Calendrier

« Calendrier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Calendrier du XVe siècle indiquant pour chaque mois le signe du zodiaque, l'ensoleillement, et les travaux agricoles du moment.

Un calendrier est un système de repérage du temps qui passe, il sert à organiser le temps pour pouvoir situer précisément un événement passé ou futur en lui donnant une date.

Les répères utilisés par les hommes pour compter le temps sont les éléments facilement observables des cycles naturels. Ce sont d'abord les périodes naturelles des saisons ; et surtout l'observation des phénomènes astronomiques les plus visibles dans le ciel : les cycles du Soleil et de la Lune.

Le calendrier utilisé actuellement dans la plus grande partie du monde est le calendrier grégorien. Mais il en existe d'autres, comme le calendrier mulsulman, basé sur les cycles de la Lune, ou le calendrier hébreu, tenant compte des deux.

Le mot calendrier désigne bien sûr aussi l'objet qui représente les jours de l'année. Le nom de chaque jour est la date (exemple : 23 mars).

Le jour[modifier | modifier le wikicode]

Le jour est l'unité la plus universellement utilisée. Elle est basée sur l'alternance de périodes où l'on voit, ou pas, le Soleil dans le ciel.

Notons que dans les régions polaires, il n'y a pas cette alternance nuit/éclairement solaire pendant une partie de l'année.

Le mois et l'année[modifier | modifier le wikicode]

  • Le mois, utilisé pour mesurer les durées supérieures à quelques jours, est inspiré du cycle de la lune. Une lunaison est le temps qui s'écoule entre deux pleines lunes.
  • L'année solaire correspond au temps que met la Terre pour tourner autour du Soleil. La durée d'une année était plus difficile à calculer, mais permettait de suivre le cycle des saisons.

Le problème pour établir un calendrier à partir de ces différentes unités est qu'elles ne sont pas multiples les unes des autres :

  • une lunaison dure 29 jours 12 heures 44 minutes et 2,8 secondes (29,53 jours) ;
  • une année solaire dure environ 12 mois lunaires et 11 jours ;
  • et une année solaire ne correspond même pas à un nombre entier de jours, mais à 365 jours, 6 heures et 9 minutes.

Les différents calendriers ont donc tenté de s'ajuster pour résoudre ce problème, en privilégiant dans leurs calculs soit le cycle de la Lune, soit celui du soleil.

Dans les calendriers basés sur le cycle de la Lune[modifier | modifier le wikicode]

Calendrier éphéméride donnant la date dans les calendriers musulman et grégorien

Dans les régions du globe où les saisons sont peu marquées, comme en Polynésie, la lunaison est longtemps restée après le jour l’unité fondamentale de mesure du temps. On comptait le temps non, en années, mais en mois lunaires, d'une pleine lune à la suivante.

De nos jours, le calendrier musulman est le seul calendrier purement lunaire qui soit réellement utilisé à grande échelle. L'année compte 354 ou 355 jours, et est donc décalée de 11 ou 12 jours par rapport à l’année solaire. Chaque date du calendrier musulman (dont notamment les fêtes religieuses et le jeûne du mois de Ramadan) « transite » donc progressivement par toutes les saisons. L'apparition du premier croissant de lune détermine le début du mois.

Le calendrier romain utilisé par les Romains avant la réforme de Jules César en 46 av. J.-C. était un calendrier lunaire.

Dans les calendriers tenant compte de la Lune et du Soleil[modifier | modifier le wikicode]

Les calendriers luni-solaires suivent les cycles de la Lune pour compter les mois. Ils s'ajustent à l’année solaire en ajoutant des mois intercalaires.

Une année normale compte 12 mois lunaires. Environ un an sur trois, l'année compte 13 mois ce qui permet de se recaler sur l'année solaire et de ne pas trop dériver par rapport aux saisons.

Ce type de calendrier était utilisé entre autres en Grèce antique, où un astronome nommé Méton calcula qu'il fallait 19 années pour que les cycles lunaire et solaire coïncident à nouveau. C'est ce que l'on appelle le cycle métonique :

Année du cycle 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Nombre de mois 12 12 13 12 12 13 12 13 12 12 13 12 12 13 12 12 13 12 13


De nos jours, le principal calendrier luni-solaire encore utilisé est le calendrier hébreu, qui sert pour déterminer les dates des fêtes religieuses juives. Les années « communes » sont des années de 12 mois. Tous les 2 ou 3 ans, il y a une année « embolismique » de 13 mois, et dans ce cas le mois de Adar est suivi du mois intercalaire de Veadar.

