Bretagne

« Bretagne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Bretons)
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Grande-Bretagne et Bretagne romaine.



Bretagne
Armoiries Bretagne - Arms of Brittany.svg Flag of Brittany (Gwenn ha du).svg
Administration
Pays France France
Préfecture Rennes
Départements Côtes-d'Armor (22)
Finistère (29)
Ille-et-Vilaine (35)
Morbihan (56)
Arrondissements 15
Cantons 102
Communes 1208
Président du conseil régional Loïg Chesnais-Girard (Alliance progressiste des Socialistes et Démocrates de Bretagne (S&D)
Préfète Michèle Kirry
Démographie
Gentilé Breton
Population 3 318 904 hab. (2017)
Densité 122 hab./km2
Rang (population) 10e sur 18
Langues régionales Français
Breton (langue celtique)
Gallo (Langue d'oïl)
Géographie
Superficie 27 209 km2
Rang 12e sur 18
Localisation
Bretagne region locator map2.svg
Liens
Site web bretagne.bzh
voir modèle • modifier

La Bretagne est à la fois une région française et une entité historique et culturelle. Elle est située dans l'ouest du pays. Sa capitale est Rennes bien que Nantes ait joué un grand rôle au cours de son histoire.

La Bretagne est, parmi les régions françaises, l'une de celles qui possèdent la plus forte culture.

Sa devise est « Kentoc'h mervel eget bezañ saotret », ce qui signifie plutôt la mort que la souillure et son hymne est le Bro gozh ma zadoù.

Les langues parlées sont le français, le breton et le gallo.

Le drapeau de la Bretagne est le Gwenn ha Du (en français, blanc et noir).

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

La Bretagne forme une péninsule qui s'avance dans la mer (Manche au Nord et océan Atlantique à l'ouest et au sud). Elle mesure 400 km de l'Ouest à l'Est, et 300 km du nord au sud. La Bretagne intérieure est dénommée l'Argoat, la Bretagne côtière est dénommée l'Armor.

Les départements bretons[modifier | modifier le wikicode]

Situation de la région Bretagne en France (bleu marine). La Loire-Atlantique est en bleu ciel.

Située à l’ouest de la France, elle regroupe quatre départements :

On y inclut parfois la Loire-Atlantique (où se trouve la ville de Nantes), située tout au Sud de la Bretagne, car elle a longtemps fait partie du duché de Bretagne et est culturellement proche de celle-ci.

Le relief de la Bretagne[modifier | modifier le wikicode]

Le relief de la Bretagne

La Bretagne comprend une grande partie du massif armoricain. Les roches principales sont le granite et des grès particulièrement durs. Le point culminant de Bretagne est le Roc'h Ruz à 387 m.

Ce relief est le résultat de l'érosion d'un vielle chaîne de montagne hercynienne, qui a été arrasée à la fin de l'ère primaire, d'où les vastes étendues à la même altitude. La région a été soulevée à l'ère tertiaire et basculée du nord vers le sud. Depuis l'érosion a déblayé les roches tendres (les dépressions) et mis en relief les barres de roches dures des anciens plis montagneux. Il s'agit alors d'un relief appalachien. Les cours d'eau sont particulièrement enfoncés.

Le relief s'ordonne selon trois axes est-ouest :

Le littoral breton[modifier | modifier le wikicode]

Le littoral est la zone de contact entre la terre et la mer.

La Bretagne est la région de France qui a le plus de côtes maritimes (2800 km). Cette côte est très découpée. On y trouve à la fois des grandes plages, des falaises, des presqu'îles, des golfes... La Bretagne est bordée par trois mers : au nord, la Manche ; à l'ouest, la mer d'Iroise ; au sud, l'océan Atlantique. Le basculement de la Bretagne du Nord vers le sud fait que la côte nord est plus élevée que la côte sud. Le tracé des côtes résulte de l'envahissement des régions les plus basses au moment de la transgression flandrienne, à la suite de la fonte des grands glaciers de l'ère quaternaire.

La côte nord est très entaillée par les rias ou abers. La marée remonte assez loin à l'intérieur des terres. La côte très massive et élevée à l'ouest mais comporte de grandes baies à l'est (baie de Saint-Brieuc et baie du Mont-Saint-Michel). La côte très rocheuse est formée d'une multitude de pointes rocheuses encadrant de petites plages sableuses. La côte est précédée d'une plate-forme continentale étendue avec quelques îles (île de Batz, île de Bréhat).

La côte ouest est beaucoup plus entaillée. Les avancées du Pays de Léon (Pointe saint-Mathieu) au nord, et du plateau de Cornouaille (pointe du raz) au sud encadrent les grandes baies rade de brest et baie de Douarnenez qui sont séparées par la presqu'île de Crozon. Cette découpe correspond aux différences de roches qui composent dans cette région la Bretagne intérieure. Les avancées sont dues aux roches les plus dures, les baies sont dégagées dans les roches plus tendres. La côte est bordée d'écueils et est agitée par des courants assez violents. La plate-forme continentale, de dimensions réduites porte les îles Ouessant et de Sein.

