Blanche de Bourgogne

« Blanche de Bourgogne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Annulation du mariage de Charles IV et de Blanche de Bourgogne. Miniature du XIVe siècle

Blanche de Bourgogne, appelée également Blanche d'Artois est née vers 1296 et est morte en avril 1326 à l'abbaye de Maubuisson (à côté d Pontoise dans la région parisienne. Elle est reine de France et de Navarre du 3 janvier au 19 mai 1322 xar elle a épousé en 1308, le futur Charles IV qui était le troisième fils du roi Philippe IV le Bel. En 1314 elle est fortement compromise dans le scandale de la tour de Nesle, convaincue d'adultère elle est enfermée au Château Gaillard (en Normandie). Son mari devenu roi en janvier 1322 obtient le divorce, la fait libérer mais l'oblige à s'enfermer dans l'abbaye de Maubuisson.

Blanche de Bourgogne est née vers 1296. Elle est la seconde fille d'Othon IV, comte de Bourgogne, fief relevant alors du Saint-Empire romain germanique, aujourd'hui ce territoire correspond à la Franche-Comté). Sa mère est Mahaut, comtesse d'Artois. Blanche a une sœur ainée Jeanne qui doit recevoir l'héritage paternel (décédé en 1303) et maternel.

En janvier 1307, sa sœur ainée Jeanne est mariée au prince Philippe second fils du roi Philippe IV le Bel, qui n'est pas destiné à régner. En février 1308, Blanche est mariée au prince Charles troisième fis du roi, qui lui non plus n'est pas destiné à régner. Le mariage est possible grâce à une dispense accordée par le pape Clément V, du fait d'une « consanguinité » au troisième et quatrième degrés entre les futurs époux (mariage théoriquement interdit d'après le droit canonique). Blanche est pourvue d'une dot considérable de 20 000 marcs d'argent. Ce n'est cependant qu'en 1310 que les époux sont autorisés à résider ensemble à la tour de Nesle mis à leur disposition par le roi.

C'est à la tour de nesle, que Blanche et sa belle-sœur Marguerite de Bourgogne auraient accordé leurs faveurs aux frères d'Aulnay. En mars 1314, les deux princesses sont dénoncées au roi par Isabelle de France, fille du roi et épouse du roi d'Angleterre Édouard II. Après enquête les princesses sont arrêtées, emprisonnées (ainsi que leur « complice », Jeanne de Bourgogne). Les frères d'Aulnay sont jugés et atrocement exécutés à Pontoise en mai 1314.

Blanche est enfermée dans la forteresse de Château-Gaillard pendant huit années. Son mariage est annulé par le pape Jean XXII en mai 1322 quand son mari Charles devient roi après la mort subite de son frère Philippe V. La raison retenue pour l'annulation est le fait que Mahaut était la marraine du roi (d'où Jeanne était la « sœur spirituelle » de son époux, ce qui est interdit par le droit canonique). Le roi doit restituer la dot de son ex)épouse. Jeanne est alors libérée et autorisée à se retirer au couvent de Gavray puis à l'abbaye de Maubuisson. On ne sait pas où elle a été inhumée.

Charles et Blanche ont eu deux enfants : Philippe né en janvier 1314 mort en mars 1322 et Jeanne née en 1315 (donc pendant la captivité de sa mère) et morte en 1321.

Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.