Broadway Theater District (Los Angeles)

« Broadway Theater District (Los Angeles) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le quartier des cinémas de Broadway à Los Angeles.

Le Broadway Theather District (ou Quartier des cinémas de Broadway en français) est situé dans le centre historique de la ville de Los Angeles (Californie) et est inscrit dans le registre national des lieux historiques1. C'est le plus grand quartier qui regroupe autant de cinémas situés tous dans les environs les uns des autres.

Quartier avec le plus de salles de cinéma au monde[modifier | modifier le wikicode]

Vue du quartier en 1908.

Ce quartier possèdent 12 salles de cinémas datant des années 1910 et 1931 et s'étendant sur une surface de 6 pâtés de maisons. En 1931, il s'agissait du quartier ayant le plus de cinémas au monde et permettait ainsi à 15 000 personnes de pouvoir regarder des films.

Le Broadway Theather District était le quartier prisé des habitants de la ville, lorsqu'ils voulaient se divertir2 et le journal local en 2006, le Los Angeles Times disait de ce quartier, qu'à l'origine il impressionné les gens, car il était tout le temps illuminé par les néons des cinémas et ce genre de choses n'étaient pas visible ailleurs. De plus, la ville est le centre du cinéma avec tous ses acteurs et actrices qui venaient présenter leurs films devant des milliers de personnes chaque soir. Selon le Los Angeles Times, ce quartier était la « capitale mondiale du cinéma » avant la Seconde Guerre mondiale3.

Déclin du quartier et renaissance[modifier | modifier le wikicode]

Différents cinémas et magasin.

La Seconde Guerre mondiale à conduit au déclin du quartier et de ses salles de cinémas, les gens préférant aller voir des films sur Hollywood, Westwood Village et d'autres cinémas de banlieue.

Néanmoins, après la Seconde Guerre mondiale, le cinéma espagnol a réussi à sortir du lot et le quartier a servi essentiellement au tournage des films espagnols, ce qui a permit ainsi de faire revivre ce quartier et attirer à nouveau du monde4,5.

Efforts de rénovation et de préservation[modifier | modifier le wikicode]

Depuis les années 1980, le quartier fait l'objet de diverses rénovation et de préservation comme lorsque des classiques d'Hollywood sont diffusés dans les anciens cinémas chaque été2,6. Bien que cette idée fut pas mal critiquée, certaines personnes pensant que les vieux films dans les vieux cinémas, n'attireraient personne, cela ne fut pas le cas et c'est au contraire un succès, faisant même venir des personnes qui ne mettent jamais les pieds dans les cinémas et qui le font durant cette période pour se remettre dans l'atmosphère des années 19306.

Un ancien cinéma reconverti en boutique.

Malgré tout, certains anciens cinémas n'ont pas réussi à survivre et ont du fermer voire changer d'usage. Ses soucis étant liés aux coûts d'entretien de ses bâtiments en raison de leurs vieillesse, l'évolution de la société et des goûts et un quartier qui, la nuit, n'était pas réputé des plus sécurisés7.

Cinémas du quartier[modifier | modifier le wikicode]

