Boromir

« Boromir » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Super article Tu lis un « super article ».
Tu lis un « Super Article ».
Boromir
Représentation de Boromir.
Représentation de Boromir.
Nom Boromir
Sexe Masculin
Yeux Gris
Cheveux Bruns
Famille Lignée des Intendants du Gondor
Espèce Homme
Date de naissance 2978 T. Â.
Date de décès 26 février 3019 T. Â. (à 41 ans)
Première apparition La Communauté de l'anneau
Dernière apparition Les Deux Tours
Interprète Sean Bean
voir modèle • modifier

Boromir est un personnage du légendaire de J. R. R. Tolkien, présent dans Le Seigneur des anneaux. C'est le fils aîné de l'Intendant Denethor II du Gondor, et il a un frère cadet, Faramir. Boromir est un personnage ambigu du Seigneur des anneaux, avec une personnalité complexe ; brave, très fidèle à son pays, il pense que l'Anneau unique de Sauron aidera le Gondor à se défendre contre les attaques du Mordor, mais sera corrompu par l'objet et tentera de s'en emparer ; mais, finalement, il reconnaîtra sa faute avant de se faire tuer par des Orques du mage renégat Saroumane. Sa mort, seul, entouré d'ennemis et sonnant du cor, rappelle la mort de Roland à Roncevaux.

Origine du nom[modifier | modifier le wikicode]

Boromir vient du quenya mírë, qui signifie « joyau », et du sindarin boro(n), qui veut dire « loyal », « fidèle », mais aussi « ferme ».

Le nom Boromir est aussi porté par deux autres personnages de l'univers de J. R. R. Tolkien : un Boromir, qui a vécu au Premier Âge, et qui est l'arrière-grand-père maternel du héros Beren ; et Boromir, le dixième Intendant du Gondor. Les deux autres Boromir sont des lointains ancêtres du Boromir présent dans Le Seigneur des anneaux1.

Évolution du personnage[modifier | modifier le wikicode]

Boromir est un des rares personnages à acquérir dès le début son nom définitif. Dans les brouillons de Tolkien, il est d'abord présenté comme étant le « fils du roi d'Ond » (le pays d'Ond étant le pays précurseur du Gondor), et est le seul Homme de la Communauté ; initialement, la Communauté de l'Anneau n'était constituée que des quatre Hobbits de la Comté, dont Bingo Sacquet (le précurseur de Frodon), et de Trotter (un hobbit précurseur d'Aragorn) et de Boromir. Petit à petit, Boromir devient le fils de l'Intendant du Gondor, tandis que Trotter devient Aragorn, l'héritier des trônes de Gondor et d'Arnor, et Bingo Sacquet devient Frodon Sacquet, le neveu de Bilbon Sacquet (alors que Bingo Sacquet était le fils de Bilbon Sacquet).

Famille[modifier | modifier le wikicode]

Boromir est décrit comme étant « de haut lignage » : c'est le fils aîné de l’Intendant du Gondor, Denethor II. Par sa mère Finduilas, il descend des princes de Dol Amroth, c'est-à-dire des Hommes métissés avec des Elfes. Il a un frère cadet, Faramir.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'il apparaît pour la première fois dans Le Seigneur des anneaux, Boromir est décrit comme étant grand et beau, avec des traits fins, des cheveux bruns et des yeux gris. Il est légèrement moins grand qu'Aragorn, qui mesure « 6 pieds 6 pouces » (c'est-à-dire 1,98 m), tandis que Boromir mesure « 6 pieds 4 pouces » (soit 1,93 m), ce qui lui donne une haute stature. Il est en revanche plus lourd et robuste qu'Aragorn, tel que décrit lorsque la Compagnie de l'Anneau rebrousse chemin devant la tempête de neige du Caradhras2.

Dans Le Seigneur des anneaux[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Le Seigneur des anneaux

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Boromir, fils de l'Intendant du Gondor Denethor II et de la princesse Finduilas de Dol Amroth, naît en 2978 T. Â.. Il a un frère cadet, Faramir, qui naît cinq ans plus tard en 2983 T. Â..

En 2988 T. Â, les deux frères perdent leur mère Finduilas. Tôt, Denethor montre qu'il préfère Boromir à Faramir, mais ce dernier n'éprouve aucune jalousie ; les deux frères, de caractères opposés, se complètent : Boromir enseigne à Faramir son talent guerrier et le protège, tandis que Faramir, de tempérament plus calme, admire son grand frère.

