Belgique pendant la Révolution française

« Belgique pendant la Révolution française » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L'occupation de la Belgique par les Français est réalisée entre 1792 et 1814, sauf entre mars 1793 (défaite française de Neervinden) et juin 1794 (victoire française de Fleurus). La Belgique est alors annexée à la France. Comme la plupart des territoires conquis à l'époque par la France révolutionnaire, elle subit le pillage opéré par la bourgeoisie (notamment sur les édifices religieux) et l'application des mesures qui visaient à réduire l'influence de l' Église catholique considérée comme trop liée aux monarchies européennes que la France combattait.

De 1714 à 1792, les territoires formant aujourd'hui la Belgique étaient nommés Pays-Bas autrichiens auxquels s'ajoutait la principauté de Liège. Ce n'est qu'en 1797, au traité de Campo-Formio, que l'archiduc d'Autriche renonce officiellement à ses possessions « belges » et les donne à « perpétuité » à la République française.

Nouvelle organisation de la Belgique[modifier | modifier le wikicode]

Carte des départements français sous l'Empire en 1811.

Territoire annexé par la République française, la Belgique est divisée en neuf départements : la Dyle avec Bruxelles comme chef-lieu ; L'Escaut avec comme chef-lieu Gand ; Les Forêts avec Luxembourg ; Jemmapes avec Mons ; la Lys avec Bruges ; La Meuse-Inférieure avec Maastricht ; les Deux-Nèthes avec Anvers ; L'Ourthe avec Liège ; la Sambre-et-Meuse avec Namur.

Essor économique sous le Premier Empire[modifier | modifier le wikicode]

Pour développer la Belgique, riche en potentiel minier et ayant une très ancienne tradition industrielle dans le textile, Napoléon Ier s'intéresse à ce territoire. Il fait construire des canaux et des routes. Il prend des mesures qui favorisent le développement des industries textile et métallurgique belges, qui sont de rudes concurrentes pour les industries britanniques. Cela permet l'approvisionnement de l'Europe continentale qui souffre de pénurie résultant du blocus continental décrété par Napoléon pour ruiner le Royaume-Uni et l'obliger à faire la paix.

Napoléon introduit le code civil. Mais l'obligation de la conscription militaire des jeunes gens rend l'occupation française très impopulaire (tout comme elle le devient en France proprement dite à la même époque).

Vikiliens pour compléter sur l'histoire des territoires qui forment la Belgique actuelle[modifier | modifier le wikicode]


Portail de la Belgique —  Accédez au portail sur la Belgique.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Portail du Premier Empire —  Tous les articles concernant le Premier Empire.