Camille Claudel

« Camille Claudel » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Camille Claudel en 1883
Camille Claudel dans son atelier

Camille Claudel (1864-1943) est une grande sculptrice française du XIXe siècle et du XXe siècle, sœur de l'écrivain Paul Claudel. Elle était l'élève et l'amante de Rodin.

Les premières années à Paris[modifier | modifier le wikicode]

En 1882 sa famille s'établit à Paris. Elle s'installe dans un atelier au 19 quai de Bourbon dans l'Île Saint-Louis en 1889. Elle devient apprentie sculptrice.

Rencontre de Rodin[modifier | modifier le wikicode]

Rodin, sculpteur français, devient son amant. Cette relation amoureuse apparaît dans ses œuvres.

La folie[modifier | modifier le wikicode]

En 1898, elle est affectée (triste) par la perte de son amant, le départ de son frère Paul aux États-Unis et la mort de son père. Camille Claudel s'enferme dans la solitude et sombre dans la folie.

Ses réalisations[modifier | modifier le wikicode]

On garde de Camille Claudel des chefs-d’œuvre. C'est une notoriété tardive. Il faudra attendre l’œuvre La Niobide blessée, femme nue de la mythologie gréco-romaine réalisée en 1907, pour que son talent soit reconnu.

Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.