Défense d'Osgiliath[modifier | modifier le wikicode]

Après avoir repoussé les Gondoriens de l'Ithilien, Sauron, en 3018 T. Â., envoie ses armées à la conquête de la cité gondorienne d'Osgiliath. Denethor envoie ses deux fils défendre la ville. Boromir, ayant alors le grade de Capitaine de Gondor, combat vaillamment aux côtés de son frère contre les Orques de Sauron alliés aux Haradrim et aux Orientaux, mais, finalement, les Gondoriens submergés par le nombre doivent battre en retraite. Les survivants se retirent derrière le fleuve Anduin, où ils abattent tous les ponts pour empêcher les Orques de les poursuivre. Seuls quatre Gondoriens parviennent à survivre, dont Boromir et Faramir.

Les Orques préparent un ultime assaut contre Osgiliath. La veille du combat, Faramir fait alors un étrange rêve, dans lequel il entend un poème prophétique :

« Cherche l'épée qui fut brisée :
À Imladris elle se trouve ;
Des conseils seront pris
Plus forts que les charmes de Morgul.
Un signe sera montré
Que le Destin est proche,
Car le Fléau d'Isildur se réveillera,
Et le Semi-homme se dressera. »

Faramir refait ce rêve plusieurs fois, et Boromir le fait une fois lui aussi. Intrigués et ne comprenant pas ces vers sibyllins, ils en parlent à leur père Denethor et lui demandent conseil. Denethor n'accepta que de dire qu'Imladris était le nom que les Elfes donnaient à la demeure du demi-elfe Elrond, un grand maître de savoir. Faramir, comprenant l'enjeu, demande à son père l'autorisation d'aller à Imladris ; mais Boromir, sachant la route périlleuse et craignant pour la vie de son frère, décide de prendre sa place. Denethor accepte son départ à contrecœur, et Boromir se met en route.

Conseil d'Elrond[modifier | modifier le wikicode]

Après cent dix jours de marche et d'errance, Boromir atteint enfin Imladris, où il trouve le château de Fondcombe. Là, il assiste au Conseil d'Elrond, en compagnie de nombreux représentants de tous les peuples de la Terre du Milieu. Après avoir été éclairé sur les origines de l'Anneau unique, sur la Guerre de la Dernière Alliance et sur la menace de Sauron, il explique la raison de sa venue et demande des réponses à ses questions. Aragorn dégaine Narsil, l'antique épée d'Elendil, son aïeul ; il lui dévoile qu'il est Aragorn fils d'Arathorn, l'héritier des trônes de Gondor et d'Arnor, ce qui l’anéantit, car jusque-là il croyait qu'Arathorn n'avait pas de descendant.

Lorsque la Communauté de l'Anneau est formée, Boromir décide d'en faire partie, surtout pour aider le Gondor dans la lutte contre Sauron. La Communauté, composée de Gandalf, Aragorn, Frodon, Sam, Merry, Pippin, Legolas, Gimli et bien sûr Boromir, se met donc en route3.

Départ de Fondcombe[modifier | modifier le wikicode]

La Communauté se dirige vers le Mordor, où ils doivent détruire l'Anneau en le jetant dans la Montagne du Destin. Avertis de la trahison de Saroumane, les neufs compagnons doivent passer par les Monts Brumeux pour éviter l'Isengard (le domaine de Saroumane). Ils arrivent devant le col du Caradhras, par lequel ils sont obligés de passer ; or, le col du Caradhras, éternellement enneigé et en proie à de violentes tempêtes, est difficile d'accès.

Boromir propose que chacun porte sur soi un fagot de bois, pour éviter de se faire emporter par le blizzard. Cette idée sauve la vie à plus d'un, notamment aux Hobbits plus petits et plus légers. Cependant, les neufs membres de la Communauté s’enfoncent dans la neige, et le passage devient impraticable.

Gandalf propose alors de passer par la Moria, en dessous de la montagne ; Gimli ajoute que son cousin Balin, qui a organisé la reconquête de l'ancien royaume Nain, doit sûrement s'y trouver avec ses gens et qu'il les accueillerait certainement à bras ouverts. Aragorn s'y oppose dans un premier temps, malgré l'avis de tous. Finalement, le magicien décide de trancher en demandant à Frodon par où souhaite-t-il passer ; quand il dit préférer prendre le chemin de la Moria, Aragorn accepte à contrecœur, tandis que Boromir, ainsi que tous les autres, éprouvent un grand soulagement4.

