Livre d'or
Livre d'or

CommunautéGazette de l'hiver
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Captiverie de Gorée

« Captiverie de Gorée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La Captiverie de Gorée est une des captiveries sur les côtes de l’Océan Atlantique, elle est à Gorée.

On comptait plusieurs captiveries d’esclaves. Ces captiveries servaient à garder les esclaves avant de les vendre. Les esclaves étaient dans des conditions de vie très difficiles.  Dans l’île de Gorée, il y avait cinq captiveries dont l’une était réservée seulement aux femmes. Les femmes esclaves étaient capturées par force ou parfois elles étaient dupées: on leur donnait des perles, des bracelets et d’autres pacotilles.

Gorée : Première école pour femmes[modifier | modifier le wikicode]

Les femmes captives étaient généralement utilisées pour les travaux domestiques. Pour bien gérer ces tâches domestiques, il fallait les instruire dans la langue de leur maître. Ainsi la première école de femmes fut construite à Gorée, par la Sœur Anne Marie Javouhey  en 1822. Cette école s’appelait Saint Joseph de Cluny.

Les femmes captives étaient amenées à Gorée pour les instruire. Ces captives instruites étaient vendues après à d’autres missionnaires. Les plus belles parmi les instruites ont eu des enfants avec les colons. Et les enfants métisses de sexe féminin étaient appelées signares. Signare provient du portugais Senhora.


Signares en costume traditionnel dessinés par les enfants

Gorée aujourd'hui[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd’hui, on trouve à Gorée une école d’excellence pour jeunes filles. Elle s’appelle Maison d’Education Mariama Bâ (MEMBA).  Mariama Bâ était une écrivaine sénégalaise qui ;a écrit le roman Une si longue lettre. Cette école est un internat et est gérée par les femmes. Le Proviseur, le Censeur et les surveillantes sont toutes des femmes. On constate que les femmes sont majoritaires. Dans le marché artisanal, il y a beaucoup de femmes qui vendent des objets d’art. A Gorée, presque tout est féminin. Le génie protecteur de Gorée est une femme: elle s’appelle Coumba Castel. L’école maternelle s’appelle Keur Khadija. Elle porte le nom d'une petite fille.

Aujourd’hui, Gorée est classée patrimoine de l’UNESCO.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...
Portail du Sénégal —  Tout sur le Sénégal, ce grand pays africain.