la cabane  • le Livre d'or
Brazzarail (28522034145).jpg Actualités, astuces, statistiques et une interview, lisez la dernière Gazette de Vikidia ! DessinInterview.png

Bureau de vote en France

« Bureau de vote en France » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un bureau de vote en France est un endroit où les Français inscrits sur les listes électorales se déplacent pour voter. Dans les petites communes, il n'y a qu'un seul bureau de vote (il est situé généralement dans la mairie). Dans les communes plus peuplées, il y a plusieurs bureaux de vote (plusieurs dizaines quelquefois dans les très grandes communes, ou plus encore dans la capitale). Il faut alors installer les bureaux dans les écoles (qui sont vides d'élèves le dimanche).

La liste électorale[modifier | modifier le wikicode]

Une carte électorale

Pour pouvoir voter, il faut être inscrit sur une liste électorale. On obtient en échange une carte d'électeur. En se rendant au bureau de vote, l'électeur doit avoir sur lui une pièce d'identité (carte d'identité ou passeport) pour les communes de plus de 3500 habitants et sa carte d'électeur.

Les bulletins de vote[modifier | modifier le wikicode]

Quand il entre dans le bureau de vote, l'électeur trouve sur une table des piles de feuilles, les bulletins de vote, où sont inscrits les noms des différents candidats ou des différentes listes candidates, selon la nature de l'élection :

L'électeur prend dans sa main différents bulletins. Il peut prendre zéro, un ou plusieurs bulletins, voire un exemplaire de chaque.

Il présente alors une pièce d'identité (carte d'identité ou passeport) et sa carte d'électeur. Il obtient une enveloppe spéciale. Cette enveloppe ne peut pas être collée, et ne doit pas être utilisée pour envoyer du courrier.

Isoloir[modifier | modifier le wikicode]

Les isoloirs

L'électeur doit insérer un bulletin et un seul dans son enveloppe. Comme le vote est secret, il est invité à le faire dans un isoloir. C'est une petite cabine dont la façade est munie d'un rideau opaque. Là, à l'abri de tous les regards, il glisse dans l'enveloppe le bulletin de son choix (ou rien du tout, ce qui correspond à un vote blanc).

Le nom inscrit sur le bulletin choisi est le candidat ou la liste candidate qu'il va voter. En insérant le bulletin dans l'enveloppe, il n'a pas encore voté !

L'urne[modifier | modifier le wikicode]

Une urne

La troisième étape consiste à insérer l'enveloppe dans l'urne électorale. L'urne, posée sur un bureau, est une boîte transparente destinée à recueillir les enveloppes. Derrière le bureau sont installés le président du bureau (généralement un membre de la municipalité) et les assesseurs qui l'aident.

L'électeur se présente au bureau où se trouve l'urne électorale. Il présente une pièce d'identité et sa carte d'électeur. Le président du bureau annonce le nom et le numéro d'inscription de l'électeur, puis il ouvre la trappe d'accès à l'urne où l'électeur glisse son enveloppe. Le président annonce « A voté », et referme l'accès. L'électeur signe en face de son nom sur le registre électoral, présenté par l'un des assesseurs. Il récupère alors sa pièce d'identité et sa carte d'électeur au dos de laquelle un assesseur a tamponné la date du scrutin.

Généralement, les représentants locaux des candidats ou des listes surveillent le bon déroulement des opérations (ils peuvent noter leurs observations éventuelles sur un registre spécial).

Dépouillement[modifier | modifier le wikicode]

Dépouillement dans un bureau de vote en France

Après l'heure de fermeture du bureau (entre 19 et 20 heures selon l'importance des communes), le vote est clos. Les électeurs inscrits sur la liste qui ne se sont pas présentés au bureau sont des abstentionnistes. On ouvre l'urne (fermée à clef) devant le public et des scrutateurs volontaires commencent le dépouillement des enveloppes. On ouvre les enveloppes une par une, on en extrait le bulletin et on compte les votes exprimés :

  • Bulletins officiels : les enveloppes qui ne comportent qu'un seul bulletin, ou que des bulletins où figure le même nom ;
  • Les blancs : les enveloppes vides ;
  • Les nuls : les enveloppes comportant au moins deux bulletins portant des noms différents ou surchargé d'inscriptions.

Une fois tous les bulletins examinés, on fait le décompte des voix obtenues, celui-ci est reporté sur le procès verbal de l'élection qui est transmis au maire, qui lui-même le transmet

  • au préfet du département.

L'élection est juste, car plusieurs personnes, d'opinions différentes, ont assisté au dépouillement. Il peut y avoir des erreurs dans le décompte exact, mais ce sont des erreurs marginales.

Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.