Bunraku

« Bunraku » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une marionnette bunraku au théâtre national d'Osaka.

Tradition théâtrale plus particulièrement originaire de la région d'Ōsaka, le Bunraku est un type de théâtre japonais qui est représenté sous forme de marionnettes. C’est un art sérieux pour le Japon, mais les histoires peuvent être souvent drôles et rigolotes. Le début de Bunraku remonte au 17e siècle où Takemoto Gidayu, Chikamatsu Monzaemon et Takeda Izumo ont fondé un théâtre pour produire cette belle pièce d'art.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Chikamatsu Monzaemon.

Le Bunraku est un type de théâtre japonais qui a commencé au 17e siècle. Les personnages sont représentés par des marionnettes de grande taille, manipulées à vue. Le nom Bunraku vient d'une troupe de marionnettes fondée par Uemura Bunrakuken au 19e siècle. La première forme de Bunraku a été présentée par le conteur japonais Takemoto Gidayu en 1684 quand il a mis en place son propre théâtre à Osaka, au Japon. Takemoto Gidayu a été aidé par Chikamatsu Monzaemon, considéré comme le plus grand dramaturge dans l'histoire japonaise, et Takeda Izumo, un propriétaire de théâtre célèbre. Gidayu et Chikamatsu fournissent les marionnettes et créent les histoires et produisent les productions et Takeda Izumo finance le théâtre. Les pièces de Bunraku sont basées sur des contes ou des légendes des siècles passés. Une des fonctions du Bunraku est qu'on peut voir la culture japonaise sous la forme d’art. Le Bunraku était une grande partie de l’avancement culturel et artistique de Japon et du monde. Il a contribué aux grandes transformations qui se sont produites à l’époque d’Edo, et à la construction de l'identité nationale sous l’Edo et le japon pouvant exprimer leur culture avec l’art. Ça a aussi influencé le monde de marionnettes.

Les créateurs[modifier | modifier le wikicode]

Takemoto Gidayu était un Joruri, chanteur et créateur d'un style de narration chanté pour le théâtre de marionnettes du Japon qui a été utilisé depuis. Il était à l'origine du quartier Tennōji d'Osaka en Japon. Il a commencé à chanter devant en public à Kyoto, et est connu comme un des créateurs du Bunraku.

Takeda Izomu[modifier | modifier le wikicode]

Takeda Izomu était un entrepreneur d'affaires japonaises et aussi un dramaturge. Il était le fondateur du théâtre où le Bunraku était premièrement performant.

Chikamatsu Monzaemon[modifier | modifier le wikicode]

Il est né en 1653 en Japon et il est mort le 6 janvier 1725. La théorie la plus répandue suggère qu'il est né dans la province d'Echizen, mais il y a d'autres emplacements possibles, comme Hagi et la province Nagato. Il était un dramaturge du Bunraku et le Kabuki, considéré comme un des plus meilleurs dramaturges japonais.

La marionnette[modifier | modifier le wikicode]

Une marionnette de Bunraku est fabriquée par du bois japonais et de la ficelle. Il faut trois personnes pour faire fonctionner une marionnette. Les marionnettes de Bunraku varient en taille de deux à quatre pieds de haut ou plus. Pour donner plus de précision à l’histoire et au personnage, la hauteur dépend de son âge et de son genre (masculin ou féminin) et de la tradition de la marionnette. Les têtes et les mains de marionnettes traditionnelles sont sculptées par des spécialistes et les corps sont construits par des marionnettistes. Les costumes et sculptures sont vraiment compliqués. Si la marionnette est très détaillée et complexe, elle est plus significative pour l'histoire.

Formation du marionettiste[modifier | modifier le wikicode]

Un marionnettiste Japonais passe sa vie à apprendre l'art du Bunraku. Pour devenir un marionnettiste principal, on doit avoir 22 ans d'expérience : d'abord, faire deux ans dans une école de formation Bunraku, puis pendant dix ans, apprendre à manipuler les marionnettes jambes, puis encore dix ans à apprendre à manipuler les marionnettes bras gauche. Ensuite, le marionnettiste est prêt à apprendre à contrôler le mouvement de la tête et le bras droit de la marionnette.

Joueurs de shamisen.

Musique[modifier | modifier le wikicode]

Les marionnettes sont accompagnées par le chant et la musique narrative shamisen. Le shamisen est un instrument japonais, il a commencé a être fabriqué et utilisé pendant la période d’Edo. C’est un instrument de musique à corde comme la guitare, mais c’est sans frette.

Pendant la première partie de la période Edo, le Japon était gouverné par Tokugawa (1603-1867). Osaka devint le principal centre culturel et économique du pays, où une marionnettes Ningyo appelée Joruri est née. C’est un art de la performance, maintenant communément connu comme le Bunraku. Le Bunraku a contribué à la construction de l'identité nationale sous l’Edo. Le Bunraku a aussi contribué aux grandes transformations qui se sont produites à l’époque d’Edo, et à la construction de l'identité nationale sous l’Edo, le Japon pouvant exprimer sa culture avec l’art. Ça a aussi influencé le monde de marionnettes.

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Autres styles de théâtre japonais :

Portail du théâtre —  Tous les articles sur le théâtre et les arts de la scène.
Flag of Japan.svg Portail du Japon - Tous les articles concernant le Japon.