Passage de la Moria[modifier | modifier le wikicode]

La Communauté de l'Anneau prend donc la route de la Moria. Les inquiétudes d'Aragorn se confirment rapidement : dès l’entrée, ils doivent affronter un monstre tentaculaire, le Gardien du Lac. Finalement, ils finissent par entrer sans trop de dommages dans la Moria ; mais ils ne trouvent ni Balin, ni quelque Nain que ce soit, seulement des cadavres d'Orques.

La Communauté reste plusieurs jours dans la Moria, à errer à la recherche de Nains et de la sortie. C'est pendant leur périple en Moria que Frodon se rend compte qu'ils sont suivis par Gollum, relâché par Sauron et toujours à la poursuite du « voleur » qui lui a ravi son Anneau. Après plusieurs jours passés sans qu'un Nain ne se fasse voir, la Communauté arrive dans une grande salle où les neufs compagnons trouvent un amas assez important de cadavres d'Orques — et de Nains. Au milieu de la salle se trouve une grande dalle de pierre sur laquelle sont inscrites des runes en caractères khuzdul, qui dit : « Ici gît Balin, fils de Fundin, Seigneur de la Moria ».

Balin.jpg

Tous comprennent alors que Balin est mort et qu'il y a eu une bataille entre les Nains et les Orques. Gandalf récupère dans les mains d'un cadavre squelettique un vieux livre déchiré écrit par le Nain Ori qui décrit précisément ce qu'il s'est passé ; or, les Nains, attaqués de partout par les Orques, ont succombé sans reprendre leur royaume.

Quelques heures plus tard, après que Pippin ait fait tomber dans un profond puits une grande chaîne qui résonna dans toutes les mines, des Orques attaquent la Communauté ; et un Troll des cavernes se trouve avec eux. Tous se défendent bien et massacrent les Orques, pendant que Legolas tue le troll ; mais, après avoir soigné Frodon blessé par le troll, ils décident à l'unanimité de quitter immédiatement la Moria avant que d'autres Orques ne reviennent. Ils sortent donc de la salle et prennent la direction de la sortie.

Représentation du Balrog.

Mais, alors qu'ils marchent dans les mines, ils entendent un grondement ; tous devinent qu'il ne s'agit pas d'Orques ni de Trolls. La Moria s'illumine alors, et un gigantesque démon de feu, un balrog, surgit devant eux. Gandalf ordonne une fuite urgente, et tous se précipitent vers un grand pont de pierre ; de l'autre côté, tous seront en sécurité et la sortie sera toute proche. Aragorn, les Hobbits, Legolas, Gimli et Boromir passent, pendant que Gandalf, lui, retient le balrog. Au milieu du pont de pierre, Gandalf fait face à la créature des Jours Anciens ; le mage fait tomber le balrog dans le vide, mais ce dernier, avec son fouet enflammé, l'entraîne dans sa chute.

Bouleversée, la Communauté finit par sortir saine et sauve de la Moria5.

Arrivée en Lórien[modifier | modifier le wikicode]

La Communauté de l'Anneau doit se dépêcher d'arriver en Lórien, une forêt elfique, pour ne pas être attaquée par les Orques et les loups qui rôdent dès la nuit tombée. Aragorn prend la place de Gandalf dans son rôle de meneur, et dirige la Communauté vers la Lórien.

Au début, Boromir se montre réticent à l'idée de passer par la Lórien, car cette mystérieuse forêt a une étrange réputation chez les Hommes de Gondor, ainsi que chez les Nains ; Gimli aussi n'accepte qu'à contrecœur de passer par les bois de Lothlórien. Legolas, quant à lui, se montre très enthousiaste à l'idée de retrouver les siens. Finalement, ils sont accueillis par la dame Galadriel et son époux Celeborn, les seigneurs de Lórien ; ceux-ci sont peinés d'apprendre la mort de Gandalf.

Après un séjour agréable où Boromir et Gimli regrettent leur méfiance vis-à-vis de la Lórien, tous repartent chargés de cadeaux, dans des barques offertes par Galadriel6.

