Bibliothèque d'Alexandrie

« Bibliothèque d'Alexandrie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Bibliothèque (homonymie).
Tableau représentant la bibliothèque d'Alexandrie

La bibliothèque d'Alexandrie a été la plus grande bibliothèque du monde antique. Construite à la fin du IVe siècle av. J.-C., elle a été définitivement détruite au moment de la prise de la ville par les Arabes en 641 ap. J.-C.

La construction de la bibliothèque a été décidée par le roi d'Égypte Ptolémée Ier Soter, dont Alexandrie, alors ville toute récente, était la capitale. L'architecte en est Démétrios de Phalère. Le financement royal a permis d'y regrouper près de 700 000 volumes, c'est-à-dire rouleaux de papyrus ou parchemins. Cela doit représenter environ moins de 100 000 œuvres, car il fallait plusieurs rouleaux de papyrus pour contenir une œuvre entière.

La bibliothèque a été en partie détruite, en 47 av. J.-C., à l'occasion de la révolte de la population de la ville contre les troupes de Jules César. La bibliothèque a été reconstituée grâce à des manuscrits donnés à la reine Cléopâtre par Marc-Antoine, manuscrits provenant de la ville de Pergame, autre grand centre intellectuel hellénistique.

La bibliothèque servait de centre de documentation pour les savants et intellectuels qui séjournaient dans le musée d'Alexandrie, autre centre intellectuel fondé par Ptolémée Soter.

Portail de l’Égypte ancienne —  Tous les articles sur l’Égypte ancienne.

31°12′32″N 29°54′33″E / 31.20889, 29.90917