Bois de chauffage

« Bois de chauffage » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Feu de bois dans une cheminée ouverte mais disposant un dispositif de soufflerie

Le bois de chauffage est l'utilisation du bois comme combustible, c'est-à-dire en le brûlant pour augmenter la température de l'air ambiant d'un bâtiment, parfois par l'intermédiaire d'un circuit d'eau avec des radiateurs.

Pendant des millénaires le bois de chauffage a été le combustible le plus utilisé. L'apparition de combustibles plus pratiques à stocker (le charbon, le gaz, le fioul) ou à employer (l'électricité), a fait reculer considérablement le chauffage au bois. Mais les crises écologique et économique actuelles font redécouvrir l'intérêt de ce combustible.

Le bois fait partie des énergies renouvelables, de la famille de la biomasse. En France la surface forestière couvre 28% du territoire métropolitain.

Équivalence énergétique de différents combustibles : 0,7 stère de bûches = 1 m3 de bois déchiqueté = 220 kg de granulés de bois = 100 l de fioul = 1000 kilowatt-heures (kWh).

Le chauffage au bois[modifier | modifier le wikicode]

Les arbres dont le tronc et les grosses branches sont destinés au chauffage sont abattus en automne et en hiver. En France, Le bûcheron coupe habituellement le bois en tronçon de 1 mètre. Ces tronçons seront livrés tels quels, à charge pour l'acheteur de les recouper pour pourvoir les utiliser dans un poêle ou dans une cheminée. L'unité de vente du bois est le stère. Cela correspond à 1 m3 de tas de bois pour les morceaux de 1 mètre de long, et à 0,7 m3 pour les morceaux de 33 cm de long (mais moins en volume réel de bois). Plus le bois est sec plus il a une efficacité calorifique : un bois idéal ne doit pas avoir plus de 25% d'humidité.

Les différentes essences d'arbre n'ont pas le même pouvoir calorifique et ne donnent pas la même quantité de cendres. Le chêne, le frêne, le hêtre ont un bon rendement calorifique mais coûtent cher. Les résineux (l'épicéa, le sapin ou le pin) sont meilleur marché mais brûlent beaucoup plus vite.

Une installation ouverte à l'air, consomme plus de bois qu'une installation fermée (comme un insert, un poêle ou une chaudière).

Différentes présentations du bois de chauffage[modifier | modifier le wikicode]

Le bois de chauffage peut être utilisé sous forme de :

  • bûches, mais le séchage nécessaire souvent pendant plusieurs années (1 à deux ans) et le stockage demande un abri ventilé. Les bûches sont surtout utilisées pour le plaisir des yeux dans une cheminée ouverte (dont le rendement thermique est faible) ou équipée d'un insert. Le pouvoir calorifique varie entre 1500 et 2000 kWh par stère. Une maison de surface moyenne demande entre 4 à 15 stères de bûches de bois par an.
  • briquettes de bois, sont faites de sciure compressée. Elles sont utilisables dans les chaudières individuelles, les poêles et les inserts. Leur pouvoir calorifique est de 4600 kWh par tonne. Le stockage est trois fois moins volumineux que celui des bûches naturelles du fait de leur forme standardisée en tube.
  • bois déchiqueté (appelé aussi plaquettes forestières), est formé par les gros copeaux de bois de 1 à 6 cm de long. Il est issu du broyage de bois, souvent les branches et éventuellement des sous-produits de l'industrie du bois (charpente, ameublement, portes et fenêtres...). Il ne peut être brûlé que dans des installations adaptées (chaudières souvent collectives). Il a un pouvoir calorifique important entre 2200 et 4000 kWh par tonne. Une tonne de bois déchiqueté équivaut à 5 m3
  • granulés de bois. Ils sont formés de sciure de bois qui est compressée. Ils forment des petits cylindres (moins de 1 cm de diamètre pour une longueur de 15 à 25 mm). Son pouvoir calorifique est très élevé avec 4800 kWh par tonne. Il doit être brûlé dans des chaudières ou des poêles à granulés, qui peuvent équiper aussi bien des installations collectives qu'individuelles. Il est livré par camion (ce qui suppose un important récipient de stockage), en « big bag » ou en sac de 15 à 20 kg. Il faut compter entre 3 à 4 tonnes annuelles pour une maison de superficie moyenne.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…