Bière

« Bière » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une brasserie de bière de trappistes

La bière est une boisson alcoolisée obtenue par fermentation d'un mélange d'eau, de malt (orge ou autres céréales) et de houblon. Cette boisson connue depuis l'Antiquité (chez les Celtes et les Égyptiens) reste très populaire dans le monde entier et dans toutes les civilisations.

Des versions faiblement alcoolisées (moins de deux degrés d'alcool) sont présentes sur le marché. Contrairement aux autres boissons « sans alcool », elles sont fabriquées par les mêmes procédés que la bière classique. La fabrication de la bière se fait dans une brasserie.

Il est possible de préparer de la bière dans un cadre familial : en Russie et en Ukraine, le kvas est une bière rouge et mousseuse à base de pain noir, à boire rapidement.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Au Néolithique (il y a 8 000 ans), l’homme découvre la culture des céréales et la fermentation, par hasard. Cette bière préhistorique entre dans l'alimentation courante et traverse le temps jusqu'à ce que la culture de l'orge soit attestée en Mésopotamie il y a 9 000 ans et le brassage de la bière il y a 4000 ans.

Boisson des dieux en Égypte, la bière devient dans la Grèce antique et dans l'Empire romain celle des pauvres, et le vin celle des gens aisés. La préférence pour le vin se confirme dans l'Europe chrétienne du début du Moyen Âge. Plus tard, au XIIe siècle, certains monastères, notamment en Belgique et en Bavière, se spécialisent dans le brassage de la bière, consommée par la population comme une boisson saine au lieu d'une eau souvent non potable.

Aujourd'hui, la bière connaît un succès mondial en tant que boisson désaltérante et de dégustation. Depuis le au XIXe siècle, la maîtrise de la fermentation basse grâce à la réfrigération et la pasteurisation ont permis la production et l'exportation de nouvelles variétés de bières.

Fabrication[modifier | modifier le wikicode]

Diagramme de fabrication

La fabrication de la bière a évolué à travers les âges. Ce que l'on considérait comme de la bière il y a 8000 ans est sans aucun doute très éloigné de ce que nous connaissons aujourd'hui. Ce breuvage s'est déplacé à travers le monde et le temps, et les brasseurs ont adapté le mode de fabrication. Ce qui n'était autrefois qu'une sorte de « bouillie » alcoolisée plus proche des aliments solides que des boissons, est devenu, notamment grâce aux progrès de la micro-biologie et des techniques industrielles au XIXe siècle, une boisson limpide.

Ingrédients[modifier | modifier le wikicode]

Pour produire de la bière, il faut certaines matières premières qui sont transformées tout au long de la fabrication.

Il est nécessaire de disposer :

  • d'eau de très bonne qualité : l'eau constitue 80 à 90 % de la bière. Ses qualités sont donc très importantes, elles sont à l'origine de la clarté et du goût de la bière. Elle permet au malt et au houblon de libérer leurs sucres et leurs arômes ;
  • de malt (essentiellement d'orge mais également de froment ;
  • de houblon qui contient des acides (ils stabilisent la bière et lui procurent son amertume, ainsi que des huiles essentielles qui enrichissent ses arômes.

D'autre part, on peut aussi utiliser des épices telles que la coriandre, l'écorce d'orange, le chanvre, le miel...

Dans un verre, on trouve ainsi en moyenne :

  • 35 cl d'eau ;
  • 50 g d'orge ;
  • 0,5 g de houblon ;
  • une pincée de levure.

Fermentation[modifier | modifier le wikicode]

Une des étapes importantes est la fermentation.

On distingue quatre types de fermentations :

  • la fermentation basse (pour les pils) ;
  • la fermentation haute (pour les ales) ;
  • la fermentation spontanée (plus rare) ;
  • la fermentation mixte combine la fermentation haute et la fermentation spontanée.

Couleurs[modifier | modifier le wikicode]

Un verre de bière
  • Les bières blondes sont brassées avec des malts d'un blond très pâle ;
  • Les bières ambrées et les bières rousses sont faites avec du malt légèrement torréfié ;
  • Les bières brunes font généralement intervenir un malt torréfié, assez foncé ;
  • Les bières noires sont à base de malts très torréfiés ;
  • les bières blanches doivent leur blond pâle à l'utilisation de froment.

Degrés[modifier | modifier le wikicode]

En France, on note généralement la bière par son degré d'alcool ou par son degré Balling.

Production[modifier | modifier le wikicode]

L'Europe des 25 pays est le premier producteur mondial de bière avec une production annuelle de 340 millions d'hectolitres (soit 25 % de la production mondiale).

La France est le cinquième producteur européen de bière avec une production de 16,8 millions d'hectolitres (2004). La Belgique est souvent reconnue comme étant le pays de la bière. Il s'y produit plus de 700 bières différentes.

La production mondiale, bien qu'en baisse ces dernières années, avoisine actuellement les 1 400 millions d'hectolitres.


Portail de la biologie - Tous les articles sur les plantes et les animaux.
Portail des sciences - Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Bière de Wikipédia.
Consulté le 10 octobre 2007