Berlingot

« Berlingot » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le berlingot est un bonbon dur et translucide qui a la forme d'une pyramide aux faces arrondies. À l'origine le berlingot était confectionné à partir du sirop de fruit confit. Les couleurs différentes indiquent la saveur1. Le berlingot de Carpentras est toujours finement strié de blanc (effet obtenu par du sucre cuit et longuement battu). Il existe aussi le berlingot nantais qui n'a pas de stries blanches.

Les premiers berlingots de Carpentras datent du début du XIVe siècle. Ils apparaissent à la cour pontificale d'Avignon pendant le règne du pape Clément V ; ils étaient à base de caramel. Les berlingots étaient vendus en apothicairerie. En 1844, François Pascal Long, un pâtissier-confiseur de Carpentras utilisa le sirop de fruits confits qui est à l'origine du berlingot contemporain. Dès 1851, Gustave Eysséric industrialisa la fabrication.

Le berlingot nantais est né pendant la période napoléonienne. Il est dû à Madame Couët, une cantinière de l'armée qui rapporta la recette d'Italie (où on fabriquait ces bonbons sous le nom de berlingozzo).

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le rouge pour la menthe, le vert pour l'anis, le jaune pour le citron et l'orange pour l'orange.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Berlingot de Carpentras de Wikipédia.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Berlingot nantais de Wikipédia.
Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.