Le calendrier chinois est également luni-solaire. Il n'est plus tellement utilisé, sauf pour fixer la date de la fête du Nouvel an chinois et celles des signes du zodiaque chinois.

Dans les calendriers basés sur le cycle du Soleil[modifier | modifier le wikicode]

Une année solaire ne correspond pas à un nombre entier de jours, mais à 365 jours, 6 heures et 9 minutes. Les calendriers qui se basent sur ce cycle ont des années normales de 365 jours et des années bissextiles de 366 jours.

Le découpage en mois est arbitraire :

  • certains calendriers, comme le calendrier républicain choisissent de faire douze mois de 30 jours, et terminent l'année avec une période spéciale de 5 ou 6 jours.
  • d'autres alternent les mois de 30 et 31 jours, voire de 28 comme dans le calendrier grégorien actuel.

Le calendrier julien, instauré par Jules César, était de ce type, de même que le calendrier grégorien qui lui a succédé et est actuellement utilisé presque partout dans le monde.

Semaine et décade[modifier | modifier le wikicode]

La division du temps en semaine de sept jours provient du calendrier juif. Celui-ci, qui est un calendrier lunaire, tient compte des changements de phases de la Lune (nouvelle Lune, premier quartier, pleine lune, dernier quartier) qui durent sept jours chacune. La Bible commence par la création du monde par Dieu, celle-ci dure sept jours.

Le calendrier des Romains ignorait la division du mois en semaines. Le mois comportait trois périodes de durées inégales entre elles et qui n'avait pas le même nombre de jours selon le mois de l'année. Ces périodes sont les nonnes, les ides et les calendes. (voir calendrier julien).

Dans le calendrier républicain français, le mois était divisé en trois périodes de dix jours, les décades. Les noms des jours sont imités du latin : primidi, duodi, triidi, quartidi, quintidi, sextidi, septidi, octidi, nonidi, décadi. Comme il manquait cinq ou six jours pour atteindre les 365 ou 366 jours de l'année, on rajoutait à la fin de l'année 5 ou 6 jours supplémentaires.

Attention. Ne pas confondre décade (dix jours) et décennies (dix années). Se méfier du mot anglais decade qui est l'équivalent de décennie.

Le décompte à partir de l'an un[modifier | modifier le wikicode]

Le choix de la date de début du calendrier, à partir de laquelle on va compter le temps est un choix important marquant ce qu'une société considère comme sa fondation. C'est généralement un évènement religieux ou politique.

Les calendriers chrétiens démarrent de la date supposée de naissance de Jésus de Nazareth ; le calendrier musulman de l'Hégire, départ de l'Islam.
Lors de la Révolution française, le Calendrier républicain a été créé, choisissant comme premier jour celui de la déclaration de la république en France.

Dans tous ces calendriers, il n'y a pas d'année zéro : l'année de l'évènement fondateur est l'an un, les années précédentes sont décomptées à partir de moins un.

Le calendrier juif part de la date supposée de la création du monde, le problème de nommer des années précédentes ne se pose donc pas.

Quelques équivalences[modifier | modifier le wikicode]

Calendrier grégorien Calendrier juif Calendrier musulman
Nouvel an grégorien 1er janvier 2008 23 Tevet 5768 22 Dou al-Hijja 1428
Nouvel an juif
(Rosh Hashana)
13 septembre 2007 1er Tishri 5768 1er Ramadan 1428
Nouvel an musulman 10 janvier 2008 3 Shevat 5768 1er Mouharram 1429
Nouvel an chinois 7 février 2008 1er Adar 5768 29 Mouharram 1429

Différents types de calendriers[modifier | modifier le wikicode]

Selon leur usage les calendriers portent des noms différents :

  • l'éphéméride est un calendrier formé de feuilles correspondant à chaque jour de l'année. Chaque jour on détache une feuille.
  • l'almanach est un calendrier où sont inscrits des prévisions et des informations ou des conseils pratiques
  • Le planning est un calendrier qui établit un programme d'actions à faire

Vikiliens pour compléter sur le calendrier[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 10 septembre 2007.
Portail du Temps —  Tous les articles concernant le temps.
Portail de l'information —  Tout sur les écritures, les codes secrets, les médias...