Dauphin de Chine

« Dauphin de Chine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Baiji)
Aller à : navigation, rechercher
Dauphin de Chine
Dessin d'un dauphin de Chine
Dessin d'un dauphin de Chine
Nom(s) commun(s) Dauphin de Chine, Dauphin du Yangzi, Dauphin du Chang Jiang, Baiji
Nom scientifique Lipotes vexillifer
Classification Cétacé
Répartition Chine, fleuve Yangzi Jiang
Milieu de vie eau douce
Taille 1,40 à 2,50 m de long
Poids 100 à 160 kg (130 kg en moyenne)
Régime alimentaire Poissons, écrevisses
Statut UICN EX IUCN 3 1.svg Éteint

(supposé)
ou
CR IUCN 3 1.svg En danger critique d'extinction

(statut officiel)
Distribution
Distribution
voir modèle • modifier

Le baiji, ou dauphin de Chine (nom scientifique : Lipotes vexillifer) était l'une des rares espèces de cétacé, qui vivait en eau douce. Originaire du fleuve Yangzi Jiang, en Chine, il a déclaré éteint en 2007 mais ne l'est pas, car il en reste environ 200.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Le dauphin de Chine n'est pas à proprement parler un « vrai » dauphin : il fait partie d'une famille à part, la famille des Lipotidés. C'est, avec les autres dauphins d'eau douce, l'un des rares cétacés à vivre en eau douce.

Il possède un corps allongé, avec des nageoires lui permettant de nager rapidement, et un aileron très court et plat sur le dos. Sa grosse tête porte une sorte de bosse, le melon, qui contient un organe permettant au dauphin de détecter les échos des sons qu'il pousse, afin de se repérer dans l'eau : c'est ce que l'on appelle l'écholocation. Il possède un bec allongé, pourvu d'un grand nombre de petites dents, qui lui permettent de capturer ses proies.

Le dauphin de Chine mesure entre 1m40 et 2m50 de long, et pèse environ 130 kg.

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Le dauphin de Chine ne vivait que dans le fleuve Yangzi Jiang, en Chine. Il n'a jamais été observé ailleurs.

On ignore comment il se reproduisait, mais on sait que c'était un prédateur carnivore, qui se nourrissait de poissons, et de crustacés, comme les crabes ou les écrevisses.

Menaces et disparition[modifier | modifier le wikicode]

Le Yangzi Jiang, où vivait le dauphin de Chine, est le plus grand fleuve d'Asie. Il a toujours été utilisé par l'homme, pour la pêche, ou le transport.

Mais, récemment, l'activité humaine le long du Yangzi s'est intensifiée ; les pêcheurs de plus en plus nombreux, ont jeté des filets qui capturaient parfois accidentellement des dauphins. Des grandes villes ont été construites, qui ont contribué à polluer énormément l'eau du fleuve. Les poissons et les écrevisses sont devenus plus rares, et le dauphin, qui s'en nourrissait, s'est trouvé à cours de nourriture. Pire, les bateaux de plus en plus nombreux, ont contribué à faire de plus en plus de bruit dans l'eau, or le dauphin repérait ses proies grâce au son, par écholocation : il lui est donc devenu très difficile de chasser.

Ainsi, au début du XXème siècle, il restait environ 5 000 dauphins de Chine dans le fleuve. En 1990, il n'y en avait plus que 200, et, en 1998, seulement 7.

De 2006 à 2009, la construction du barrage des Trois-Gorges, le plus grand barrage du monde, a probablement contribué fortement à la disparition du dauphin, par la destruction de son habitat.

Le baiji était pressenti pour devenir la mascotte des Jeux olympiques de Pékin, en 2008. En 2006, une expédition scientifique cherche pendant plus d'un mois les derniers spécimens, mais ne parvient à en trouver aucun. L'espèce est donc déclarée officiellement disparue le 11 août 2007.

Malgré tout, deux jours après l'annonce officielle de sa disparition, une photographie est prise dans la ville de Tongling, dans la province chinoise d'Anhui. Cette photo a été authentifiée par les scientifiques, et il s'agirait donc bien d'un dauphin de Chine. L'espèce n'est donc peut-être pas encore totalement disparue, mais serait alors en danger critique de le devenir.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Images[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • (en) Smith, B.D., Zhou, K., Wang, D., Reeves, R.R., Barlow, J., Taylor, B.L. & Pitman, R. 2008. Lipotes vexillifer, sur IUCN 2012. IUCN Red List of Threatened Species. Version 2012.2. Consulté le 27 Juin 2013.
Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.
Portail de la vie aquatique —  Tous les articles sur les plantes et les animaux aquatiques.