La côte sud est diversifiée et moins déchiquetée. Le basculement vers le sud, a permis d'abaisser le relief, de réduire les promontoires et de favoriser l'accumulation du sable. Les parties les plus basses ont été envahies par la mer comme dans le Golfe du Morbihan. Les nombreux cours d'eau qui s'y jettent (Odet, Blavet, Vilaine entre autres) provoquent un fort alluvionnement. Cela à permis le rattachement de l'île de Quiberon au continent. Les grandes plages sableuses sont très nombreuses. La plate-forme continentale, qui s'élargit au sud-est, porte les îles de Groix et Belle-Île.

Les cours d'eau bretons[modifier | modifier le wikicode]

usine marémotrice de la Rance (35)

La Bretagne compte de nombreux petits fleuves côtiers qui se jettent dans la mer par de petits estuaires appelés abers. Les principaux, outre la Loire qui se jette dans l'océan en Loire-Atlantique, sont:la Vilaine qui a donné son nom au département d'Ille-et-Vilaine, le Blavet sur lequel a été construit un barrage à Guerlédan, l'Aulne qui se jette dans la rade de Brest et la Rance sur l'embouchure de laquelle a été construite une usine marémotrice.

Du fait du basculement de la Bretagne vers le sud, les cours d'eau qui se jettent au sud dans l'Atlantique sont beaucoup plus longs que ceux qui se jettent au nord dans la Manche.

Climat[modifier | modifier le wikicode]

Le temps est très océanique, c'est-à-dire humide avec des étés doux et des hivers pluvieux mais doux. Les pluies ne sont pas forcément fortes mais elles sont fréquentes. Il fait plus doux près des côtes, notamment sur la côte Sud, tandis que l'intérieur des terres est contrasté.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le drapeau de la Bretagne
Coiffes des Bigoudènes
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Histoire de la Bretagne.

À l'époque romaine, le mot « Bretagne » désignait la grande île qu'on appelle aujourd'hui la Grande-Bretagne. À la fin du Ve siècle, des tribus quittent cette île pour s'installer dans la Bretagne actuelle, et lui donnent le même nom que leur île. Ils y renforcent les coutumes et la langue celtique (le breton). Pour distinguer les deux endroits, ils parlent alors de « grande Bretagne » et de « petite Bretagne ».

La Bretagne est découpée en plusieurs petits états. La France n'existe pas encore, mais bientôt les Francs s'installent au Nord de la Loire et agrandissent petit à petit leur royaume, se rapprochant de la Bretagne. Nominoë, un chef breton puissant, maintient les Francs hors de Bretagne et unifie le pays, qui devient un royaume en 845.

Au Xe siècle la Bretagne subit les attaques des Vikings qui l'affaiblissent. Alain Barbe-Torte réunifie la Bretagne qui devient un duché. Ce duché garde une grande indépendance, même si français et anglais se disputent sa domination, notamment lors de la guerre de succession de Bretagne. Mais celui-ci, en guerre contre le roi de France, subit une grande défaite en 1488. La Bretagne reste indépendante, mais Anne de Bretagne, la fille du duc, se marie avec le roi de France Charles VIII. À la mort de celui-ci, Anne épouse le nouveau roi de France, Louis XII. Juste après sa mort en 1514, sa fille Claude de France épouse le roi de France François Ier. En 1532, l'union avec la France est proclamée. La Bretagne garde de nombreuses particularités locales (qu'on appelle des « privilèges »). Notamment les impôts et la justice sont indépendants du reste du royaume de France.

La Bretagne connaît un âge d'or au XVIe siècle et XVIIe siècle : la population est nombreuse et mange à sa faim, le commerce des toiles de Bretagne enrichit la province et les port bretons sont très actifs comme celui de Lorient, créé en 1666. Mais la révolte des Bonnets rouges en 1675, sévèrement réprimée par les troupes françaises, met fin à cette prospérité.

Les derniers privilèges disparaissent à la Révolution Française. Les régions cessent d'exister, et la Bretagne est alors divisée en cinq départements : les Côtes-du-Nord (qui deviendront « les Côtes-d'Armor » en 1990), l'Ille-et-Vilaine, le Finistère, le Morbihan et la Loire-Inférieure (qui deviendra « la Loire-Atlantique » en 1957).

En 1941, la région Bretagne est recréée sous le nom de « région de Rennes », mais le gouvernement ne veut pas y mettre la Loire-Atlantique. En 1955, une nouvelle réorganisation du territoire français reprend le nom de Bretagne pour cette région, toujours sans la Loire-Atlantique.

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Galettes saucisses, spécialité de Rennes.

