Bataille de France

« Bataille de France » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Campagne de France.
Un blindé à 8 roues allemand dans la forêt des Ardennes (mai 1940)

La campagne de France de 1940, plutôt appelée bataille de France, est une bataille du début de la Seconde Guerre mondiale opposant des forces classiques (France et Angleterre d'un côté, Allemagne et Italie de l'autre). Elle commence le 10 mai 1940 avec une attaque allemande sur les Pays-Bas, le Luxembourg et la Belgique, et se termine avec l'armistice du 22 juin 1940.

Les Allemands possédaient un grand arsenal, près de 150 divisions et 4 000 avions. Bien qu'ils ne possédaient que 2 500 chars face aux 4 000 chars alliés, ils les ont regroupés en force de frappe puissante, alors que les Français en faisaient un appui pour l'infanterie et que les Anglais ne faisaient que débuter dans cette nouvelle doctrine de combat. Aussi, les Alliés étaient incapables d'opposer autant d'avions et d'aussi bonne qualité que ceux de l'Axe ; cela n'empêcha pas les Français d'abattre plus d'avions, en moins de temps, sans radar et pratiquement sans radio, que l'Angleterre, quand celle-ci fut attaquée. L'aviation de chasse française a abattu durant la bataille de France un peu plus de 900 avions allemands. Ces 900 victoires ont certainement pesé dans le rapport des forces en présence durant la bataille d'Angleterre.

La bataille[modifier | modifier le wikicode]

Les Allemands passèrent par Sedan dans les Ardennes, d'après le plan Manstein. Malgré le courage des soldats français, ils agrandirent peu à peu la poche. Désespérément, les Alliés tentèrent de rejoindre l'Angleterre depuis Dunkerque.

Seule la ligne Maginot résista. Les chars alliés essayèrent d'arrêter le général allemand Ervin Rommel à Arras. À deux doigts de la victoire, les Allemands utilisèrent leurs armes de calibre 88 mm anti-aérien contre les chars alliés. Cette attaque permit de gagner vingt-quatre heures sur les plages de Dunkerque. C'était l'exode ! Des milliers de véhicules reculèrent vers le sud sous les bombes des stukas, de redoutables chasseurs-bombardiers allemands semant la mort partout où ils passaient. À Montcornet, la 4e DCR, commandée par le colonel Charles de Gaulle, lança une contre-attaque contre la 10e panzerdivision et quelques éléments de la 1re panzerdivision. Encore une fois, les 88 mm allemands repoussèrent l'assaut.

La France était perdue, on s'attendait à un miracle comme en 1914, mais rien ne pouvait résister à la poussée allemande. Les Français se battirent courageusement, mais le 18 juin, le maréchal Pétain demanda l'armistice : les Allemands venaient de battre la France et s'apprêtaient à l'occuper.

Seconde Guerre mondiale
Pays concernés :
France - Allemagne - Royaume-Uni - URSS - Empire japonais - États-Unis - Italie
En Europe :
Invasion de la Pologne - Guerre d'Hiver - Bataille de France - Bataille d'Angleterre - Invasion de la Grèce - Bataille de Stalingrad - Débarquement - Bataille de Normandie - Bataille de Berlin
Dans l'océan Pacifique :
Attaque de Pearl Harbor - Bataille de Midway - Bataille d'Iwo Jima - Bataille du golfe de Leyte - Bataille d'Okinawa - Bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki
(Pour modifier le modèle : voir ici).
Portail de la Seconde Guerre mondiale —  Tous les articles sur la Seconde Guerre mondiale
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...