Bande des Quatre

« Bande des Quatre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Jiang Qing
Zhang Chunqiao

La Bande des Quatre est le surnom donné à un groupe de dirigeants chinois des années 1970, pendant la Révolution culturelle chinoise. Jiang Qing, l'épouse de Mao Zedong, faisait partie de ce groupe.

La Bande des Quatre au pouvoir[modifier | modifier le wikicode]

En 1971, le maréchal Lin Biao (successeur désigné par Mao) est accusé d'avoir préparé un complot pour s'emparer du pouvoir ; Lin Biao et sa famille meurent peu de temps après dans un accident d'avion, alors qu'ils s'enfuyaient vers l'U.R.S.S. Mao est âgé et malade, le pouvoir est alors contrôlé par son épouse Jiang Qing et par des personnalités importantes du parti communiste, proches de Mao et de son épouse :

  • Zhang Chunqiao, membre permanent du Bureau politique ;
  • Yao Wenyuan, membre du Comité central ;
  • Weng Hongwen, vice-président du parti communiste chinois.

Avec le soutien de Mao, tous les quatre occupent à partir de 1973 les postes les plus importants. Face aux modérés, ils critiquent la politique menée par le Premier ministre Zhou Enlai, luttent contre « le rétablissement du capitalisme », et poursuivent la Révolution culturelle chinoise avec tous ses excès.

La Révolution culturelle chinoise[modifier | modifier le wikicode]

Initiée en 1966 par Mao, la Révolution culturelle correspond à une période où deux courants politiques, les maoïstes et les modérés (Zhou Enlai et Deng Xiaoping notamment), se disputent le pouvoir.

La Révolution culturelle s'attaque aux valeurs traditionnelles chinoises. De 1966 à 1976, de nombreux intellectuels ainsi que des opposants de Mao sont emprisonnés, tués ou envoyés en camp de rééducation ; un grand nombre d'ouvrages littéraires et d'œuvres d'art est détruit. Privée de ses élites, la Chine est désorganisée et au bord du chaos. Selon les historiens, la Révolution culturelle aurait été responsable de la mort de 3 millions de personnes en Chine.

Article à lire Article à lire : Révolution culturelle chinoise

Situation politique après la mort de Mao[modifier | modifier le wikicode]

Hua Guofeng en 1978

Mao meurt le 9 septembre 1976, et le premier ministre Hua Guofeng – un modéré – lui succède. Jiang Qing voulait succéder à son mari, elle a peut-être tenté (ou eu l'intention) de s'emparer du pouvoir. Pour éviter que Jang Qing et ses amis prennent le pouvoir par la force, Hua Guofeng les fait arrêter et emprisonner en octobre 1976. Ces arrestations marquent la fin de la Révolution culturelle.

Quelques mois plus tard, Hua Guofeng sera lui-même progressivement mis à l'écart ; il sera remplacé par Deng Xiaoping.

Procès de la Bande des Quatre[modifier | modifier le wikicode]

Le procès des Quatre (et de quelques anciens partisans de Lin Biao) a lieu en novembre 1980 à Pékin ; ils sont accusés de complot et de trahison et on leur reproche tous les excès commis pendant la Révolution culturelle. Le procès est diffusé à la télévision. Zhang Chunqiao et Jiang Qing sont condamnés à mort, et Yao Wenyuan ainsi que Weng Hongwen à des peines de prison. Puis Zhang Chunqiao et Jiang Qing seront finalement condamnés à la prison perpétuelle.

Selon les autorités chinoises, Jiang Qing s'est suicidée en 1991. Les trois autres accusés sont morts de maladie : Weng Hongwen en 1992, Yao Wenyuan et Zhang Chunqiao en 2005.

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la Chine — Tous les articles sur la Chine.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.
Portail du XXe siècle —  Tous les articles concernant les années 1901 jusqu'à 2000.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Bande des Quatre de Wikipédia.