Cône (botanique)

« Cône (botanique) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
un cône d'épicéa

Le cône est ce qui remplace le fruit, chez les conifères. Le plus connu est le cône du pin, que l'on appelle pomme de pin.

Description et biologie[modifier | modifier le wikicode]

Un rameau de pin avec des cônes femelles (les plus gros) et mâles (plus petits et nombreux, à l'avant plan)

Les Conifères n'ont pas vraiment de fleur : à la place, ils portent des cônes. Il existe des cônes mâles et femelles. Après la fécondation, les cônes femelles portent des graines : ils jouent donc le même rôle que les fruits, chez les plantes à fleurs. La différence vient de ce que dans un fruit, la graine est enfermée à l'intérieur, alors que dans un cône, la graine est simplement posée sur les écailles.

Les conifères étaient anciennement appelés Gymnospermes, par les scientifiques, ce qui veut dire « graines nues », pour les différencier des plantes à fleurs, appelées Angiospermes, c'est-à-dire « Graine cachée ».

Les cônes sont formés d'écailles, assemblées en petit épi. La plupart du temps, surtout pour la pomme de pin, la forme globale évoque celle d'un cône, d'où le nom.

Les cônes mâles[modifier | modifier le wikicode]

Les cônes mâles sont très petits, et nombreux. La plupart du temps, ils passent inaperçus. En général, on dirait de petites pommes de pin, en miniature.

Les cônes mâles produisent le pollen. Les conifères ne sont pas pollinisés par les insectes : quand le cône est mûr, les écailles se soulèvent, et c'est le vent qui emporte le pollen.

Les cônes femelles[modifier | modifier le wikicode]

Les cônes femelles ressemblent beaucoup aux cônes mâles, mais ils sont beaucoup plus gros. Les écailles sont soudées par de la résine. Après fécondation, les ovules donnent des graines. Chez le pin, le cône met quatre ans pour murir. Pendant ce temps, l'arbre continue de faire des cônes, chaque année. Si bien que sur un même arbre, on trouve des cônes de différentes tailles, agés d'un, de deux, de trois, et de quatre ans.

Quand le cône est mûr, il sèche, et les écailles s'ouvrent. Les graines ne sont pas à l'intérieur du cône, mais seulement posées sur les écailles. Elles portent en général de petites ailes, pour être portées par le vent. Ce sont, par exemple, les pignons de pin que nous mangeons.

Les différents cônes[modifier | modifier le wikicode]

Il existe un grand nombre de conifères, et presque autant de sortes de cônes différents. Les cônes permettent de reconnaître l'arbre. Par exemple, on peut différencier le sapin de l'épicéa grâce à leurs cônes : ils sont dressés sur les branches chez l'un, pendant chez l'autre.

La plupart des cônes ressemblent tout de même plus ou moins à des pommes de pin, avec parfois des formes bizarres : ceux du mélèze ont la forme d'un œuf, quant au cyprès, ses cônes ressemblent à de petites boules !

Cônes charnus[modifier | modifier le wikicode]

Des "baies" de genévrier cade

Tous les cônes ne sont pas des fruits secs ; il existe quelques exceptions. L'if porte des arilles, toutes rouges, que l'on appelle parfois des baies. Pourtant, ce ne sont pas des fruits ! Si on y regarde de plus près, l'arille est formée par une seule écaille, charnue et rouge, recourbée sur elle même, qui porte une graine nue. La graine n'est pas contenue à l'intérieur d'un fruit : c'est donc en fait un cône, particulièrement insolite, ce qui permet de ranger cet arbre parmi les conifères ! (Attention : les arilles de l'if sont très toxiques !)

De la même façon, les baies de genièvre, qui poussent sur le genévrier, et dont on se sert comme épice en cuisine, ne sont pas non plus des fruits, mais des cônes assez étranges... Les cônes du genévrier sont formés de trois écailles charnues (molles), soudées. On voit bien sur la photo la soudure entre les écailles, qui montre qu'il s'agit d'un cône, et non d'un vrai fruit.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !


Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.