia-Sofia-20120115-cake-1.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Vikidia a onze ans ! bravo à tous les contributeurs, rejoignez-les !

Caragouille rosée

« Caragouille rosée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Caragouille rosée
Escargots blancs, sur une branche de fenouil
Escargots blancs, sur une branche de fenouil
Nom(s) commun(s) Caragouille rosée, Escargot blanc, Escargot méditerranéen, Limaçon (Limaçoun en provençal)
Nom scientifique Theba pisana
Classification Famille des hélicidés
Répartition Pourtour méditerranéen, mais également présent ailleurs en Europe
Milieu de vie Garrigue
Taille 1 à 2,5 cm de diamètre (pour la coquille)
Régime alimentaire Herbivore. Il apprécie tout particulièrement le fenouil.
Theba pisana 0002.JPG
voir modèle • modifier

La caragouille rosée est un petit escargot, blanc ou beige, très courant autour de la Méditerranée. Il est souvent appelé escargot blanc, mais ce nom est aussi utilisé pour un grand nombre d'autres escargots. Son nom scientifique est Theba pisana, mais il est connu sous un grand nombre de noms différents, selon les régions. Ces escargots se regroupent ensembles, collés en grappes plus ou moins nombreuses au sommet des tiges, notamment celles de fenouil.

Différents noms et confusions[modifier | modifier le wikicode]

Cet escargot porte un grand nombre de noms différents, selon les régions. En France, le nom d'« escargot blanc » est le plus couramment utilisé, mais ce nom désigne en fait plusieurs sortes d'escargots différents. Il vaut mieux utiliser le nom de « caragouille rosée », qui est notamment utilisé par le Muséum national d'histoire naturelle1. Il faut cependant faire attention, car il existe d'autres espèces de caragouilles, qui ne sont pas des proches parents de la caragouille rosée. La caragouille globuleuse (Cernuella virgata), notamment, vit souvent avec la caragouille rosée, dans les mêmes milieux, et lui ressemble beaucoup.

En Provence, cet escargot est connu depuis très longtemps sous le nom de « limaçon », ou limaçoun en provençal. Cet escargot, comestible, était autrefois consommé dans cette région.

Description et espèces ressemblantes[modifier | modifier le wikicode]

Comparaison des coquilles des deux espèces de caragouilles : en haut, la caragouille globuleuse, en bas, la caragouille rosée. (La flèche indique l'ombilic).

La caragouille rosée est un escargot assez petit, dont la coquille mesure entre 1 et 2,5 centimètres de diamètre ; la coquille est claire, allant du blanc au beige, en passant par le brun-rosé, et peut, être ou non, ornée de traits marrons formant des spirales autour de la coquille. Il existe donc des caragouilles rosées très différentes les unes des autres, et il est bien difficile de les identifier, surtout qu'une autre espèce, la caragouille globuleuse, vit dans les mêmes milieux, et lui ressemble beaucoup!

La caragouille globuleuse est un escargot qui vit dans les mêmes milieux que la caragouille rosée, parfois même les deux espèces vivent ensemble. Bien que ce ne soit pas un très proche parent de la caragouille rosée, elle lui ressemble beaucoup. Elle aussi, a une coquille de couleur variable, claire, allant du blanc au beige, et pouvant être rayée de marron.

Pour les reconnaître, il faut retourner l'escargot, et regarder la coquille du côté gauche. Chez les escargots, la coquille laisse en s'enroulant un petit trou en son centre, appelé ombilic. Chez la caragouille rosée, l'ombilic est très resserré (les tours de la coquilles se touchent presque), alors que, chez la caragouille globuleuse, l'ombilic est gros et bien visible.

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

La caragouille rosée vit dans les milieux secs et sableux, dans les garrigues et à proximité des plages. Cet escargot résiste très bien à la sècheresse : quand il fait trop chaud, et, surtout, trop sec, il monte par groupe en haut des tiges, pour s'éloigner du sol brûlant, et s'enferme dans sa coquille pour estiver.

On peut ainsi le trouver en grand nombre, notamment sur les tiges de fenouil, une plante aux tiges particulièrement hautes, qui dépassent souvent des autres plantes. Mais la caragouille utilise aussi des supports artificiels construits par l'homme, et on peut la trouver sur les poteaux de clôture, etc.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

  • La Caragouille globuleuse, une autre espèce couramment appelée « escargot blanc », qui vit avec la caragouille rosée, avec laquelle elle est souvent confondue.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !