Hollie Little Pink Laptop.jpg
Garçon devant un ordinateur.jpg
Soutenir Vikidia  • le Livre d'or
Participez à améliorer Vikidia : Pierre Perret, anglicisme, mandarine, Togo, et 300 autres articles importants et trop courts à compléter. Vos contributions sont les bienvenues !

Benjamin Rush

« Benjamin Rush » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Benjamin Rush peint en 1783

Benjamin Rush est né le 4 janvier 1746, à Byberry Township. Il était un médecin qui a accompli de nombreuses choses durant sa vie. Rush meurt le 19 avril 1813 à Philadelphie à 67 ans et a été enterré au cimetière de Christ Church.

Généalogie[modifier | modifier le wikicode]

Benjamin Rush a deux frères et deux sœurs, il a épousé Julia Stockton, dont il a eu cinq garçons nommés Richard Rush, William Rush, Benjamin Rush, John Rush et Samuel Rush, puis cinq filles, nommées Susannah Rush, Julia Rush, Ann-Emily Rush, Élisabeth Rush, Mary B Rush. Son père est mort quand il avait six ans, Samuel Finley son oncle l'a éduqué pendant le reste de son enfance.

Parcours universitaire[modifier | modifier le wikicode]

D'abord Benjamin a étudié à Princeton University et Edinburgh University (une université médicale). À 14 ans, il a reçu le Bachelor of Arts (BA), un diplôme américain qui ne correspond à aucun diplôme en France. Il retourne ensuite à Philadelphie pour commencer son métier de médecin. John Redman, le repère rapidement et lui propose d'aller en Écosse car là-bas, les connaissances en matière de médecine sont plus approfondies. A 23 ans, en Amérique, il fut le premier professeur de chimie dans un collège américain. Benjamin sort du registre de la médecine, pour écrire un livre sur la traite des esclaves, et aide à organiser la première société anti-esclavagiste. La Pennsylvanie lui offre une promotion pour abolir l'esclavage et Rush permet donc aux esclaves détenus illégalement d'être enfin libres et soulagés. Il a fondé un collège à Carlisle (Pennsylvanie), le Dickinson College.

Ses rôles durant la révolution américaine[modifier | modifier le wikicode]

Benjamin Rush est considéré comme l'un des « pères fondateurs » des États-Unis. Signataire de la Déclaration d'Indépendance d'Amérique, Rush a aussi participé au Congrès Continental. Ses différents rôles durant la révolution ont été, tout d'abord, grâce à ses connaissances médicales, il fut chirurgien dépendant de l'armée américaine pour laquelle il soigne de nombreux blessés.

L'après révolution[modifier | modifier le wikicode]

Après la guerre de l'Indépendance, il repart en Pennsylvanie pour enseigner dans une université. Ainsi, il a formé plus de 3 000 étudiants en médecine, qui sont devenus médecins et sont allés exercer leur métier dans tous les États-Unis.

Il écrit un livre sur les pratiques psychiatriques, intitulé « Medical Inquiries and Observations upon the Diseases of the Mind (Enquêtes médicales et observations sur les maladies de l'esprit) ». Ce livre a mené à une association psychiatrique américaine et Benjamin fut appelé « le père de la psychiatrie américaine ». Rush a aussi amélioré les premiers traitements pour les malades mentaux.

Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.