Passage de l'Anduin[modifier | modifier le wikicode]

Dans les barques, la Communauté remonte tranquillement le fleuve Anduin. Pendant le trajet, Frodon croit apercevoir Gollum, qui les suit sur une frêle embarcation. Aragorn remarque Frodon en train de l’observer, et lui confirme qu'il s'agit bien de Gollum, et que cela fait plusieurs jours qu'il le surveille, car il veut absolument récupérer son « fameux trésor » (l'Anneau unique).

Le passage de l'Anduin se déroule bien, jusqu'à ce qu'ils accostent sur la rive. Peu de temps avant, Legolas dit aux autres qu'il croit avoir entendu un cri d'Orque7.

Mort[modifier | modifier le wikicode]

Les Orques viennent d'Isengard, le domaine de Saroumane.

La Communauté accoste finalement près des chutes du Rauros, et débattent s'il faut plutôt aller au Gondor qu'au Mordor. Frodon profite d'être seul un moment pour partir se dégourdir les jambes. Boromir, lui, part chercher du bois pour allumer le feu ; il retrouve alors Frodon, seul. Convaincu que l'Anneau doit aller à Minas Tirith pour aider le Gondor à lutter contre Sauron, Boromir commence à parler de plus en plus fort, délire presque, et semble presque avoir oublié le Hobbit. Dans son monologue, il se voit chevauchant fièrement devant l'armée gondorienne, écrasant le Mordor avec l'aide de l'Anneau ; puis se voyait, après ses innombrables victoires, devenir un puissant roi. Après cet étrange discours, il exige de Frodon la restitution de l'Anneau ; mais celui-ci, inquiet, refuse. Boromir tente alors de s'en emparer de force ; mais Frodon enfile l'Anneau à son doigt et devient invisible, laissant le Gondorien méditer sur ses actes.8

La mort de Roland à Roncevaux, qui a inspiré la mort de Boromir.

Boromir, pris de remords, cherche à retrouver Frodon pour s'excuser auprès de lui, mais ne trouve que Merry et Pippin ; la Communauté, inquiète de la disparition de Frodon et Boromir, s'était séparée pour les retrouver. Mais les soupçons de Legolas sont vite confirmés ; des Orques de Saroumane attaquent. Boromir leur fait face pour défendre Merry et Pippin, mais les Orques supérieurs en nombre capturent les deux Hobbits. Boromir massacre de nombreux Orques, et sonne du cor, pour appeler de l'aide ; mais nulle aide ne vient. Criblé de flèches, Boromir tombe contre un arbre. Quand Aragorn, Legolas et Gimli arrivent enfin, Merry et Pippin sont enlevés et Boromir agonise. Ce dernier avoue sa faute à Aragorn, et le reconnaît comme son roi, puis lui demande de protéger Minas Tirith avant de mourir9,10.

Aragorn, Legolas et Gimli placent le corps de Boromir dans la barque restante (la deuxième étant prise par Frodon et Sam pour poursuivre leur route vers le Mordor) et placent ses armes et son cor à côté de lui, avant de laisser voguer la barque sur l'Anduin, pour après atteindre la mer11.

Analyse[modifier | modifier le wikicode]

D'après plusieurs critiques comme Marjorie Burns, Ralph C. Wood ou Nancy Enright12, Boromir représente le personnage le plus ambigu présent dans Le Seigneur des anneaux. Il est loyal, fidèle à son pays et aime la guerre ; il veut avant tout renverser le Mordor et libérer le Gondor de la menace que représente Sauron. Il pense que l'Anneau est la possession légitime du Gondor, et qu'avec sa puissance, il pourra vaincre Sauron ; mais le pouvoir de corruption de l'Anneau finit par s'emparer de lui, et son désir de gloire devient maladif lorsqu'il exige de Frodon la restitution de l'Anneau. Mais sa repentance et son rachat lorsqu'il défend jusqu'à la mort les deux Hobbits Merry et Pippin finit par faire de lui un personnage complexe, quoique destiné à faillir dès sa première apparition.