Gastronomie[modifier | modifier le wikicode]

La Bretagne est très connue pour ses crêpes (au froment) et ses galettes de blé noir. Celles-ci constituaient la nourriture de base des paysans bretons. Traditionnellement, elles étaient consommées soit nature avec du beurre le vendredi, jour où il fallait faire maigre et donc ne pas manger de viande ; soit avec des pommes, des andouilles ou des saucisses (dans la région de Rennes) les jours de fêtes et de pardon. À part les crêpes, on trouve des gâteaux au beurre salé (au sel de Guérande) : le kouign-amann, le gâteau breton, le far breton.

Nantes est célèbre pour sa biscuiterie (LU et BN sont des marques nantaises). Côté salé, il y a le kig ha farz (plat de légumes et de viande du Finistère nord) ou encore le pâté Hénaff.

Les boissons locales sont le cidre, les vins de Loire-Atlantique, comme le muscadet, et le chouchen, sorte d'hydromel.

Hymne de la Bretagne[modifier | modifier le wikicode]

L'hymne de la Bretagne, aussi appelé le Bro gozh ma zadou (Vieux pays de mes pères) est un chant breton. Les Bretons le considère comme leur hymne même si officiellement la Bretagne n'a pas d'hymne. Il s'inspire de l'hymne national du Pays de Galles. Il est chanté au début des compétitions, concerts etc...

Musique, danse et costumes populaires[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Danse bretonne.
Un bagad de marins défilant à Lorient, avec les binious.

Les principaux instruments bretons sont le biniou, sorte de cornemuse bretonne, et la bombarde, de la famille du hautbois. En Haute-Bretagne, on trouve également des accordéons, des violons et des vielles. Un bagad (pluriel bagadou) est un groupe de musique bretonne qui se produit lors de fest-noz (fêtes bretonnes nocturnes).

La danse bretonne se développe vers le Moyen-âge dans les milieux paysans de la Bretagne. Les principales danse bretonne sont la Gavotte, l’An dro,l’Hanter-dro, les Laridés et Ridés et la danse Plinn, mais chaque pays possédait ses propres danses ou ses propres variantes. Les danses bretonnes de nos jours sont dansées lors de fest-noz , de fest-deiz ou par des cercles celtiques ( groupe de danseurs ).

Les costumes étaient autrefois portés lors des grandes occasions et se rencontrent encore lors des fest-noz. Il existe de nombreuses variantes locales dont le bagad.

Le Tour de Bretagne[modifier | modifier le wikicode]

Le Tour de Bretagne (ou Tro Breiz) est un pèlerinage chrétien qui existe depuis le Moyen Âge. Les pèlerins dans les lieux où sont honorés les « saints patrons » de la Bretagne : Saint-Brieux (saint Brieux) , Saint-Malo (saint Malo), Dol (saint Samson), Quimper (saint Corentin), Saint-Pol-de-Léon (saint Pol Aurélien) et Tréguiers (saint Tugdual).

La langue bretonne[modifier | modifier le wikicode]

La langue bretonne (toujours parlée aujourd'hui en Bretagne) est un des éléments les plus importants de la culture bretonne. Lorsque l'on parle de langue bretonne, il faut bien différencier le breton, langue parlée dans la Basse-Bretagne et le gallo, langue parlée dans la Haute-Bretagne.

Le breton est une langue celtique. C'est actuellement la langue la plus parlée en Bretagne. Elle est classée langue en danger par l'Unesco.

Le gallo est une langue romane (qui vient du latin). Elle est classée langue sérieusement en danger par l'Unesco.

Ces deux langues étaient quasiment les seules parlées en Bretagne jusqu'à la fin du 19ème siècle. A cette époque, la République française voulu réunifier le pays et interdit le breton et le gallo. Au XIXe siècle, le breton est même appelé yezh ar moc'h, ce qui veut dire « la langue des oies et des cochons ». Les langues bretonnes ne sont donc plus enseignées à l'école mais elles se transmettent de génération en génération malgré les interdits.

De nos jours, le gallo décline alors que le breton réussit à survivre grâce à de nombreuses initiatives comme les écoles Diwan, des écoles où l'on parle breton.

Activités traditionnelles[modifier | modifier le wikicode]

Les activités traditionnelles en Bretagne étaient principalement la pêche et l'élevage.

La pêche est une des principales et anciennes activités en Bretagne. Les langoustines et le maquereaux sont pêchés toute l'année tandis que de mai à octobre, on pêche des sardines et des anchois et de juin à septembre, ce sont les thons qui sont pêchés. La Bretagne est aussi connue pour ses moules et ses huîtres.

L'élevage est une autre activitées traditionnelles bretonnes. Autrefois, on élevait principalement des huîtres, des vaches et des chevaux. De nos jours, l'élevage s'est étendu et l'on élève également des porcs et des poules.

Sports[modifier | modifier le wikicode]

Les sports les plus populaires en Bretagne sont la voile, le cyclisme et le football.

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 31 décembre 2018.

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la Bretagne —  Accédez au portail sur la Bretagne.
Portail du monde celtique —  Tous les articles sur la culture celtique.

48°00′N 3°00′W / 48, -3