Blanc

« Blanc » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Images sur la couleur blanche Vikidia possède une catégorie d’images sur la couleur blanche.
Orchidée blanche
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Blanc (homonymie).

Le blanc est la couleur de la neige, du lait ou du papier. Il s'obtient en mélangeant de façon égale les sept couleurs de l'arc-en-ciel, même si les trois principales (rouge, jaune et bleu) suffisent.
Ceux qui affirment que le blanc n'est pas une couleur n'ont donc pas exactement raison, (ou n'ont pas exactement tort), étant donné qu'il est composé de toutes les couleurs !

Dans l'Antiquité et au Moyen Âge le blanc était considéré comme une couleur (avec le jaune, le rouge, le vert, le bleu, le violet et le noir. Le blanc se plaçait avant le jaune). Le blanc s'opposait alors au rouge (et beaucoup plus tardivement au noir).

Symbolique de la couleur blanche[modifier | modifier le wikicode]

  • En occident, c'est la couleur de la pureté, de l'innocence, de la paix. Pour les chrétiens le blanc est la couleur célébrant la résurrection de Jésus, de la fête de Pâques et celle de sa gloire. C'est aussi la couleur de la Vierge Marie (avec le bleu)
  • C'est aussi la couleur de la propreté, de l'hygiène: les blouses des infirmières, les hôpitaux sont de couleur blanche.
  • En Asie et dans certains pays d'Afrique, le blanc est la couleur de la mort et du deuil.

Le blanc dans les blasons[modifier | modifier le wikicode]

Le blanc ou argent dans les blasons

En héraldique le blanc est un métal, il se nomme argent.

Dans les armoiries représentées en noir et blanc (cas des premiers dessins imprimés avant l'apparition de l'impression en couleur), le blanc est représenté en laissant vierge l'espace concerné.

Obtenir du blanc[modifier | modifier le wikicode]

Pendant longtemps les teinturiers ont eu du mal à obtenir des tissus de couleur blanche.

Les fibres de la laine, du lin sont naturellement gris clair. Pour blanchir les tissus ceux-ci étaient étendus sur les prés afin d'être imbibés par la rosée matinale et soumis à l'action du soleil. Ce procédé était très long, le blanc obtenu avait des reflets verdâtres ou grisâtres et ne tenait pas à l'usage, il virait au bistre.

On pouvait obtenir du blanc en lavant les tissus dans un bain avec de la cendre (qui contient de la soude) ou bien en utilisant de la saponaire, de la magnésie ou de la céruse.

Le traitement par le soufre donnait de meilleurs résultats visuels mais le produit abimait les fibres. Le chlore qui donne un excellent résultat n'a été connu qu'au XVIIIe siècle.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • Passer une nuit blanche : passer une nuit sans dormir ;
  • Avoir carte blanche : liberté de pouvoir agir à sa guise, et de pouvoir prendre des initiatives, sans aucune contrainte ;
  • C'est écrit noir sur blanc : quelque chose qui est écrit “de façon claire, visible, irréfutable” ;
  • Être blanc comme neige : se dit de quelqu'un qui est pur, innocent.
  • Être bonnet blanc et blanc bonnet : se dit de quelques choses se présentant différemment mais en fait identiques ;
  • Examen blanc : examen sans noter pour tester les élèves avant le vrai examen ;
  • Chevalier blanc : quelqu'un qui intervient dans une affaire afin d'apporter sa protection et de bons conseils.

Drapeaux[modifier | modifier le wikicode]

Une multitude de drapeaux utilise le blanc, qui se situe plus généralement au milieu de ces drapeaux :

Portail des couleurs —  Tous les articles concernant les couleurs.