Bertrand du Guesclin

« Bertrand du Guesclin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Bertrand Du Guesclin)
Aller à : navigation, rechercher
Portait de Du Guesclin. Détail de son gisant dans la Basilique de Saint-Denis
Blason du Guesclin

Bertrand du Guesclin est né à La Motte-Broons, en Bretagne vers 1320 et est mort à Châteauneuf-de-Randon en Auvergne en 1380. C'est un homme de guerre français. Au XIVe siècle, Du Guesclin, symbole de la lutte contre les Anglais était très populaire en France.

Jeune noble breton peu fortuné, il se met au service du roi de France (alors Jean le Bon) vers 1350. Pour le compte du roi il bat le rebelle Charles le Mauvais à Cocherel (près d'Évreux) en 1364.

Pendant la guerre de succession de Bretagne Du Guesclin sert auprès de Charles de Blois, candidat des Français, qui dispute le duché de Bretagne à Jean de Montfort. Il est fait prisonnier à la bataille d'Auray en 1364. Sa rançon est payée par le roi Charles V.

En 1366, Du Guesclin reçoit alors la mission d'emmener en Espagne, les mercenaires et routiers sans emploi formant les Grandes compagnies qui dévastaient la France. En Castille il soutient Henri de Trastamare qui combat son frère Pierre le Cruel . Le prince de Galles, le soutient de Pierre le Cruel, bat Du Guesclin à la bataille de la Najera en 1367.

Revenu en France Du Guesclin est nommé connétable, c'est-à-dire commandant en chef de l'armée royale. Le roi de France est alors en guerre contre le roi d'Angleterre. Du Guesclin innove dans la lutte. Il mène une guerre de harcèlement continuel contre les garnissons et les troupes anglaises en déplacement. Il parvient à chasser les Anglais du Poitou, de la Normandie, de la Guyenne et de la Saintonge. Il meurt d'une congestion pulmonaire au siège de Châteauneuf-de-Randon.


Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Francestubmap.png Portail France —  Accédez au portail sur la France.