  • Million Dollar Theater : Construit par Sid Grauman et ouvert en 1918. La façade de ce cinéma est d'un style fantaisiste et faisait parti des tout premiers cinémas de la ville6.
  • Roxie Theatre : Construit en 1932, il s'agit du dernier cinéma a avoir été conçu dans ce quartier. Aujourd'hui, c'est devenu un commerce1.
  • Cameo Theater : Construit dans un style néo-renaissance par Alfred Rosenheim et ouvert de 1910 à 1991. il s'agissait de la plus ancienne salle de cinéma encore en activité de Californie. Aujourd'hui, il s'agit d'un marché commercial8.
  • Arcade Theater : Cinéma ressemblant à un music-hall anglais ouvert de 1910 à 19921. Aujourd'hui, c'est un espace de vente en détail.
  • Los Angeles Theatre : Construit par S. Charles Lee et S. Tilden Norton dans un style baroque français. Il est ouvert en 19315. Il faisait parti des cinémas les plus moderne de son époque avec des sièges électriques, des néons au sol, un restaurant, une salle de jeu, un coin pour fumer et une salle diffusant le film sur la télévision1,5. Aujourd'hui, la salle continue d'exister pour des spectacles9.
  • Palace Theater : Construit par G. Albert Lansburgh en s'inspirant des palais de Florence au début de la Renaissance et ouvert en 1911.
  • Cinéma d'État : Ce cinéma appartient à l'Etat de Californie construit par Charles Week et William Day et a ouvert ses portes en 192110 pour diffuser des films et des vaudevilles. Ce cinéma possède une figure de Bouddha assit comme porte-bonheur1. Depuis 2015, ce cinéma n'appartient plus à la Californie et a été cédé à la Cathédrale de la Foi en tant qu'église11.
  • Globe Theatre : Ouvert en 1913 sous le nom de Morosco Theatre en raison de son créateur qui était Oliver Morosco. Il diffusait des films dramatiques en direct à l'origine et devint un cinéma lors de la Grande Dépression pour le cinéma espagnol. Aujourd'hui, c'est toujours un lieu pour les spectacles de musiques, le théâtre et pour la diffusion de films.
  • Tower Theatre : Ouvert en 192712 sous un style de la Renaissance française. Ce cinéma était le premier dans Los Angeles à pouvoir diffuser du son1.
  • Rialto Theatre : Ouvert en 1917 sous le nom de Quinn's Rialto. Aujourd'hui, c'est devenu un magasin de vêtements13,14,15.
  • Orpheum Theatre : Construit par G. Albert Lansburgh et ouvert en 1926.
  • Ace Hotel Los Angeles (anciennement United Artists Theater) : Construit par C. Howard Crane inspiré du style gothique d'une église de Ségovie et ouvert en 1927, il diffusait essentiellement des films créés par Charlie Chaplin, Mary Pickford, Douglas Faibanks et David Wark Griffith. Aujourd'hui, ce cinéma est devenu un hôtel mais aussi une salle de concert et de théâtre.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Dans la culture[modifier | modifier le wikicode]

Ce quartier a été très utilisé pour tourner des films et il est visible dans des films hollywoodiens tels que :

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 (en) Sandra A.B. Levis, Broadway Historic Theater District: A walking tour sponsored by the Los Angeles Conservancy du Los Angeles Conservancy.
  2. 2,0 et 2,1 (en) Dan Turner, Our So-Cal Life: Faded glory on Broadway, Los Angeles Times, 11 juin 2006.
  3. (en) Cara Mia DiMassa, Movie Tradition Fading to Black; Seventy years after its neon heyday, downtown Los Angeles is struggling to keep its last cinematic venue afloat via le Los Angeles Times, 17 février 2006.
  4. (en) Dan Sullivan, L.A.'s Grand Old Broadway Theaters via Los Angeles Times, 21 août 1988.
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 (en) Jack Smith, Los Angeles Theater: Flashback to yesteryear ... and a Latino renaissance on Broadway via le Los Angeles Times, 30 septembre 1986.
  6. 6,0, 6,1 et 6,2 (en) Robert Levine, Silent Screens: Encore for Carter, Old Movie District via Los Angeles Times, 12 juin 1994.
  7. (en) John Regardie, State of Darkness: Another Movie Palace Quits Screening Films via Los Angeles Downtown News, 2 novembre 1998.
  8. (en) Kathleen Craughwell, Movies: Broadway West; Bringing the Classics Back Home via Los Angeles Times, 26 mai 1996}}
  9. (en) About the Broadway Theatre Group, via BTGLA, 16 octobre 2015.
  10. (en) State Theatre and Building Los Angeles Conservancy via LA Conservancy, 26 juillet 2017.
  11. (en) State Theatre via Broadway Theatre Group.
  12. (en) Rosemary Lord, Los Angeles: Then and Now, Thunder Bay Press, San Diego, 2002
  13. (en) Urban Outfitters Coming to Broadway, Taking Over Rialto Theatre in Downtown LA
  14. (en) Photos! Inside Urban Outfitters' Rialto Theater Treasure Trove
  15. (en) Amy Edelen, Historic theaters gain new life as retail stores via Los Angeles Times, 30 juin 2016.

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes
Portail de la Californie —  Tous les articles concernant la Californie.