Blanche de Navarre

« Blanche de Navarre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Blanche de navarre. Vitrail de la Collégiale de Mantes-la-Jolie (Yvelines)

Blanche de Navarre nommée également Blanche d'Évreux est née vers 1331 et est morte en octobre 1398 à Neaufles-Saint-Martin. C'est une éphémère reine de France (29 janvier au 22 août 1350) du fait de son mariage avec le roi Philippe VI de Valois.

Blanche de Navarre est la fille de Philippe III de Navarre et de Jeanne II de Navarre. Dans son enfance elle est un pion dans la stratégie diplomatique de ses parents en recherche d'alliance pour leur pays.

Elle est d'abord fiancée en août 1335 à André, héritier du dauphin Humbert II de Viennois, mais celui-ci meurt deux mois plus tard. En mars 1340, elle est mariée par contrat à Louis de Male, le fils et héritier de Louis Ier de Flandre, mais en juin 1347 l'époux pressenti se marie avec Marguerite, la fille de Jean III de Brabant. En juillet 1345, elle est de nouveau mariée par contrat avec Pierre héritier du roi Alphonse XI de Castille, mais l'époux pressenti épousera finalement une fille d' Édouard III d'Angleterre.

En 1350 elle doit épouser le prince Jean, héritier du roi de France Philippe VI. Mais son futur beau-père, séduit par sa beauté décide de l'épouser en janvier 1350. Le roi a 40 ans de plus que son épouse. Mais Philippe VI meurt en août de la même année. Blanche de Navarre est veuve et enceinte. En mai 1351, elle accouche d'une fille qui sera nommée Jeanne.

Malgré les pressions du pape Clément VI, et de sa famille, Blanche de Navarre refuse d'épouser un de ses anciens fiancés Pierre Ier roi de Castille. Elle se retire dans les domaines que le roi Philippe lui a accordés. En 1354 elle joue un rôle important dans la réconciliation entre le roi Jean le Bon et le roi de Navarre Charles II de Navarre (qui est le frère de Blanche). En 1389, elle sert de "conseillère» à la nouvelle reine Isabeau de Bavière qui vient d'épouser le roi Charles VI.

Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.