Bourg-en-Bresse

« Bourg-en-Bresse » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Bourg-en-Bresse
L’hôtel de ville de Bourg-en-Bresse.
L’hôtel de ville de Bourg-en-Bresse.
Blason Bourg-en-Bresse.svg
Administration
Pays France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain (préfecture)
Arrondissement Bourg-en-Bresse (chef-lieu)
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse (siège)
Maire Jean-François Debat
Code postal 01000
Démographie
Gentilé Burgiens, Burgiennes
Population municipale 41 527 hab. (2017)
Densité 1 740 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 12′ 20″ Nord
5° 13′ 44″ Est Cartes, vues aériennes et satellitaires
Altitude Min. 220 m
Max. 273 m
Superficie 23,86 km2
Liens
Site web bourgenbresse.fr
voir modèle • modifier

Bourg-en-Bresse, ou tout simplement Bourg, est une commune française à 70 km au nord-est de Lyon, préfecture du département de l'Ain, qui appartient à la région Rhône-Alpes. Les habitants, les Burgiens, sont un peu moins de 40 000.

Bourg-en-Bresse est un important marché agricole (volailles de la Bresse).

Monastère royal de Brou[modifier | modifier le wikicode]

L'église de Brou, dans un quartier de Bourg-en-Bresse, abrite les magnifiques tombeaux de Marguerite d'Autriche (1480-1530), tante de Charles Quint, et de son époux Philibert II de Savoie (wp), dit le Beau (1480-1504), duc de Savoie et prince de Piémont.

L'église Saint-Nicolas-de-Tolentin de Brou fait partie d'un monastère dont les autres bâtiments, dont un cloître, subsistent également. L'église elle-même a été construite à partir de 1513, en un style gothique flamboyant d’inspiration flamande par Marguerite d'Autriche, fille de Maximilien II du Saint Empire qui fut, par ses mariages successifs, dauphine de France, infante d’Espagne, duchesse de Savoie, et enfin régente des Pays-Bas de 1507 à 1530. C'est donc pour le compte de son neveu Charles Quint que Marguerite d'Autriche entreprit la construction de Brou, dont elle suivait la progression depuis Malines (en Belgique), où elle résidait.

Tourisme[modifier | modifier le wikicode]

Le monastère royal de Brou attire chaque année des milliers de visiteurs, mais Bourg est aussi un agréable lieu de vacances.

La relaxation est possible au bord de la base de loisirs de Bouvent, ou à la fraîcheur des arbres pour une balade dans la forêt de Seillon.

Bourg-en-Bresse, capitale de la Bresse, est aussi une ville gastronomique avec ses spécialités comme le poulet de Bresse à la crème et aux morilles, les quenelles de brochet sauce Nantua, la carpe des Dombes farcie.

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.