BMW

« BMW » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Bayerische Motoren Werke (BMW)
Logo de la marque BMW
Logo de la marque BMW
Date de création 1916
Créateur(s) Allemagne Gustav Otto et Karl Rapp
Pays d’origine Allemagne Allemagne
voir modèle • modifier

BMW est une entreprise automobile allemande, spécialisée dans la construction de voitures et de motos. Le sigle BMW veut dire, en allemand, Bayerische Motoren Werke (en français, cela donne : Fabrique Bavaroise de Moteurs).

Créée en 1916 en Bavière par Gustav Otto et Karl Friedrich, cette société était connue dans un premier temps dans l'industrie de moteurs d'avions.

Le siège social de la société se situe actuellement à Munich, capitale du land de Bavière. Elle est considérée comme l'un des plus grands constructeurs automobiles au monde, au nombre de véhicules produits ou vendus et en chiffre d'affaires.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Débuts[modifier | modifier le wikicode]

Le 7 mars 1916, en pleine Première Guerre Mondiale, deux entreprises munichoises (Rapp Motoren Werke et Otto Flugmaschinenfabrikun) spécialisées dans la fabrication de moteurs d'avions fusionnent : leurs fondateurs respectifs (Karl Rapp et Gustav Otto) créent alors la société d'industrie BFW (Bayerische Flugweug Werke, ou en français Fabrique Bavaroise d'Aviation). Un an plus tard, en 1917, la compagnie change de nom en BMW, mettant plus en avant le moteur d'avion plutôt que l'avion.

Le 28 juin 1919, le traité de Versailles, suite à la capitulation allemande à la fin de la Première Guerre Mondiale, interdit à l'Allemagne de produire des avions dans un but militaire. Afin de ne pas se dégrader, l'entreprise se voit donc obligée de se convertir vers la production de moteurs de motos, de voitures et de camions.

Rapidement, BMW devient une référence internationale en terme de commercialisation et de production motocyclistes. En 1938, 100 000 exemplaires ont été fabriqués dans les usines de l'entreprise, notamment des modèles 250 et 350 cm3 monocylindres.

Période nazie[modifier | modifier le wikicode]

Dans les années 30, Adolf Hitler, alors chancelier d'Allemagne, viole le traité de Versailles en autorisant la reprise de la production de chars et de moteurs d'avions dans son pays. Comme le veut Hitler, BMW (et d'autres entreprises allemandes) adopte le modèle économique nazi en devenant parfaitement autarcique.

BMW jouera un rôle important durant la Seconde Guerre Mondiale en équipant les avions de guerre nazis (comme par exemple le fameux Junker 52). Günther Quandt, important actionnaire de la société et fervent partisan du parti nazi, acceptera même l'exploitation de centaines de prisonniers de guerre issus des camps de concentration nazis au sein des usines de l'entreprise, les faisant travailler jusqu'à ce que la mort les emporte.

C'est durant la guerre que l'entreprise allemande créera le premier turboréacteur moderne de l'histoire de l'automobile : le BMW 003.

Après-guerre[modifier | modifier le wikicode]

Une BMW de police en Azerbaidjian

En 1945, la défaite allemande laisse des marques au sein de l'entreprise bavaroise : les Alliés (Américains et Soviétiques), grands vainqueurs de la Seconde Guerre Mondiale, détruisent les usines BMW à Munich et à Eisenach et pillent les moyens de production de la société.

En 1952, la production de motos et de voitures BMW reprend. L'Allemagne, coupée en deux suite à la Guerre Froide (RFA et RDA), oblige l'entreprise à adopter le modèle démocratique américain : en effet, le siège social et les usines de l'entreprise se situent en RFA, la zone occidentale allemande.

Évincée par la concurrence, l'entreprise fait des débuts timides. Herbert Quandt, fils du cruel Günther Quandt, change complètement la stratégie de BMW : il rajeunit la hiérarchie de la société en renvoyant les vieux dirigeants de la période nazie, et appuie la production sur le mérite et non l'origine sociale des ouvriers. Cette stratégie sera payante : la marque redevient alors un grand constructeur automobile mondial.

BMW assure sa popularité en s'investissant dans des compétitions sportives automobiles comme le Rallye Dakar, les 24 Heures du Mans ou la Formule 1.

Devenu un des plus riches groupes automobiles du monde, le groupe BMW augmente son chiffre d'affaires en rachetant, à partir des années 90, des marques automobiles prometteuses, comme Rolls-Royce, Mini ou Husqvarna.

Actuellement, BMW fait partie, avec Mercedes-Benz et Audi, du "German Big 3" (en français, le top 3 allemand) : un groupe très fermé comprenant les trois meilleurs constructeurs automobiles allemands. En 2012, son chiffre d'affaires est de 76,8 milliards d'euros pour plus d'1,5 millions d'exemplaires vendus (voitures et motos confondues).

Organisation[modifier | modifier le wikicode]

L'entreprise BMW fait actuellement partie du Groupe BMW (BMW AG), fondé officiellement en 1922 avec l'arrivée des hommes d'affaires Josef Popp, Max Friz et Camillo Castiglioni. Le groupe concentre diverses filiales telles que BMW M, Mini, Rolls-Royce...

