Calmar vampire du Rhône

« Calmar vampire du Rhône » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Calmar vampire du Rhône
Fossile de calmar vampire découvert en Ardèche
Fossile de calmar vampire découvert en Ardèche
Nom(s) commun(s) Calmar vampire du Rhône
Nom scientifique Vampyronassa rhodanica
Classification Famille des calmars vampires
Restes fossiles plusieurs fossiles presque complet
Âge il y a 165 à il y a 160 millions d'années
Période Callovien (Jurassique
Distribution découvert en Ardèche
voir modèle • modifier

Le calmar vampire du Rhône (nom scientifique : Vampyronassa rhodanica) est une espèce de calmar vampire, qui vivait il y a environ 160 millions d'années, dans ce qui est aujourd'hui l'Ardèche, en France, et qui a aujourd'hui probablement disparu.

Comme leurs cousines les pieuvres, les calmars vampires sont des animaux mous, qui se fossilisent normalement très mal. Pourtant, il arrive parfois que ces animaux soient conservés dans certaines conditions extraordinaires : c'est ce que l'on appelle un niveau de préservation exceptionnelle. C'est ce qui s'est passé à La Voulte sur Rhône, il y a 160 millions d'années, et qui a permis de conserver plusieurs fossiles d'animaux fragiles, comme des pieuvres, mais aussi le calmar vampire du Rhône.

Comme on n'a découvert ces fossiles qu'en un seul endroit, il est très difficile de savoir jusqu'où cet animal vivait, mais aussi depuis et jusqu'à quand il a vécu. On sait simplement qu'il a vécu il y a environ 160 millions d'années, dans ce qui est aujourd'hui l'Ardèche, et qui était autrefois un talus continental, c'est-à-dire une zone au large, où l'océan devient beaucoup plus profond. Le calmar vampire du Rhône vivait probablement à une profondeur d'environ 200 mètres, dans le noir total.

C'est un proche parent d'une espèce actuelle, le calmar vampire des enfers. A vrai dire, si l'on a très peu de fossiles du calmar vampire du Rhône, ceux-ci sont très bien conservés, et on en sait à peu près autant sur lui que sur son mystérieux cousin encore vivant, et découvert récemment. Les calmars vampires sont des animaux qui vivent très profondément, et même pour les espèces encore vivantes, il n'est pas très facile de les étudier!

Le calmar vampire du Rhône, comme son cousin, avait une sorte de membrane qui reliait ses tentacules, et devait ressembler un peu à une cape, quand l'animal nageait. Il avait de grands yeux, et les scientifiques ont découvert ce qui pourrait bien être les traces d'organes lumineux : le calmar vampire du Rhône brillait probablement dans le noir, pour attirer ses proies! Ce phénomène est appelé bioluminescence. Le calmar vampire du Rhône était sans doute un prédateur actif, qui se nourrissait des poissons qu'il attrapait.

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !
Portail de la vie aquatique —  Tous les articles sur les plantes et les animaux aquatiques.