Camiguin

« Camiguin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

9°10′12″N 124°43′12″E / 9.17, 124.72

Carte de Camiguin dans l'archipel des Philippines.

Camiguin est une île des Philippines située en mer de Bohol, près de la grande île de Mindanao. Elle constitue une des plus petites provinces du pays. Sa capitale est Mambajao (38 735 habitants en 2015).

L'île est célèbre pour ses langsats, sa réserve naturelle et son riche patrimoine culturel. En 2015, sa population était de 88 478 habitants.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Camiguin se trouve à environ 10 km au nord de Mindanao. Elle est grossièrement en forme de perle. Sa superficie est de 238 km2 (23 km de long et 14,5 km de large au maximum).

Une station de surveillance de l'activité volcanique sur le mont Hibok-Hibok.

Elle est montagneuse (1500 m de haut) et possède un volcan actif, le mont Hibok-Hibok (1332 m de haut). Sa dernière éruption a duré de 1948 à 1953 ; elle a fait 500 morts dans les villages de la côte.

Économie[modifier | modifier le wikicode]

L'économie de l'île est basée sur la pêche et sur l'agriculture. Les principales productions sont le coprah (le « blanc » des noix de coco) et les langsats. L'île produit aussi du riz, des mangues et de l'abaca (Musa textilis), une espèce de bananier qui fournit une fibre textile appelée chanvre de Manille.

Le tourisme est en augmentation.

Centres d'intérêt[modifier | modifier le wikicode]

Camiguin organise chaque année en octobre, une semaine de fête des langsats, un fruit tropical cultivé sur l'île. Les langsats de Camiguin sont considérés comme les plus doux des Philippines grâce à la richesse du sol volcanique de l'île.

Églises[modifier | modifier le wikicode]

L'île possède beaucoup d'églises datant de l'époque de la colonisation espagnole (1521-1898).

Autres curiosités[modifier | modifier le wikicode]

Le cimetière submergé de Catarman.
  • Cimetière submergé de Catarman. Situé dans l'ouest de l'île, il s'est enfoncé sous la mer après une éruption volcanique.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le wikicode]

Volcans[modifier | modifier le wikicode]

Camiguin est une île volcanique composée de quatre stratovolcans, comportant chacun plusieurs sommets (sauf le mont Guinsiliban). Le volcan le plus récemment actif est le mont Hibok-Hibok (1948-1953).

Îles[modifier | modifier le wikicode]

Puting Pulo, « l'île blanche » (le mont Hibok-Hibok à l'arrière-plan).

Près de Camiguin se trouvent deux petites îles :

  • Puting Pulo, « l'île blanche », qui n'est en fait qu'un banc de sable apprécié des touristes
  • Mantigue, une île de 4 hectares possédant un village de pêcheurs.

Catastrophes naturelles[modifier | modifier le wikicode]

Activité volcanique de 1871 à 1875[modifier | modifier le wikicode]

En février 1871, des tremblements de terre ont commencé à se produire dans l'île. Finalement, le 30 avril, une fissure volcanique s'est ouverte près de village de Catarman. Celui-ci a été détruit (il reste quelques ruines, notamment celles de l'église de Bonbon) et une partie s'est enfoncée sous la mer (notamment le cimetière submergé).

Éruptions de 1948-1951[modifier | modifier le wikicode]

Le mont Hibok-Hibok a été constamment en éruption durant cette période. La première éruption, en 1948, a fait peu de dégâts, mais les nuées ardentes de celle de 1949 ont fait 79 morts. La plus grande éruption a eu lieu en décembre 1951 : le volcan a craché de la lave, des gaz empoisonnés et des nuées ardentes, détruisant presque 19 km2, principalement dans le nord de l'île. Au total, 3 000 personnes ont été tuées.

Avant l'éruption, la population de Camiguin était de 69 000 personnes. Après l'éruption, elle est tombée à 34 000, à cause de l'émigration des habitants.

Typhon de 2001[modifier | modifier le wikicode]

Le matin du 7 novembre 2001, l'île a été frappée par un typhon. Les très grosses pluies sur les montagnes ont provoqué d'importants glissements de terrain, qui ont emporté environ 200 personnes (la plupart n'ont jamais été retrouvées).

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]


Portail de la mer —  Tous les articles sur la mer et le monde maritime.
Portail des Philippines —  Tous les articles sur les Philippines