Adaptations[modifier | modifier le wikicode]

Adaptation radiophonique[modifier | modifier le wikicode]

Au cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Tout comme Le Seigneur des anneaux, Boromir a été interprété au cinéma de nombreuses fois :

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Les archives du Gondor, "Boromir"
  2. La Fraternité de l’Anneau, J.R.R Tolkien, traduction Daniel Lauzon, édition Christian Bourgois, 2018 (ISBN 978-2-266-28626-8), page 412
  3. La Communauté de l'anneau, chap. II
  4. La Communauté de l'anneau, chap. III
  5. La Communauté de l'anneau, chap. IV et V
  6. La Communauté de l'anneau, chap. VI, VII, VIII
  7. La Communauté de l'anneau, chap. IX
  8. Tolkiendil, "Boromir"
  9. J. R. R. Tolkien, Fandom
  10. Tolkiendil, "La mort de Boromir"
  11. La Communauté de l'anneau, chap. X ; Les Deux Tours, chap. I
  12. Tolkien and Modernity 2, Martin Simonson, édition Walking Tree Publishers, 2006 (ISBN 9783905703030), page 176
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Boromir de Wikipédia.
L’œuvre de J. R. R. Tolkien
Livres
Le Hobbit (1937)  • Le Lai d'Aotrou et Itroun (1945)  • Feuille, de Niggle (1945)  • Le Fermier Gilles de Ham (1949)  • Le Retour de Beorhtnoth, fils de Beorhthelm (1953)

Le Seigneur des anneaux (1954-1955)  • Les Aventures de Tom Bombadil (1962)  • The Road Goes Ever On (1967)  • Smith de Grand Wootton (1967)  • L'Album de Bilbo le Hobbit (1974)  • Lettres du Père Noël (1976)  • Le Silmarillion (1977)  • Contes et légendes inachevés (1980)  • Monsieur Merveille (1982)  • Histoire de la Terre du Milieu (1983-1996)  • Mythopoeia (1988)  • Roverandom (1998)  • Les Enfants de Húrin (2007)  • The History of The Hobbit (2007)  • La Légende de Sigurd et Gudrún (2009)  • La Chute d'Arthur (2013)  • L'Histoire de Kullervo (2015)  • Beren et Lúthien (2017)  • La Chute de Gondolin (2018)

Films
Terre du Milieu

Valinor • Tol Eressëa • Númenor • Utumno • Angband • Gondolin • Nargothrond • Gondor (Minas Tirith • Osgiliath • Minas Morgul • Dol Amroth) • Arnor (Arthedain • Cardolan • Rhudaur) • Rohan (Edoras • Gouffre de Helm) • Mordor (Barad-dûr • Montagne du Destin) • Eriador • Rhovanion • Forodwaith • Rhûn • Angmar (Carn Dûm • Mont Gundabad) • Dol Guldur • Forêt Noire • Dale • Esgaroth • Erebor • Moria • Comté (Hobbitebourg) • Fondcombe • Ravenhill

Ainur
Eru Ilúvatar • Valar (Manwë • Morgoth) • Maiar (Balrog • Istari)
Races
Hommes (liste) • Elfes (liste) • Nains (liste) • Hobbits (liste) • Orques (liste) • Trolls • Ents • Aigles • Dragons
Communauté de l'Anneau
Frodon Sacquet • Sam Gamegie • Meriadoc Brandebouc • Peregrin Touque • Article de qualité.svg Aragorn • Gandalf • Legolas • Gimli • Article de qualité.svg Boromir
Personnages
Anárion • Arachne • Arwen • Azog • Baie d'Or • Bard • Beleg • Beren Erchamion • Bilbon Sacquet • Bolg • Celeborn • Celebrimbor • Celegorm • Círdan • Curufin • Dáin II • Denethor II • Durin • Ecthelion de la Source • Elendil • Elrond • Eöl • Éomer • Éowyn • Faramir • Fëanor • Finarfin • Fingolfin • Fingon • Finrod • Finwë • Frodon Sacquet • Galadriel • Glaurung • Golfimbul • Gollum • Gríma • Huor • Húrin • Idril • Isildur • Lúthien • Maedhros • Maeglin • Nazgûl • Orodreth • Radagast • Roi-Sorcier d'Angmar • Saroumane • Sauron • Smaug • Sylvebarbe • Théoden • Thingol • Thorin • Thranduil • Tom Bombadil • Tuor • Túrin • Turgon
Objets
Anneaux de pouvoir • Anglachel • Anneau unique • Glamdring • Narsil • Orcrist
Langues
Sindarin • Quenya • Westron • Adûnaic • Khuzdul • Rohirique • Noir parler
Chronologie
Années des Arbres • Premier Âge • Second Âge • Troisième Âge • Quatrième Âge
(Pour modifier le modèle : voir ici).
Escudo Mordor.svg Portail de la Terre du Milieu —  Tous les articles sur l’univers de J. R. R. Tolkien.