Tour BMW

BMW figure au douzième rang mondial des plus grands groupes automobiles par véhicules produits en 2013.

La veille de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 1972 à Munich, le groupe inaugure dans cette même ville la tour BMW, qui deviendra immédiatement le siège social du constructeur automobile allemand.

L'actuel PDG de BMW est l'homme d'affaires bavarois Norbert Reithofer, et le président du conseil de surveillance est Joachim Milberg. La famille Quandt, importante dans l'histoire du groupe, détient 46,6% des actions du groupe. Le reste des actions de l'entreprise appartient à différents actionnaires du monde entier.

[modifier | modifier le wikicode]

Ancien logo de BMW

L'emblème historique de la marque BMW est composé d'un cercle de couleur noire où est écrit en gros, les trois lettres de la marque (BMW), afin d'imposer son identité, où vient s'imposer une autre sphère coupée en quatre triangles de couleurs bleues et blanches.

L'origine des couleurs de l'hélice est très contesté : pour certains observateurs, il s'agit de deux hélices d'hélicoptère sur un fond de ciel bleu (ce qui rappellerait l'époque où BMW fabriquait encore des moteurs pour véhicules aéronautiques). Mais pour la majorité de la population, les couleurs bleues et blanches du logo symbolisent le drapeau de la Bavière (région d'origine de la marque). Les dirigeants de l'entreprise n'interviennent pas dans ce débat.

L'emblème de BMW a peu évolué depuis sa création : seule la police d'écriture a changé au fil des temps. Afin de moderniser l'image de la marque, le design du logo a aussi été amélioré depuis.

Série[modifier | modifier le wikicode]

Automobiles[modifier | modifier le wikicode]

BMW E61 série 5

Les différents véhicules commercialisés par la marque sont regroupés en 15 séries différentes. Ces séries sont créées pour différencier tous les modèles du groupe BMW selon leur type de carrosserie (berline, coupé, roadster, limousine...) ou leur spécificité (sportive, électrique...).

Voici une liste exhaustive des différentes séries automobiles de la marque BMW :

Liste des différentes séries BMW
Nom Carrosserie Spécificité Modèles récents
BMW Série 1 Berline Compacte E87, F20
BMW Série 2 Coupé, Cabriolet Compacte F20, F21 (2014)
BMW Série 3 Berline, Coupé Familiale E90, E91, E92, E93, F30
BMW Série 4 Coupé, Cabriolet Familiale F32 (2014)
BMW Série 5 Berline, Break Routière F10, F11
BMW Série 6 Coupé, Cabriolet Sportive (GT) F06, F12, F13
BMW Série 7 Berline Haut de gamme, Luxe F01, F02
BMW Série 8 Coupé Sportive (GT) E61, E63, E64
BMW X1 4x4 Compacte E84
BMW X3 4x4 Compacte E83, F25
BMW X5 4x4 Haut de gamme, Luxe E70, F15
BMW X6 Crossover Haut de gamme, Luxe E71
BMW Motorsport Berline, Coupé Sportive M3, M5
BMW Série Z Roadster Sportive Z4, Z8
BMW Série i Berline Electrique i3

Motos[modifier | modifier le wikicode]

Un modèle de moto routière R75/6 avec les deux cylindres à plat

Il existe différentes motos pour différents terrains. Il y a la série sportive, la série enduro et la série roadster :

  • En Enduro, il y a les modèle BMW G, BMW F, BMW R ;
  • En roadster, les modeèles BMW F, BMW R, BMW K ;
  • En sport, les modèles BMW S et BMW K.

Et bientôt la BMW M10

Influence sur le sport[modifier | modifier le wikicode]

Compétition automobile[modifier | modifier le wikicode]

Depuis les années 50, BMW investit dans les compétitions sportives automobiles en mettant en jeu des véhicules construits par la marque elle-même. Cela permet d'améliorer l'image de l'entreprise auprès du public. La compagnie bavaroise a même créé tout un département spécialisé sur la compétition automobile : la BMW Motorsport.

Ainsi, BMW participe aux épreuves de Formule 1, et ce depuis 1952. La marque assiste à ses premières victoires en F1 en 1983, lorsque son pilote brésilien Nelson Piquet devient champion du monde de Formule 1. Mais BMW n'a jamais réellement brillé dans la compétition au fil des décennies. Suite à ces échecs, BMW s'est retirée de la Formule 1 en 2009.

Hormis l'expérience F1, BMW a aussi participé à d'autres compétitions automobiles prestigieuses, comme les 24 Heures du Mans (victoire en 1995 et 1999), le Rallye Dakar ou le Championnat du monde des Rallyes.

Sponsors[modifier | modifier le wikicode]

Voiture officielle des JO 2012, créé par BMW.

BMW est le sponsor officiel d'un club de football allemand : l'Eintracht Francfort.

Le groupe BMW sponsorise aussi plusieurs événements sportifs, comme les Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres ou les compétitions de golf (Open d'Italie, Open d'Allemagne...). Plus récemment, un sponsoring a été mis en place pour le XV de France1.

Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 16 février 2015.
Portail de l'automobile - Tous les articles sur l'automobile.
Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.