Le Livre d'or  • la boîte à idées

DessinActus.PNG Actualités des Vikidiens, interview... Venez lire la Gazette printemps 2019 de Vikidia ! DessinInterview.png

Bazar de la Charité

« Bazar de la Charité » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le Bazar de la Charité est une grande vente de charité, organisée par une association fondée en 1885 par Henri Blount. Le principe était de vendre des objets au profit des plus pauvres.

Hélas, le 4 mai 1897, un incendie éclata, causé par la combustion des vapeurs de l'éther utilisé pour la cinématographe (une des nouveautés de l'époque).

La catastrophe coûta la vie à plus de cent vingt personnes : la plupart était des femmes riches de la haute société parisienne.

Le Bazar de la Charité avant l'incendie (représentation)

Incendie[modifier | modifier le wikicode]

Vers 16 h 30, la lampe de projection du cinématographe a besoin d'éther et il faut remplir la réserve. Le projectionniste demande à son assistant d'allumer une allumette, mais l’appareil est mal isolé, et les vapeurs d'éther s’enflamment.

Seulement 15 minutes après le début de l’incendie, tout est consumé, il reste que des cendres et des corps.

Le lendemain de l'incendie mortel

Décès[modifier | modifier le wikicode]

Les statistiques officielles des victimes montrent qu'il y a eu 111 victimes pendant l'incendie, 10 morts des suites de l'incendie, soit un total de 121 personnes (110 femmes et 6 hommes).

Beaucoup de femmes[modifier | modifier le wikicode]

Parmi les morts, on a une très large majorité de femmes. En effet, beaucoup de femmes allaient à ce Bazar de la Charité, et peu d'hommes.

La duchesse d'Alençon[modifier | modifier le wikicode]

La duchesse d’Alençon figure parmi les nombreuses victimes. Elle a tenté à un moment de s'échapper par la porte principale, mais a rebroussé chemin, car elle ne trouvait pas son époux. On ne peut pas savoir si elle est morte des flammes ou d'asphyxie (manque d'oxygène), mais les contractions que son corps a subies montrent qu'elle a beaucoup souffert.

La duchesse d'Alençon (née Sophie de Wittelsbach) était la sœur de l'impératrice Élisabeth d'Autriche (« Sissi ») ; elle avait épousé un prince français, le duc d'Alençon.

Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.